C’est off… C’est Cuisine… C’est d’actualité … #126

02 octobre 2017  0  Chefs & Actualités LE OFF
 

signature-food-and-sens La scène culinaire s’anime encore cette semaine, du côté de F&S les équipes n’en finissent pas de soulever le couvercle des casseroles pour voir ce qui s’y passe au fond, et on peut vous l’assurer : ça bouillonne !

Cette semaine toute l’actualité des chefs ( et elle fut nombreuse et dense ) se focalise en début de semaine sur le chef Sébastien Bras de se retirer du guide Michelin, passé le temps des faits, la période est aux analyses, de nombreux experts ont leur décryptage de cette décision qui fera date dans l’histoire de la gastronomie.

L’univers de la FOOD vous passionne, Food&Sens demeure le seul radar gastronomique pour vous aider à suivre les chefs dans leurs projets, leurs changements de cap, les infos médias… Rumeurs et chuchotements sont au programme !

Cette semaine la recette, c’est de l’info des chefs, du people, des voyages, le tout agrémenté d’une touche de journalisme …  Cet automne s’annonce très intense, que ce soit dans l’univers de la pâtisserie ou de la cuisine, les nouveautés vont se succéder, ouvertures, nouveaux concepts, mercato des chefs … F&S vous raconte tout.

 

Les brèves du Off, ça s’est passé cette semaine !

Rubrique incontournable du Off : les infos diffusées durant la semaine passée et qui ont marqué l’actualité de F&S. Il vous suffira de cliquer sur le lien pour découvrir l’info complète. Alors, cette semaine l’actualité a été très dense, nous avons appris : Que l’émission Goûtez Voir a fait escale chez Paul Bocuse – Que c’est le chef Serge Vieira qui organise le prochain Tournoi de Foot des Étoilés – Que Michel Troisgros n’était pas présent à l’Élysée car il était à NYC en compagnie de son fils César et de René Redzepi – Que c’est le chef Mathieu Pacaud qui reprend le restaurant Apicius à Paris de Jean-Pierre VIgato – Que le chef Christian Têtedoie a reçu mercredi soir Emmanuel Macron dans son restaurant à Lyon – Que le chef René Redzepi repousse l’ouverture de son NOMA au début d’année 2018 pour cause de retard de travaux – Que le chef Mathieu Otto a remporté le Bocuse d’Or France 2017 – Que le chef Patrick Jeffroy était à Bangkok accompagné de 11 autres chefs pour le So Sofitel Amazing Chefs – Que les chefs Anne-Sophie Pic et Dominique Crenn ont participé à l’élaboration du déjeuner des grands chefs à L’Élysée – Que les chefs du Collège Culinaire de France se sont mis en scène et ont marché à la baguette – Que le chef David Kinch cuisinera à Baumanière le 4 octobre prochain – Que le chef Michel Trama a présenté son projet des ” Bouffons de la Cuisine ” aux chefs à Paris –

 

Alain Ducasse sur le plateau de – 19h Le Dimanche – de Laurent Delahousse

Puisque maintenant on a pris l’habitude de demander aux chefs un avis sur tout, le public n’est plus étonné de voir les grands chefs sur les plateaux de télé aux moment de grande écoute. Ce dimanche soir c’était le chef Alain Ducasse qui faisait face à Laurent Delahousse et Bernard Lavillier sur France 2. Les migrants : “Il va falloir s’y coller et trouver une solution. Au lieu de faire des prime times sur la condition de la première dame, il va falloir se coller de savoir comment on va intégrer les migrants”, affirme le chef. “Et vous, vous le faites ?” lui demande le journaliste Laurent Delahousse : “A mon niveau, tous les jours. C’est une obsession de mon groupe, puisque je dirige un groupe aujourd’hui. Que chacun regarde l’autre. Si chacun aidait l’autre, alors, il n’y a pas de problèmes en France. Si quelqu’un qui a les moyens d’aider son prochain le fait, on a solutionné toutes les problématiques.” Alain Ducasse cite Charles Aznavour qui souhaite que l’on donne des villages en implantant une institutrice, un médecin, un agriculteur… Et les petits paysans qui crient leur colère de ne pas être assez entendus ? “Il faut qu’ils puissent vivre de leur labeur et non pas en survivre, car la survie a une fin. C’est mon combat quotidien”, rétorque le chef.

 

Ducasse et le Michelin 

Le chef était donc sur le plateau de France 2 dans l’émission de Laurent Delahousse à l’occasion de la sortie du film – La Quête d’Alain Ducasse – qui lui est consacré et qui sera présenté à la presse aujourd’hui lundi. Plusieurs sujets ont été abordés, les 180 chefs reçus au Palais de l’Élysée par Emmanuel Macron, mais aussi la décision de Sébastien Bras de se retirer du Michelin. Le chef Ducasse n’approuve pas cette décision, car beaucoup de jeunes rêvent encore d’avoir trois étoiles.

 

Gilles Pudlowski sous le charme 

C’est sur les réseaux sociaux que le journaliste Gilles Pudlowski a expliqué combien il était ému de voir 180 chefs réunis au Palais de l’Élysée, et reçus en ” grandes pompes ” écrit-il. Il était d’ailleurs un des rares journalistes à assister au déjeuner, le reste de la presse fut tenue à l’écart du déjeuner. C’est le service de presse de l’Élysée qui gère, affirme t’on chez GL Events, à l’Élysée on indique que GL Events doit faire passer une liste d’invités. En fait les journalistes apprendront ensuite qu’ils auront seulement accès dans la cour de l’Élysée et constater l’arrivée des chefs… Finalement peu s’y rendront, et quelques privilégiés pourront approcher les chefs et déjeuner.

 

SPOON 2 – l’équipe est en place

Le compte à rebours est lancé pour l’ouverture du SPOON 2 du chef Alain Ducasse, ce sera à la Bourse à Paris, mais aussi à la Mutualité. En tout cas, les équipes sont embauchées, la formation commencée, le décor posé, il manque plus que la formation et les équipes vont pouvoir s émettre à l’oeuvre. Très attendue, la version 2.0 du Spoon pourrait bien vous étonner, une chose ne changera pas c’est l’esprit nomade de la cuisine.

 

Paul Pairet un trois étoiles très sollicité

Le chef Paul Pairet a obtenu trois étoiles au guide Michelin à Shanghai pour son restaurant – Ultraviolet – mais hasard du calendrier, le même jour Sébastien Bras annoncait sur une vidéo son souhait de sortir du guide Michelin et de ne plus être noté par des étoiles. L’accession au sommet du guide est donc passée inaperçue, voire même banalisée par l’information. Mais peu importe, le chef avait entre temps pris l’avion et s’etait rendu au déjeuner de l’Élysée avec le Président de la République, et là au coeur de l’État, le chef a été largement félicité par l’ensemble des 180 chefs présents. Le chef a même été vu en compagnie de Christian Julliard, Matthias Hahn et Pascal Féraud les 3 chefs exécutifs du groupe Ducasse devant le SPOON2, alors hasard là aussi du calendrier,

 

Le guide Michelin Shanghai 

Le guide Michelin ferait-il un blocage par rapport à l’établissement La Villa Lebec qui fait un beau succès à Shanghai avec le chef Nicolas Lebec et qui n’a décroché pour l’instant aucune étoile, alors que de l’avis de beaucoup, il fait partie aujourd’hui des meilleures tables de Shanghai? Quant à l’Atelier Robuchon installé sur le Bund, lui aussi ne décroche pas la troisième étoile, l’établissement a pour l’instant pas encore totalement trouvé son public, les prix pratiqués sont tout de même un frein à la fréquentation, explique un bon connaisseur de la ville.

 

Guide Michelin Bangkok 

Le premier guide Michelin pour la ville de Bangkok en Thaïlande sortira officiellement le 6 décembre prochain, c’est un des guides d’Asie le plus attendu, car on peut ‘affirmer aujourd’hui Bangkok est considéré comme une Capitale gastronomique au même niveau que Singapour ou Hong Kong. Les spéculation vont bon train sur place, le Michelin suivra t’il le classement du 50 Best en classant le restaurant Gaggan comme trois étoiles ? … Plusieurs prétendants sont dans la course, bien sûr l’Atelier Robuchon, et bien sûr Le Mormandie au Mandarin Oriental qui en terme de cuisine et de service sont de haut niveau, mais Nahm et Suhring, bien placés dans le 50 best, semblent quant à eux hors courses… mais là aussi Michelin risque de changer la donne, en sortant du chapeau un établissement de cuisine thaïe, mais de l’avis de beaucoup aucun n’est au niveau en cuisine traditionnelle thaïlandaise.

 

Le Chef Nicolas Sale fier de ses équipes, seulement un bout de chemin ensemble

Il faut dire que lundi soir dernier le Magazine Le Chef, décernait deux prix aux chefs du Ritz, celui de chef de l’année et celui de Pâtissier de l’année à François Perret. Le chef Nicolas Sale a déclaré sur son compte Facebook  Une année 2017 riche en émotion …. Hier après midi , je remerciais l’ensemble de mes équipes pour leurs implications. Chacun d’entre vous , devez être fier et heureux du travail accompli. Vous avez tous participé à ces reussites de par votre travail au quotidien. Nous devons continuer dans ce sens et toujours aller chercher des objectifs …. Je compte sur vous .” Merci du fond du cœur !!!!!👏👏👏👏 Il fallait le dire, nous avons fait seulement un bout de chemin ensemble… “

 

Les frères Roca ne bougeront pas de Girone

 

Pourtant ce ne sont pas les demandes qui manquent, les trois frères ont eu de nombreuses propositions pour ouvrir dans le monde, New York, Londres, Dubaï, mais non rien ne bougera de Girone, ” L’essence de notre restaurant se trouve ici, rien qui ne puisse être imité “ indique Josep le sommelier de l’affaire, donc la Catalogne gardera restaurant triple étoilé, même si la région devenait indépendante.

 

Guillaume Gomez en lévitation, il prend de la hauteur après la réception des chefs à L’Élysée

Le chef a posté sur les réseaux sociaux, la photo des 180 chefs présents à l’Élysée mercredi dernier et lui au-dessus en lévitation. Non sans humour, le chef Guillaume Gomez mérite bien d’être élevé après ces quelques jours où le chef a dû gérer l’arrivée des meilleurs français, mais aussi assurer la qualité de la cuisine servie au déjeuner, et encore plus être présent sur les diverses finales du Bocuse d’Or France 2017, autant dire que le chef était content de voir se terminer cette année.

 

Goût de France/Good France face à la Fête de la Gastronomie

C’est Atabula qui pose la question après relecture du discours du Président Emmanuel MacronGoût de France/Good France face à la Fête de la Gastronomie, un des deux évènement doit-il disparaître ? … C’est en tout cas ce que voit venir Franck Pinay Rabaroust après le que le Chef d’État ait cité seulement dans son discours  “Goût de France”. Initiée par le chef Alain Ducasse et totalement zappée, la Fête de la Gastronomie menée par Sophie Mise qui vient juste de se terminer.

 

De Lauzun au Domaine de Saint-Jean de Bébian

La nouvelle va faire du bruit en Languedoc, après avoir tenté de trouver un nouvel écrin pour son restaurant, le jeune chef Matthieu de Lauzun va transporter son restaurant et son étoile Michelin de Gignac à Pézenas, d’ici l’été 2018. Formé à l’Auberge de l’Ill et chez Bras à Laguiole, Matthieu de Lauzun s’était installé à Gignac au nord de Montpellier en 2007 en reprenant le restaurant Capion et en obtenant une étoile Michelin dès 2009. Après avoir essayé en vain de reprendre et restaurer l’hôtel de Laurès, le jeune chef va en effet s’installer au sein de la propriété viticole du Prieuré de Saint-Jean-de-Bébian. Le détail de ce qui sera la plus belle offre d’oenotourisme haut de gamme en Languedoc indique Midi Gourmand.

 

Luc Dubanchet et son FoodBook

Luc Dubanchet tête pensante de Omnivore n’oublie jamais qu’une des dates importantes de son année auprès des chefs, c’est la sortie du cahier de cuisine FoodBook Omnivore, il a donc profité quelques instants de la présence de Anne-Sophie Pic sur Paris pour se poser sur un trottoir et photo à l’appui lui présenter son nouveau bébé… à découvrir bientôt …

 

Ducasse / Lavilliers 

Final de l’émission du chef Ducasse sur France 2 à l’émission de Laurent Delahousse …

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (33%)
  • Inquiétant (33%)
  • Mmmm interessant (22%)
  • Amusant décalé (11%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *