C’est Off… C’est Cuisine… C’est d’Actualité … #110

04 mai 2017  0  Chefs & Actualités LE OFF
 

signature-food-and-sens Les élections et les week-ends prolongés du mois de mai perturbent le programme du OFF ! … Le débat de la Présidentielle est enfin passé ! … La France est à un tournant de son histoire, dans quelques jours une nouvelle voie va s’ouvrir, quoi qu’il en soit il va falloir continuer à retrousser les manches pour faire vivre nos entreprises.

La scène culinaire va continuer de s’animer, du côté de F&S les équipes n’en finissent pas de soulever le couvercle des casseroles pour voir ce qui s’y passe au fond, et on peut vous l’assurer : ça bouillonne !

L’univers de la FOOD vous passionne, Food&Sens demeure le seul radar gastronomique pour vous aider à suivre les chefs dans leurs projets, leurs changements de cap, les infos médias… Rumeurs et chuchotements sont au programme !

Cette semaine la recette, c’est de l’info des chefs, du people, des voyages, le tout agrémenté d’une touche de journalisme … nous irons à Lyon, Paris, Chicago, New York, Shanghai, …

 

Les brèves du Off, ça s’est passé cette semaine !

Rubrique incontournable du Off : les infos diffusées durant la semaine passée et qui ont marqué l’actualité de F&S. Il vous suffira de cliquer sur le lien pour découvrir l’info complète. Alors, cette semaine l’actualité a été très dense, nous avons appris : Que le chef Paul Pairet a ouvert The Chop Chop Club en lieu et place de la table de Mauro Colagreco à Shanghai – Que le chef Alain Ducasse est le chef le plus populaire sur le web français en ce moment – Que le Chef Jérémie Izarn gagnant de Top chef n’était pas forcément le préféré du public – Que le chef David Munoz le plus déjanté de la planète Food fête cette année les 10 ans de son établissement Diverxo – Que Gordon Ramsay ouvre bientôt son 7 éme établissement à Las Vegas au Caesar’s Palace. Que pour le chef Patrick Roger, être chocolatier, c’est un passeport pour le monde – Que le chef Pierre Gagnaire sera présent à Cannes pour le festival du Cinéma pour la marque Nespresso – Que le chef Joris Bijdendjik était présent à Taipei à Taiwan au RAW du chef André Chiang – Que Michel Bras est heureux dans son jardin potager à Laguiole –

 

Christophe Marguin se délocalise

Christophe Marguin s’apprête à fermer définitivement son restaurant familial éponyme situé aux Echets à une vaingtaine de kilomètres de Lyon – créé par son arrière-grand-mère en 1906 – et à se délocaliser à Lyon. Les habitudes et le mode de vie des gourmets ont changé, c’est inéluctable indique LYONpeopleNicole et Christophe Marguin ont donc décidé de se rapprocher d’eux. C’est dans le centre-ville de Lyon qu’ils vont poursuive l’aventure (avenue de Grande Bretagne), à deux pas du parc de la Tête d’Or. « Je souhaite laisser à mes fils Victor et Gaspard un restaurant sur Lyon aux horaires beaucoup moins contraignants que celui des Echets puisque nous serons fermés le samedi et le dimanche. Je suis content de le faire du vivant de mes parents… A 50 ans, j’ai envie de diriger un établissement beaucoup plus simple et dans l’air du temps avec un bar, un buffet de hors d’œuvre et trois plats au choix comme les grenouilles et le poulet à la crème qui ont toujours été mes plats emblématiques ». Ouverture annoncée pour la fin octobre.

 

Atabula dérange – Politique et gastronomie ne font pas bon ménage

Visiblement le site d’information gastronomique Atabula a beaucoup dérangé en produisant deux articles faisant référence aux deux finalistes pour l’élection présidentielle : ” Où mange Emmanuel Macron à Paris ” et ” Où mange Marine le Pen à Paris et ses environs “. Le dernier traitant de Marine Le Pen à table a déclenché beaucoup d’avis négatifs, à tel point que Franck Pinay Rabaroust rédac chef du site indique sur son compte Facebook : ” Voilà l’article du jour qui excite tout le monde : est-ce que parler des restaurants où mange Marine Le Pen contribue à la banalisation du FN ? Je ne le crois vraiment pas. Est-ce intéressant ? À chacun de juger. Mais vu le nombre de connexions depuis ce matin, tout prête à croire que cela interpelle, tout comme cela a été le cas avec les restaurants fréquentés par Emmanuel Macron il y a quelques jours. Au regard des commentaires sur la page FB du site Atabula, la liberté d’expression doit encore et toujours être défendue, même quand on parle de restaurants. Car, finalement, la table est (aussi) le lieu de tous les débats ! “…

 

Guillaume Gomez ”  je ne parle pas politique ” 

C’est sur le Madame Figaro que vous pourrez retrouver un long portait du chef des cuisines du palais de l’Élysée – Guillaume Gomez -. Sous le titre ” Guillaume Gomez un chef – normal – au commandes des cuisines de l’Élysée ” vous apprendrez que le chef ne parle jamais de politique. ” Des gestes citoyens à la real politique… il n’y a pas qu’un pas, que Guillaume Gomez ne franchit pas. « Je ne parle pas de politique. Mais peu importe le choix des Français, dans les cuisines, le travail sera toujours fait de la même façon.» Au palais de l’Élysée, il est coûtume de ne pas changer le chef cuisinier au gré des mandats. La preuve, le MOF a servi Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande. En attendant de savoir quel palais il choiera pour les cinq ans à venir, le chef utilise un autre de ses supers pouvoirs : sa carte d’électeur. A voté ! ” …/… Quelques jours avant de quitter l’Élysée en 2012, Nicolas Sarkozy remet au jeune chef les insignes de chevalier de l’ordre national du Mérite. «Si vous saviez ce que les chefs d’État étrangers me disaient de la cuisine de l’Élysée […] Vous n’imaginez pas combien vous comptez pour l’image de la France», lui avait-t-il alors déclaré.

 

Chef Cuisine c’est fini

Lancé en 2015 l’autocuiseur par une société suisse – Chef Cuisine by Anne-Sophie Pic – n’aura pas trouvé son public, plusieurs internautes ayant commandé l’appareil vendu tout de même 199 euros, ne peuvent plus commander les plats gastronomiques signés par la chef trois étoiles, et se retrouvent avec un appareil qui ne peut plus servir (le site de commande de plats est fermé). L’appareil risque donc de devenir collector. Le principe de l’appareil ménager connecté était de pouvoir, dans les plusieurs bacs, réchauffer et même terminer la cuisson des diverses préparations pour servir à la maison un menu digne d’un grand chef. Idée innovante qui permettait d’obtenir des cuissons parfaites. Peut être trop haut de gamme et complexe pour un public pas encore prêt à autant de précision.

 

Les Awards de la James Beard Foundation

Stephen Starr et Daniel Rose

C’est l’évènement gastronomique le plus médiatique de l’année aux États Unis, les prix remis lors de la soirée de la – James Beard Foundation’s Restaurant Chef Awards – qui se déroulait cette année à Chicago sont très importants pour les chefs et les établissements, ils sont la reconnaissance d’un travail accompli dans l’année écoulée. Le COUCOU du chef Daniel Rose dont nous avons souvent parlé sur F&S et qui fait un beau succès à NYC, a obtenu le Award du Meilleur nouveau restaurant. Stephen Starr  (propriétaire de nombreux restaurants), qui a installé le chef à NY, a obtenu lui le prix de ” Outstanding Restaurateur “. Également remarqué, le chef pâtissier Ghaya Oliveira du restaurant Daniel à NYC a obtenu le prix de Outstanding Pastry Chef.

 

PUDLO Paris 2017 

La sortie du guide PUDLO Paris 2017 se tenait hier à Paris au Four seasons George V. Le guide signé par Gilles Pudlowski est une bible des bonnes adresses que le journaliste et chroniqueur gastronomique pratique tout au long de l’année, l’assurance d’avoir près de soi un recueil de tables à faire absolument à Paris. À retenir que David Toutain reçoit le titre de Cuisinier de l’année, que la Révélation de l’année est David Bizet à L’Orangerie du GV, que le Come-back de l’année c’est Akrame Benallal avec son nouvel Akrame, que l’Evénement de l’année c’est l’arrivée de Nicolas Sale à l’hôtel Ritz à Paris (L’Espadon), et que le meilleur Rapport qualité-prix de l’année c’est la table de Daniel Rose Chez la vieille « Adrienne ». F&S en reparle dans un prochain post.

 

Fête de la Gastronomie 2017, le patron de Rungis sera le parrain

Ce n’est quand même pas l’arrivée d’un nouveau Président de la République qui mettra dans la balance la Fête de la Gastronomie 2017 qui se déroulera les 22, 23 et 24 septembre prochain. On vient d’apprendre que c’est le Président du Marché International de Rungis, Stéphane Layani, qui sera le nouveau parrain de la Fête de la Gastronomie 2017. En tant que parrain 2017, il souhaite mettre le produit au centre de la table et avec lui l’ensemble de la chaîne de l’alimentation : “ Celle-ci passe d’abord par les agriculteurs et les producteurs à qui on doit beaucoup. Il faut les respecter … Les consommateurs ont besoin d’une assurance qualité sur le produit.  On a voulu chasser l’intermédiaire en imposant le prix comme unique critère de choix mais tout évolue. Les consommateurs préfèrent manger moins mais manger mieux ! Le fait d’avoir un tiers de confiance comme les Marchés de gros et des professionnels de l’alimentation, est essentiel dans ce nouveau processus de consommation. Le succès des marchés incarne parfaitement ce besoin de proximité “

 

Le Meilleur Pâtissier – Les Professionnels

L’émission – Le Meilleur Pâtissier – version pro s’est déroulée ce mardi soir, un beau succès d’audience, avec 2,7 millions de téléspectateurs, soit 33 % de part de marché. Le producteur Cyril Lignac doit avoir le sourire, il faut dire qu’il a réussi à convaincre un jury de choix avec notamment les grands chefs pâtissiers Pierre Hermé et Philippe Conticini. 4 brigades hors pairs ont dû se confronter dès la première épreuve avec un très haut niveau de prestation, la gestuelle et la technique au coeur de l’émission. Ce sera la dernière prestation auprès du chef Cyril Lignac de la présentatrice , elle avait démarré le programme dès son début en 2010. Elle quitte M6 pour rejoindre France 2.

 

Alain Ducasse appelle à – Retoquer Le Pen –

C’est sur Libération que le chef multi-étoilé appelle à ” Retoquer Le Pen “, étonnamment le chef s’exprime pour la première fois sur la politique. ”  …/… ça monte avec l’évidence et la vitesse du lait sur le feu quand il s’agit de sortir du bois pour la présidentielle : «Il faut voter Macron. Marine Le Pen m’inspire un rejet total. Avec elle, ce serait l’anéantissement, la fermeture de la France, c’est intenable, inacceptable.» …/…  Et puis «Emmanuel», comme il dit en compagnon de cordée des cimes du pouvoir, «il le connaît bien. Il aime les sujets de nos nourritures. C’est une mécanique intellectuelle parfaite». Alain Ducasse ne roule pas des mécaniques, il est le mouvement en quête perpétuelle de la haute joaillerie culinaire. Implacable et trop pressé pour s’en remettre aux promesses des politiques. «Si vous tendez les bras vers eux, vous attrapez un coup de soleil ou la pluie.» Pour lui, seul Jack Lang avait compris que la bouffe est politique. «La nourriture est une campagne électorale pour le monde, revendique-t-il. Regardez le travail que font les pays d’Europe du Nord et d’Amérique du Sud avec leurs gastronomies.»

 

Ducasse – J’ai des relations historiques avec Monaco depuis 32 ans – 

Toujours sur Libération, le chef clarifie une fois pour toute le fait d’être Monégasque : ” Si d’aventure ses détracteurs lui opposaient qu’il est citoyen monégasque depuis 2008, il déploierait son bouclier anti-Scud : «J’ai des relations historiques avec Monaco depuis trente-deux ans. J’y ai passé plus de temps que dans le reste du monde. Et puis, je paie mes impôts en France pour les revenus que j’y gagne.» La politique en cuisine, c’est un peu comme un asticot dans la salade : un gros mot qu’il vaut mieux éviter de prononcer de peur qu’il fasse fuir le mangeur. …/… Alain Ducasse, lui, dégaine encore son petit livret gris pour opposer à Marine Le Pen son huitième commandement, la diversité («Le mélange des cultures est un trésor d’intelligence.») Et, pour le coup, on ne peut le soupçonner de réchauffer un vieux de fond de sauce commun contre le brouet obscurantiste du FN. En 2003, déjà, dans son Dictionnaire amoureux de la cuisine, il affichait son credo du métissage qu’il veut transmettre à ses enfants pour «abolir les frontières ethniques, linguistiques et gourmandes en créant une cuisine ouverte sur le monde».

 

Et de 5 pour Thierry Marx 

Après Paris, Villeneuve-Loubet, Besançon et Marseille, le quartier de Grigny II a ouvert en ce mois d’avril 2017 le cinquième établissement de la formation « Cuisine mode d’emploi(s) », créée en 2012 par le Top Chef (M6) doublement étoilé Thierry Marx. Sur le territoire, le projet est notamment soutenu par l’État, Grand Paris Sud et la Ville de Grigny. Au programme, un enseignement gratuit de douze semaines autour de deux formations : cuisine classique et traiteur en produits de la mer. À la clé, un diplôme de niveau équivalent au CAP. dans quelques jours trois sessions de 12 élèves de 20 à 50 entreront en formation, objectif : apprendre en moins de trois mois les secrets d’un métier complexe à travers 80 gestes de base et 90 recettes.

 

Pierre Gagnaire épinglé 

Distinctions – Aux côtés de l’acteur Jean-Paul Belmondo et de France Gall, le chef Pierre Gagnaire a été élevé à la dignité de grand officier dans l’Ordre national du Mérite, le deuxième ordre français après la Légion d’honneur. Leurs noms figurent dans la promotion publiée mercredi au Journal officiel, dans un décret du 2 mai. Quant on vous dit que les chefs font sinon mieux mais aussi bien que les stars les plus populaires de l’hexagone ! Pierre Gagnaire survole depuis plusieurs années la gastronomie française, bien au-delà de l’ensemble de la profession, homme  de culture et d’art il est devenu une icône, en février dernier le chef remerciait ses 50 000 abonnés à son compte Instagram (déjà passé à pratiquement 70 000 aujourd’hui).

 

Les chefs Mario Batali et  Jeremiah Tower vont ouvrir ensemble un restaurant en Italie

Le chef Jeremiah Tower a été le pionnier de la cuisine californienne dans les années 70 avec notamment sa collaboration avec Alice Water au restaurant Chez Panisse, ses recettes ont continué à influencer les chefs depuis des décennies. Mario Batali, est l’une des personnalités télévisées les mieux établies aux USA, il est basé à New York, il exploite des dizaines de restaurants de Las Vegas en Californie à Singapour. Il travaille beaucoup pour Eataly, la chaîne haut de gamme de produits alimentaires italiens. Le restaurant le plus récent de Batali, c’est Manzo, ouvert à l’intérieur du premier Eataly de Manhattan en mars dernier. Ils projettent d’ouvrir ensemble un restaurant sur la côte, non loin de Amalfi (commune située dans la province de Salerne dans la région Campanie en Italie) Indique le magazine Bon Appétit.

 

Gaggan Anang a des vues sur Dubaï

Gaggan Anang se dit prêt pour Dubaï, comme de nombreux chef il aimerait bien poser la signature sur une adresse à Dubaï. Le chef indien est arrivé sur le créneau de la haute gastronomie porté et totalement fabriqué par le 50Best et les lobbyings indiens influents. Depuis il est adoubé et suivie par toute une génération pour son restaurant Gaggan à Bangkok, mais le chef confirme que d’ici trois ans, il aura fermé son restaurant pour se consacrer à plein d’autres projets, une douzaine confie t’il, notamment ouvrir un restaurant «  Curry «  pour son chef, ou s’implanter à Dubaï.

Copyright – M6 – Le Chef – Instagram – Facebook – Libe
FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Inquiétant (46%)
  • Mmmm interessant (23%)
  • Je suis fan (15%)
  • Amusant décalé (15%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *