émissions de télé-réalité cuisine

Depuis les émissions de télé-réalité, les clients se prennent pour des professionnels et jugent tout

23 août 2018  17  F&S LIVE
 

signature-food-and-sens  Directrice d’un hôtel dans le Blaisois, Thi Thuy Nguyen n’en peut plus de l’agressivité de certains clients. Son message sur Facebook a été partagé plusieurs milliers de fois indique le quotidien La Nouvelle République.

Fatigue, ras-le-bol, découragement… Le 8 août dernier, Thi Thuy Nguyen décide d’ouvrir les vannes et de partager publiquement sur Facebook son désarroi. Directrice d’un hôtel dans la région de Blois, elle n’en peut plus des remarques blessantes, des insultes même, que subissent ses collaborateurs de la part de clients, qu’elle juge de plus en plus nombreux.

émission télé-réalité cuisine

« Sachez, écrit-elle par exemple dans ce très long message adressé à ces clients agressifs, que ce crétin de serveur est en fait un étudiant qui fait une saison pour se payer ses études et que nous permettons à toute personne de connaître et d’apprendre notre métier. Que cet homme qui erre dans les couloirs, c’est juste le technicien qui est appelé sans cesse pour vous aider à allumer une télé car le bouton “ On ” vous en avez oublié l’utilité, ou pour déboucher les WC car vous avez jeté le rouleau dedans… »

Des propos qui font mouche, au-delà de ce qu’avait imaginé l’hôtelière. « En quelques jours, mon message a obtenu plus de 6.000 like, et il a été partagé 7.000 fois, s’étonne encore Thi Thuy Nguyen, j’ai reçu des dizaines de commentaires de soutien de confrères de l’hôtellerie-restauration. “ Merci de mettre des mots sur notre souffrance ” m’a écrit l’un d’eux… C’est vraiment ça, moi parfois, j’en pleure de ces méchancetés. »

S’il a toujours existé des mauvais coucheurs dans la clientèle de l’hôtellerie-restauration, la jeune femme, qui travaille « avec passion » dans ce secteur depuis 20 ans, a le sentiment que la situation a réellement empiré depuis un an et demi environ « Il y a vraiment de l’abus, de véritables violences verbales comme par écrit, sans aucune considération pour les êtres humains », déplore-t-elle.
Une dégradation due à la téléréalité La raison de cette dégradation dans les relations avec la clientèle réside, selon Thi Thuy Nguyen, dans la multiplication des émissions de téléréalité, « les Bienvenue chez nous, Masterchef et Topchef, les émissions de décoration, etc. Les clients se croient devenus des professionnels, ils en utilisent le vocabulaire pour tout critiquer, tout juger. » Et Internet, à travers les commentaires sur les sites tels que Tripadvisor, amplifie encore le phénomène.

Pourtant, ils sont bien peu nombreux dans la profession, à oser exprimer haut et fort leur colère et leur souffrance. Ces clients odieux, ils les subissent pourtant aussi, et le buzz qu’a suscité le message de Thi Thuy Nguyen montre à quel point son témoignage est partagé. « Nous avons des métiers passionnants, mais les conditions de travail sont déjà difficiles : les horaires, les week-ends, et des salaires qui ne sont pas très attractifs, il faut le dire, détaille la jeune femme. Autrefois, les clients arrivaient avec un grand sourire, et on était heureux de les satisfaire. Aujourd’hui, il faut arrêter de dire que le client est roi, car il y a trop d’abus. Le client doit être éduqué. ». L’hôtelière n’oublie pas les clients sympathiques, « il y en a deux sur trois, heureusement, et certains m’ont aussi apporté leur soutien », mais elle ne regrette pas d’avoir brisé le silence sur ce sujet. « Il faut continuer de se faire entendre, tout simplement pour se faire respecter. »

émission télé cuisine

emission télé gastronomie

 

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (74%)
  • Mmmm interessant (12%)
  • Inquiétant (10%)
  • Amusant décalé (5%)

17 réflexions sur « Depuis les émissions de télé-réalité, les clients se prennent pour des professionnels et jugent tout »

  1. Laurine

    Je suis tout à fait d’accord avec vous…
    J’avou que gardé mon sourire tous les jours face à leurs discours « de je sais tous » commence a être de plus en plus difficile… Leurs politesse et leurs gentillesse se perdent au fure et à mesure des années… Il se croivent de plus en plus tout seul et veulent tous etre servient les 1er… Plus personne ne prend le temps de vivre en même pas 5 min le café est bu payer et le client déjà partie… Je n’es plus les même envie d’allé travailler… Ils vont réussir à me dégoûté de mon métier…

    Répondre
    1. Maillot

      Bonjour,
      Très heureux de lire de telles expériences….
      Je fus un restaurateur du balisons, belle région au demeurant.
      J’ai eu la chance de connaître certaines reconnaissances professionnelles..
      Bien évidemment que tout dégénère aujourd’hui, mais déjà à l’époque (fin années 70 et années 80) une certaine clientèle qui allait créer les  » bobos » en se croyant clients mystères et pratiquement nous apprendre notre métier…
      Le plus souvent c’était une clientèle  » Gault et Millau » . Nous n’étions plus déjà que des plo….s de provinciaux..
      Bien évidemment, ce n’est pas ce guide que je critique puisqu’il a largement contribué à « dépoussiérer » la cuisine et nous encourager dans l’expression de nos modernités..
      ceci étant, je l’ai vécu en son temps comme un puissant changement… un restaurant c’est avant tout un savoir faire et une équipe de Professionnels… pas un endroit à l’influence  » bling bling »!
      Désolé, mais , toujours à l’époque, la clientèle Michelin avait plus de reconnaissance et de respect pour notre savoir faire!!
      Je l’ai vécu ainsi toujours bien!!!

      Répondre
  2. Sébastien

    Si on pouvait aussi juger la connerie grâce aux « Anges » et « La maison de secrets », peut-être que l’évolution humaine se tiendrait mieux

    Répondre
  3. Arthur

    A quand un système de notation des clients ?
    Histoire que les professionnel puissent refuser systématiquement les gens qui font passer un mauvais moment / font perdre du temps à outrance au employé pour des chose qui n ont pas lieu d’être / veulent avoir la qualité d un étoilé pour 25 euro d addition / etc.
    20 à 30% des clients sont infecte et ne mériterait plus d être servi / reçu au jour d aujourd hui.
    N oubliez jamais que quand vous allez au restaurant / a l hôtel vous n êtes pas chez vous et qu’il y a des règles à respecter et un minimum d éducation a avoir. Je pense que quand vous avez ce minimum de respect, vous serez reçu comme des rois. Dans le cas contraire ne vous étonné pas de la façon dont vous serez traité.

    Répondre
  4. LEBEAUPIN