émissions de télé-réalité cuisine

Depuis les émissions de télé-réalité, les clients se prennent pour des professionnels et jugent tout

23 août 2018  15  F&S LIVE
 

signature-food-and-sens  Directrice d’un hôtel dans le Blaisois, Thi Thuy Nguyen n’en peut plus de l’agressivité de certains clients. Son message sur Facebook a été partagé plusieurs milliers de fois indique le quotidien La Nouvelle République.

Fatigue, ras-le-bol, découragement… Le 8 août dernier, Thi Thuy Nguyen décide d’ouvrir les vannes et de partager publiquement sur Facebook son désarroi. Directrice d’un hôtel dans la région de Blois, elle n’en peut plus des remarques blessantes, des insultes même, que subissent ses collaborateurs de la part de clients, qu’elle juge de plus en plus nombreux.

émission télé-réalité cuisine

« Sachez, écrit-elle par exemple dans ce très long message adressé à ces clients agressifs, que ce crétin de serveur est en fait un étudiant qui fait une saison pour se payer ses études et que nous permettons à toute personne de connaître et d’apprendre notre métier. Que cet homme qui erre dans les couloirs, c’est juste le technicien qui est appelé sans cesse pour vous aider à allumer une télé car le bouton “ On ” vous en avez oublié l’utilité, ou pour déboucher les WC car vous avez jeté le rouleau dedans… »

Des propos qui font mouche, au-delà de ce qu’avait imaginé l’hôtelière. « En quelques jours, mon message a obtenu plus de 6.000 like, et il a été partagé 7.000 fois, s’étonne encore Thi Thuy Nguyen, j’ai reçu des dizaines de commentaires de soutien de confrères de l’hôtellerie-restauration. “ Merci de mettre des mots sur notre souffrance ” m’a écrit l’un d’eux… C’est vraiment ça, moi parfois, j’en pleure de ces méchancetés. »

S’il a toujours existé des mauvais coucheurs dans la clientèle de l’hôtellerie-restauration, la jeune femme, qui travaille « avec passion » dans ce secteur depuis 20 ans, a le sentiment que la situation a réellement empiré depuis un an et demi environ « Il y a vraiment de l’abus, de véritables violences verbales comme par écrit, sans aucune considération pour les êtres humains », déplore-t-elle.
Une dégradation due à la téléréalité La raison de cette dégradation dans les relations avec la clientèle réside, selon Thi Thuy Nguyen, dans la multiplication des émissions de téléréalité, « les Bienvenue chez nous, Masterchef et Topchef, les émissions de décoration, etc. Les clients se croient devenus des professionnels, ils en utilisent le vocabulaire pour tout critiquer, tout juger. » Et Internet, à travers les commentaires sur les sites tels que Tripadvisor, amplifie encore le phénomène.

Pourtant, ils sont bien peu nombreux dans la profession, à oser exprimer haut et fort leur colère et leur souffrance. Ces clients odieux, ils les subissent pourtant aussi, et le buzz qu’a suscité le message de Thi Thuy Nguyen montre à quel point son témoignage est partagé. « Nous avons des métiers passionnants, mais les conditions de travail sont déjà difficiles : les horaires, les week-ends, et des salaires qui ne sont pas très attractifs, il faut le dire, détaille la jeune femme. Autrefois, les clients arrivaient avec un grand sourire, et on était heureux de les satisfaire. Aujourd’hui, il faut arrêter de dire que le client est roi, car il y a trop d’abus. Le client doit être éduqué. ». L’hôtelière n’oublie pas les clients sympathiques, « il y en a deux sur trois, heureusement, et certains m’ont aussi apporté leur soutien », mais elle ne regrette pas d’avoir brisé le silence sur ce sujet. « Il faut continuer de se faire entendre, tout simplement pour se faire respecter. »

émission télé cuisine

emission télé gastronomie

 

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (72%)
  • Mmmm interessant (13%)
  • Inquiétant (10%)
  • Amusant décalé (5%)

15 réflexions au sujet de « Depuis les émissions de télé-réalité, les clients se prennent pour des professionnels et jugent tout »

  1. Sébastien

    Si on pouvait aussi juger la connerie grâce aux « Anges » et « La maison de secrets », peut-être que l’évolution humaine se tiendrait mieux

    Répondre
  2. Arthur

    A quand un système de notation des clients ?
    Histoire que les professionnel puissent refuser systématiquement les gens qui font passer un mauvais moment / font perdre du temps à outrance au employé pour des chose qui n ont pas lieu d’être / veulent avoir la qualité d un étoilé pour 25 euro d addition / etc.
    20 à 30% des clients sont infecte et ne mériterait plus d être servi / reçu au jour d aujourd hui.
    N oubliez jamais que quand vous allez au restaurant / a l hôtel vous n êtes pas chez vous et qu’il y a des règles à respecter et un minimum d éducation a avoir. Je pense que quand vous avez ce minimum de respect, vous serez reçu comme des rois. Dans le cas contraire ne vous étonné pas de la façon dont vous serez traité.

    Répondre
  3. LEBEAUPIN

    La passion, notre passion, doit nous faire garder notre sans froid et expliquer à ces clients comme ils se trompent. Si la nature leur a donné 2 oreilles, 2 yeux et 1 bouche, c’est pour observer et écouter 2 fois plus que de ne déverser du venin. Ceci dit, les chefs passionnés sauront leurs expliquer leur travail, le choix des produits. Je rajouterai que pour se payer un repas gastronomique à partir de 60€, il suffit d économiser 15€ par mois pendant 4 mois. au lieu d acheter des bêtises !

    Répondre
  4. Jean Michel Enfariné

    Pour caricaturer, que les gens arrêtent de croire qu’en allant chez flunch ils vont avoir une assiette proche de chez Ducasse, et qu’en allant au Formule 1 ils vont avoir les prestations du Georges V.

    C’est bien de payer un filet au prix du supermarché, mais y a des coûts à côté, du personnel à payer, du matériel à entretenir. Regardez comment ça se passe dans votre métier c’est pareil. Vous voulez manger, bon et frais ?! Très bien mais ça a un coût. Eh oui, ce n’est pas le restaurateur qui décide ses prix, il les fait en fonction des coûts de la matière première et tout ce qui va autour. Arrêtez de vouloir manger un repas 3 macarons pour un menu entrée plats desserts à 30 balles. Rendez-vous compte de la réalité au lieu de vous faire lessiver la tête par la tv.

    Merci

    Répondre
  5. Frédéric Mante

    Tout a fait d’accord, malheureusement de nos jours tout le monde s’improvise un « Foodie »… désolé, mais les pires ! C’est les clients qui arrivent, et en toute simplicité, t’apprennent ton métier le temps d’un plat/dessert …et le tout, tres sur d’eux, et convaincu. Pour peu que tu évolue dans un resto haut de gamme, t’as encore moins de moyen de t’exprimer pleinement….vive l’aire de l’internet et la « liberté »d’expression…

    Répondre
  6. Ciraudo

    D un autre côté je trouve que (même si je n approuve pas la descente en flèche suite à une petite erreur), avant les restaurateurs surtout dans les zones touristiques se permettaient de servir n importe quoi , et que Internet permet de faire savoir si oui ou non …
    On va bien manger !!
    Et a nous de faire le tri entre bonne adresse et commentaires mesquins
    Parce que payer +/_ 20 € pour un plat mal présenté, mal cuit , mal accordé , ou le serveur désagréable …
    Au choix ..
    Moi je n en ai plus les moyens
    Payer oui mais pour un plat et un service corrects !!

    Répondre
      1. Anthony

        Ben justement si, il est important dans cette situation difficile et qui empire d’en trouver les justes causes. Il ne s’agit pas que d’une réaction des clients à l’infobésité, qu’elle vienne de la TV ou d’autres médias. Il y a d’une part des clients qui se pensent devenus professionnel de la restauration en regardant une émission, et d’autres qui, malheureusement, vont perdre patience et confiance envers l’ensemble de la profession à cause d’une poignée de personnes sans vergognes.
        Peut-être faudrait-il même légiférer pour lutter contre les incivilités pures de certains clients, et s’assurer, autant en tant que client que pro, que ceux qui ternissent l’image de la profession soient correctement mis en lumière et corrigés ?

        Répondre
  7. Merle

    Et oui c’est idiot le client n’est plus juste là pour manger mal, être mal accueilli et PAYER. C’est bête il se met à dire aux autres ce qu’il pense. Franchement la vie est mal faite …toutes ces années a lui faire manger des produits industriels décongelés et réchauffés avec des fonds de sauce (mais en mettant toujours « fait maison » sur la carte). Toutes ces années super à accueillir avec un grognement le touriste a l’accueil. A le laisser dormir dans une literie médiocre, avec un ménage approximatif sans qu’il ne puisse rien dire…elle a raison cette dame : nous pauvres cloches, n’étant pas des professionnels nous n’avons que nôtre bouche à fermer et notre portefeuille a ouvrir ! A au fait, moi je suis un gentil, j’utilise surtout les sites pour indiquer aux autres « non professionnels » l’endroit où l’on mange bien même si perdu au fond d’une impasse. Ou cet hôtel ou l’on est si gentiment accueilli par des gens qui aime leur métier.

    Répondre
    1. Kevin

      Pour reprendre vos dire si j’ai bien compris tous les restaurants sont pareils,il faut arrêté de mettre tous le monde dans le même panier . Traité tous les restaurateur d’escro temps que vous y êtes. Je conçois que certains sont des charlatans est-ce une raison pour en faire une généralité ? beaucoup de clients se font passé pour ce qu’il ne sont pas et on essai de faire notre boulot du mieux possible pour arrangé un maximum de monde. Il faut essayer de se mettre un peut aussi a la place des restaurateurs.

      Répondre
    2. Francis

      Hmmm, sachez simplement qu’il y a diverses façons de se plaindre et votre réaction m’intrigue beaucoup sur votre métier pour savoir si vos « clients » sont autant pointilleux pour vous, je serais curieux de vous jugez également sachant que ça doit être une « passion » pour vous.

      Répondre
      1. Maxime

        Francis,

        Je ne vois pas où il est écrit que votre emploi doit être une passion. Vous avez peu être cette chance, mais ce n’est pas le cas de tout le monde. Malheureusement on vit sans passion mais pas sans argent.
        Je travaille en hôtellerie (dans un hotel pas très cher) et j’ai souvent des clients avec des exigences énormes. Sauf que lorsque vous payez 50 euros votre nuit d’hotel et que le réceptionniste est seul en charge de l’hotel et au SMIC ya un moment où il ne faut pas espérer une haie d’honneur et un p’tit massage (surtout quand vous nous parlez comme a votre chien ).

        Répondre
    3. Farn

      Je crois que tu n’as pas compris… On ne parle pas du client qui mange mal et qui ce plaind, on parle d’idiots qui ce prennent pour des stars une fois sur une terrasse ou dans une chambre d’hôtel. D’imbéciles qui va faire faire 5 allers retours à un serveur pour 3 euros de consomation. (Ah javais oublié de vous demander un verre d’eau, ah je peu avoir un 2eme sucre ? , de l’eau pour le chien aussi apres, vous avez de la crème a la place du lait ? , tiens mon ami est arrivé lui aussi veut un café……..). (C’est du vécu). Et juste pour etre clair ce genre de personne ralenti le service pour toutes les autres personnes à servir derrieres en plus de faire suer le serveur qui n’a pas le métier le plus simple du monde. D’autres exemples j’en ai des caisses… Car moi aussi je subi ce genre de crétins pas toujours très polie (de surcroît) régulièrement.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *