Preuve de vaccination ou test PCR pour pouvoir manger au Noma du chef René Redzepi

10 juin 2021  0  Non classé
 

signature-food-and-sens C’est une demande qui risque de se généraliser dans de nombreux établissements gastronomique en Europe du Nord, exiger la preuve d’une vaccination ou justifier d’un test pCR négatif de moins de 72 heures pour pouvoir pénétrer dans le restaurant.

Certains pays comme par exemple le Danemark applique des restrictions et des contrôles drastiques à tous les étrangers qui désirent séjourner dans le pays. La semaine dernière le Danemark affichait les chiffres suivants : 2 104 583 personnes avaient reçu la première dose (soit 36,2% de la population) et 1 245 069 se sont vus administrer la deuxième injection (21,4%), selon les données enregistrées par Our World in Data. Dans ce pays de 5,8 millions d’habitants, l’épidémie est sous contrôle – avec une moyenne de moins de 700 cas du Covid-19 par jour actuellement. 

Si le lancement officiel du certificat vert européen est prévu pour le 1er juillet, sept États membres d l’Union Européenne sont déjà officiellement connectés au système européen qui garantit la lisibilité des passeports sanitaires d’un pays à l’autre : l’Allemagne, la Croatie, le Danemark, la Grèce, la Lituanie, la Pologne et la Tchéquie. La France quant à elle est techniquement prête à se connecter au portail du certificat vert.

Le restaurant NOMA du chef René Redzepi, une des meilleures tables au monde a quant à lui anticipé les procédures chaque client qui a réservé une table et les accompagnants devront justifier de leur vaccination ou d’un test avant de pouvoir manger dans l’établissement qu’il soit de nationalité danoise ou étranger.

NOMA RÉSERVATIONS

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (0%)
  • Mmmm interessant (0%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Inquiétant (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *