Guide Michelin 2019 – Nicolas Gauthier – Regarder vers les étoiles  » mais ne pas en faire une finalité « 

13 janvier 2019  0  Non classé
 

signature-food-and-sens Cette semaine l’actualité va tourner autour du guide Michelin, il faut dire que la sortie nationale du guide 2019 se déroulera lundi 21 janvier à Paris, déjà ça spécule, ça pronostique dans les cuisine…

F&S s’est intéressé au chef Nicolas Gauthier, qui à quelques jours de la sortie du guide s’est exprimé sur le quotidien local La Voix Du Nord – 

EXTRAITS

Le « Guide Michelin 2019 » sortira dans une semaine (le lundi 21 janvier). Tous les chefs de cuisine auront les yeux rivés vers les étoiles, espérant atteindre le ciel de la gastronomie. Ce sera le cas de Nicolas Gautier, chef du restaurant Nature à Armentières, ouvert en avril 2018. Plus expérimenté, plus calme, l’étoile n’est pas une finalité pour… l’ancien étoilé.

Nicolas Gautier, l’expériementé chef du restaurant Nature, qui a ouvert son restaurant en avril 2018, a déjà obtenu la note de 14,5/20 dans le prestigieux guide Gault et Millau. De quoi espérer une étoile au Guide Michelin dès cette année pour son nouvel établissement ? L’Armentièrois garde les pieds sur terre. « La priorité, ce n’est pas l’étoile, c’est de faire plaisir au client, que le restaurant tourne bien, que les salariés puissent être payés, avec ou sans étoile, peu importe », commente l’ancien chef étoilé de La Laiterie à Lambersart « Quand j’étais là-bas, j’ai pérennisé l’étoile, mais je ne suis pas allé la chercher. »

Pas question de courir après les macarons (nom de l’étoile au Guide Michelin utilisé par les professionnels), Nicolas Gautier préfère ne pas y penser, du moins, il essaie… « On en a parlé avec l’équipe ces dernières semaines. Il ne faut pas se monter la tête et faire des rêves au risque d’être déçu. Avec le recul, je temporise, j’essaie d’en parler le moins possible et d’y penser le moins possible. »

« Samedi ou dimanche, lorsque le téléphone va sonner, je vais trembler. » – Ce n’est pas pour autant que le chef ne sera pas attentif aux résultats, loin de là. « C’est difficile de ne pas y penser, avant les résultats je me coupe des réseaux sociaux. Samedi ou dimanche, lorsque le téléphone va sonner, je vais trembler », avoue-t-il avec le sourire.

Car mine de rien, décrocher une étoile a du sens pour l’Erquinghemmois. Au moins sur le plan personnel. « Mon père (il a officié dans de nombreux restaurants) qui est décédé, n’a jamais eu d’étoile, c’était un très bon cuisinier. Obtenir cette récompense serait l’occasion de le rendre fier. Mais il serait encore plus fier que mon restaurant fonctionne et que les clients soient contents » s’émeut-il.

Quel que soit le verdict, Nicolas Gautier poursuivra son chemin avec passion. « Si je n’ai pas d’étoile, j’irai boire un coup au restaurant avec ma femme le jour de la cérémonie et je continuerai à bosser dur », sourit-il.

Pour lire la suite cliquez ICI

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (100%)
  • Mmmm interessant (0%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Inquiétant (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *