200 000 cafés et restaurants attendent fébrilement un plan de sauvetage gouvernemental – Philippe Etchebest monte au créneau

17 avril 2020  27  Chefs & Actualités F&S LIVE
 

signature-food-and-sens Les métiers de la restauration font les premiers titres de nombreux journaux depuis quelques jours, il faut dire que le secteur prend de plein fouet la crise épidémique qui a provoqué une crise économique sans précédent.

Ce jour les chefs Michel Sarran et Philippe Etchebest ( que l’ont connait bien pour leur participation au jury de l’émission Top Chef sur M6) sont monté au créneau comme chef d’entreprise pour faire passer des messages aux gouvernants :  » Nos bistrots sont en danger ! « 

Retrouvez la publication ci-dessous ou en cliquant ICI

 

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Inquiétant (84%)
  • Mmmm interessant (6%)
  • Amusant décalé (5%)
  • Je suis fan (5%)

27 réflexions au sujet de « 200 000 cafés et restaurants attendent fébrilement un plan de sauvetage gouvernemental – Philippe Etchebest monte au créneau »

  1. goyard

    Thanks a lot for providing individuals with such a terrific possiblity to read articles and blog posts from here. It’s usually very awesome and stuffed with a good time for me and my office co-workers to search your website on the least three times in a week to find out the latest tips you have got. And definitely, we are usually amazed considering the impressive pointers served by you. Selected 2 areas in this post are certainly the most effective we have ever had.

    Répondre
  2. Fernandez

    Bonjour.. Je fais parti de c petit commerçant.
    Je devais ouvrir en avril et tout mi sur un petit commerce donc j’ai créé à vallon pont d’arc dans le 07(Ardèche).
    Actuellement je règle mes loyer,alors que je suis fermer et n’ai pu ouvrir pas de chiffres d’affaire donc aucune aide..
    Je suis marié avec 4 enfant mon dernier a 15 mois ma femme sans emploi..
    Avant mon ouverture je suis déjà condamné si je n’ouvre pas mon commerce et que l’on m’aide pas j’aurais plus rien et face à cette situation je suis plus rien et tout seule et surtout honteu pour mon propre couplé et mes enfants.. Javous que je sais pas se que je v devenir ou faire affin que ma petites famille n’est pas à souffrir de tout ça..

    Répondre
  3. Charlet

    Bonjour l ai une cafétéria depuis 2018 perte de ça attentat gilet jaune grève et maintenant cela j ai vu mon bas de page fondre à ce jour chômage des 10 salariés reçu 1500€ malgres le chômage on paie encore des charges sur les salaires report des charges pour mieux sauter plus tard les banques on du mal à nous faire confiance je vois mal l avenir rien que le 1 de. Chaque mois loyer 11000€ J espère que l état aidera autrement on est mort Thierry Charlet

    Répondre
  4. ASO Au Seuil de l'Océan - Thierry Chaumartin

    COVID19 > APPEL URGENT
    Installés en 2020, ils n’ont droit à aucune aide, ni de l’état, ni des banques, ni au chômage …
    Pour la plupart plus de trésorerie !…
    SVP il est urgent de nous mobiliser encore plus !!!
    Merci d’éviter que des personnes se retrouvent sur la paille juste parce qu’ils voulaient entreprendre et ne faites pas partie de ceux qui les oublie.
    Signez et partagez la pétition pour essayer de sauver vos petits commerces de proximité.
    Ou au minimum partagez ce message même si vous l’avez déjà fait soit sur :
    Facebook : Aso Auseuidel’océan
    Soit en copier coller du lien suivant:
    https://www.mesopinions.com/petition/politique/covid-19-etat-alloue-aide-restrictive/86425
    Déjà plus de 18 000 signatures en 3 jours …
    Merci de vous mobiliser !!@

    Répondre
  5. Jarry

    Je tiens un petit restaurant en bretagne. La trésorerie est toujours serrée.. je n ai plus de revenu, suis toujours dans l attente du remboursement de salaire pour mon cuisinier, pas l aide de 1500 euros. Les grands chefs peuvent peut être nous aider grâce aux médias.. sinon le petit bistrot du coin n existera plus…

    Répondre
  6. BRIESMALIEN

    Dans l’Hérault la CCI à envoyé un mail (que mon ami m’a fait parvenir) avec ouverture probable mi-juillet !!! pour celles et ceux qui sont dans se département vous confirmez ?

    Répondre
  7. Anny

    Restauratrice 63 ans avec 14 personnes à payer toujours pas de remboursement du chômage partiel les charges sociales vont être reportées et non annulées le gouvernement change sans arrêt leur décisions je ne dors plus j ai peur de perdre toute une vie de travail acharné des millions de faillite sont à prévoir si les assurances n interviennent pas et si l état ne nous sort pas de cette détresse sans compter que des millions de salariés vont se retrouver sans emploi par pitié aidez notre profession à s en sortir bon courage à tous

    Répondre
  8. Hutasse

    J’en suis persuadé également et malheureusement, les premiers oubliés, d’autres professions suivront , terrible.
    Pour tous ceux qui avaient leur petit restau préféré, ce ne sera plus qu’un souvenir .
    Il serait peut être temps que certains se réveillent
    pour prendre des dispositions permettant d’éviter
    le pire . Sincères pensées à tous les restaurateurs , en vous souhaitant le meilleur .

    Répondre
  9. Tonolini

    LA POELE A TARTIF.
    Traiteur évènementiel depuis plus de 20 ans , nos repas ont commencé a être annulé début Mars ainsi que 4 repas de 300 personnes le 16 et 17 mars, avec bien sur une grosse partie de la nourriture qui nous est resté sur le dos. Heureusement un client ( office du tourisme) nous a payé une partie du périssable. A ce jour nous n’avons rien touché de l’état, mais le pire c’est le crédit agricole a qui j’ai demandé un report du crédit d’un véhicule pour l’instant pour 2 mois 66.20 € d’intérêt par mois pour 450 € de crédit.De nature optimiste et au vue des annulations successives des évènements sportifs pour lesquelles nous travaillons je commence sérieusement à me poser des questions sur notre avenir. De toute façon ce n’est pas avec les 1500 € par mois que nous pourrons tenir.

    Répondre
  10. Tillot

    Bonjour
    Monsieur echtebest
    pouvez-vous me dire pourquoi le gouvernement ne déclare pas une crise sanitaire pour que les assurances puisse nous rembourser la perte d’exploitation
    surtout quand on est assuré pour la perte d’exploitation
    le gouvernement le fait pour les catastrophes quand il y a une tempête
    et là on ne parle plus des assurances donc
    on se pose tous la question mais que faut-il faire ?
    Cdt
    Mr tillot
    Sarl tentations sucrees

    Répondre
    1. Sauner

      Car les assurances n’ont pas assez de sous pour rembourser les pertes d’exploitation ! Au bout de 3 mois toutes les assurances seraient ruinées !! Et les assurances sont biens tant qu’on en a pas besoin……

      Répondre
  11. Baey

    Moi sous la même enseigne j’ai un Food truck et un restaurant saisonnier 2 entreprises 1 seule aide et encore j ai rien touché ! J ai démarre en janvier 2019 j ai rien fait les 3 premiers mois j’étais en travaux donc mars 2019 zéro. Mais après j ai bosser avec des mois à entre 1000 et 12000 euros et l état considére que j ai rien perdu puisque j ai déclaré zéro l an dernier

    Répondre
  12. Mouret

    Bonjours nous avons une brasserie depuis plus de 20 ans avec mon frère et ca devient pas évident rien pour nous on a un chiffre d affaire qui prouve que pour nous la saison avait bien démarré je suis vraiment attristé de cette situation c est très dur il faudrait déclencher la perte d exploitation c est un cas de force majeur une vraie catastrophe mondiale les assurances me disent que dans le contrat le virus est pas noté et qu ils entendent que le gouvernement le passe en catastrophe naturelle comment nous pouvons tenir plus longtemps on a fermé l établissement depuis plus d un mois et c est vraiment dur alors svp avant que les 3/4 des commerces ferme donner nous l espoir

    Répondre
  13. Chérif Zahar

    Bonsoir tout le monde je tiens un salon de thé depuis 1 an au jour au lendemain j’ai fermé pour cause covid l’aide de l’état je l’attend toujours j’ai rien je touche rien depuis mi mars parceque je le soit disant un gérant donc pour eux je suis riche bon courage à tout le monde prenez soin de vous

    Répondre
  14. Restaurant L esprit mr et mme Vasquez

    Bonjour madame et messieurs restaurateur oui ont est dans une crise économique et financière pour nous ttouts notre saisons est finir pour 2020 bref ont ne sais pas quoi faire avec cette desition gouvernementale ont pleuré ont est stressé et est angoissé pour nous tts mais ils faut se battre et prendre en compte du confinement etre plus souvent avec notre famille ,faire des choses que one jamais fait, respecte la nature et la planète, des aides et soutenir les gens, et pense aux personnes qui ne sont plus la a cause de cette maladie et pense aux familles qui sont soufer pour eux , et pense comment refaire après que tt soit finir.cheres amies je vous demander d être solidaires entre nous et quoi que le gouvernement a fait du mal ou se trompé ont perdone et merci de m avoir entendu

    Répondre
  15. taro

    Moi je m’inquiète plus de comment la réouverture que de quand… Parce que bon si c’est pour se retrouver dans un restaurant ou on sera servi par un mec en gants masque visière anti projection bonnet et blouse…. je vais vous dire l’ambiance sera pas là et j’irais pas…. qu’on garde entre les tables plus de distance cà je dis bien j’aime pas les resto qui font la course aux chaise dans le moindre recoin pour maximiser l’occupation. J’aime la distance entre les tables dans un resto. Donc c’est clair que si c’est pour rouvrir mais servir arnaché comme un spationaute/ rat de labo…. : NON merci.

    Répondre
  16. Jacquot

    Bonjour
    Restaurateur dans le 56, je suis fermé depuis le 5 mars. Le 5 car nous étions dans un des premier clouter (pays d’Auray)
    Je soutiens tout à fait les actions pour que les assureurs participent à l’effort national. Je m’étonne par contre qu’aucune action ne soit engagée contre l’état. C’est en effet celui ci qui a fermé nos établissements et qui doit en assumer les pertes d’exploitation. Il ne semble que la loi permet aujourd’hui les actions collectives. N’est il pas temps?
    Qu’en pensez vous
    Prenez soins de vous

    Répondre
    1. Claire

      Bonjour restauratrice en banlieue parisienne et donc fermé
      Ayant des difficultés financières bien avant le COVID19
      Je suis toujours dans l’attente de l’aide GARANTIE par l’ETAT
      La banque me demande énormément de documents et me fais croire que une fois mon dossier complet elle pourra PEUT-ÊTRE M’AIDER
      Je doute….

      Répondre
  17. Sara

    Nous tenons un restaurant depuis maintenant plus d’un an nous y avons mis toutes nos économies au fur du temps nous y avons laissé mm notre maison
    Maintenant sans domicile fixe sans revenus sans aides que ce soit de la Caf car j’ai 3 enfants 9 12 et 14 ,ou du gouvernement Rien du tout
    Je vous écris mais je sait pas se que l’on va devenir après le confinement désespéré

    Répondre
    1. Marcheix

      Bon courage, c’est tout ce que je peux vous dire. Ce n’est pas facile mais il faut se dire que tant qu’il y a de la vie , il y a de l’espoir.

      Répondre
  18. Royer

    Cela fait 12 ans que nous tenons un bar brasserie pmu. En confinement depuis le 15 mars nous sommes tous les 2 sur notre affaire sans revenus. On essaye de s’occuper les esprits en faisant des plats à emporter (10 par jour du mardi au samedi). Aujourd’hui nous avons reçu les 1500 euros mais nous n’avons aucun salaire. Aujourd’hui si je ferme mon établissement je me retrouve à la rue car ma maison que j’avais je l’ai vendue pour acheter mon fond de commerce et sans travail. Celà veut dire qu’à 53 ans tu as tout perdu……

    Répondre
  19. Collet

    Auberge du pressoir 27460
    En attente de 1500€ de prime et du chômage partiel de deux salariés
    Sinon rien en vue
    Ou sont les milliards d aides si on peut penser que cela va nous sauver

    Quelle arnaque politique et mediatique

    Répondre
  20. Toussart

    Ancien boucher, charcutier, traiteur, inconcevable gouvernés par des technocrate qui font pas la différence entre une poule et un coq il s’en fiche il emarge à plus de 10000e par mois alors que les petits,, commerçants, artisans, bars, resto, pardon pour ceux que j’oublient sont en train de mourir

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *