La Folie Douce – Une histoire de famille et de douce transmission – Elle s’installe aux Arcs le 14 décembre

20 octobre 2019  0  MADE BY F&S Une poule sur un mur
 

signature-food-and-sens Il était une fois, la maman joliment appelée « Momone » et son fils Luc au coeur du village de Val d’Isère, village savoyard de charme, avec église, baroque, chalets de pierre et toits de lauze, image d’Épinai neige immaculée, sommets magiques sur lesquels tombe ion soleil éblouissant. ont-ils pensé que leur idée était débordante de folie quand ils ont ouvert la première folie douce. Elle était institutrice, il aimait la cuisine, la décoration, la fête et les gens. Nous sommes en 1980. Après avoir fait l’école hôtelière de Thonon, Luc rêve de créer son propre concept, 1981 ouverture de la première Folie Douce, « Momone » est en cuisine, le fils peaufine son idée d’exceptionnel pour des rendez-vous sur la poudreuse de Val d’Isère. Luc Reversade y a installé de la folie, doucement avec l’esprit des gens des alpages et des montagnes et voit vite débarquer du monde, beaucoup de monde,  curieux de goûter à la neige et aux grains de folie douce qui animent la station.

LA FOLIE DOUCE c’est une histoire de famille, la famille Reversade, une famille unie, réunie autour de mêmes valeurs, le travail, le partage illimité, la sincérité la générosité, l’originalité, une tribu qui vibre d’ une jolie folie douce et sincère, cette folie qui entraine des aubergistes et des clients dans des moments intenses de partage, des pauses chaleureuses. Des liens, des vrais liens de coeur unissent une grand-mère, des parents et des petits enfants amoureux de la cuisine et de la fête, qui aiment la vie et les gens, qui aiment voir danser des skieurs sous le soleil, des après- midi de montagne, chaussures de ski ou après ski aux pieds. 

LA FAMILLE – Dans la famille Reversade,  il y a la grand-mère – le père Luc génial inventeur du concept – la mère Corinne discrète et besogneuse qui dans l’ombre règle les impératifs et soucis de fonctionnement – les enfants, deux garçons, Artur et César.

Artur & Luc Reversade


César Reversade

… et la grande famille, celle qui réunit tous les artistes et artisans qui font le concept de La Folie Douce, des producteurs, des menuisiers, des fromagers, des maraichers, des danseurs et des chanteurs, des musiciens et des cuisines, des pâtissiers et des serveurs, tous se déploient sur la scène folie douce, sur les scènes devrions nous dire, celles de  la gastronomique et  de l’artistique. Une team d’excellence fait cette ambiance hors du commun, qui fait matcher restauration, gastronomie et fête, musique et danse en plein air en des lieux insolites, magiques où l’émotion et le bonheur débordent sont contagieuses de 2 à 99 ans attirent et enchantent les familles des enfants aux grands parents. Tous les acteurs savent mettre le feu à la cuisine et à la fête et accueillirent les milliers de citadins qui entament la ruée vers l’or blanc dès que la neige tombe.

LE CONCEPT LA FOLIE DOUCE – Aujourd’hui quand on pense Folie Douce on pense fête, musique sur la neige, spectacles, magie de moments privilégies à la montagne entre descentes des pistes et rêveries au coin de la cheminée, mais le concept Folie Douce c’est avant tout la restauration, la cuisine, la gastronomie comme source d’inspiration. Ne jamais oublier que La Folie Douce fait du bien au ventre et au coeur, à l’esprit et à l’humeur.Quand la fête et la cuisine riment et rythment sur les pistes, c’est la joie assurée. Les sports d’hiver comme le rappelle Artur ne sont pas que glisse, ski, forfait, remontées et compétition, c’est l’éclate à mille flocons, c’est la fête  en musique et liberté totale.

Tout commence par la table une table à choisir selon ses envies et son humeur parmi les 3 offres, 3 offres, 3 restaurants  pour tous les goûts, pour tous les appétits, les solides appétits de montagnards-sportifs-gourmands et les appétits d’oiseaux des cimes. La Fruitière : Haute cuisine de montagne,  cuisine créative qui se renouvelle sans cesse pour proposer le meilleur, qui revisite les plats locaux sans jamais les dénaturer, avec produits du terroir dans un décor authentique et original, furieusement branché, cuisine des sommets, grands crus et fromages de Savoie.

 La Petite Cuisine : self oui mais branché ! Cuisine généreuse, décontractée, informelle et généreuse dans un cadre chic et atypique où se mêlent authenticité du bois et matériaux contemporains – 

Le Butcher : Le snacking à la Folie ! Pour les accros au ski, ceux qui ne souhaitent pas perdre une minute de glisse mais en goûtant à la qualité. Au menu : burgers, sandwichs, gaufres, à déguster sur le pouce en terrasse, ou bien à emporter pour les plus pressés.

Selon votre appétit, vous choisirez le burger du moment ou le gratin savoyard de La Petite Cuisine ou la lasagne, avec un verre suivi sur la piste d’un autre verre qui pétille, réchauffe et donne cette irrésistible petit plus qui fait la vie douce et si vous ne voulez pas redescendre une piste vous pouvez danser, danser jusqu’aux feux d’artifice, aux animations qui font trembler la neige et écarquiller les yeux des doux fêtards qui se lâchent librement, oublient stress du quotidien,  se la jouent furieusement déjantés et audacieux, libérés-délivrés,  le temps de cette expérience sans limite hors du temps avant de redescendre au chalet ou à l’hôtel. 

Puis il y a la fête, lounge au début, clubbing, cabaret… la fête à la folie pour skieurs et non skieurs – un show unique à ciel ouvert, DJ Set, concerts et  balais aériens des performeurs de la Folie Douce Team.

LA FOLIE DOUCE DES ARCS 1800 Ouverture le 14 décembre – 9è adresse du groupe – Même concept de restaurant de haute montagne festif – Offres de restauration élaborée par le chef exécutif du groupe Franck Mischler. Tables perchées pour des clients doucement perchés qui aiment déjeuner bon, partager une cuisine de produits frais, sources en local, bio – qui n’ont pas pris l’avion mais les télécabines – avant de faire la fête sur les pistes enneigées et ensoleillées. Accessible à la fois en télécabine, à pied ou à skis par toutes les générations. Aux Arcs comme dans toutes les Folie Doucetoutes les générations peuvent partager des moments festifs du matin jusqu’à 19 heures, chaque jour. 3 restaurants, offres de restauration, 3 décorations adaptées et personnalisées. Pour la Fruitière, l’esprit de coopérative a été conservé notamment grâce à l’utilisation de bois clair et l’intégration dans la décoration d’immenses bidons de lait entourant le bar central. La Petite Cuisine, quant à elle, a été pensée comme un lieu cosy-chic, effets de matière, céramiques, albâtre de l’imposant bar, culminant à plusieurs mètres du sol.

À La Folie Douce Les Arcs tout a été pensé pour que l’état d’esprit festif et convivial se ressente jusque dans les moindres détails. Sur la terrasse extérieure, les convives pourront profiter d’un bar rond au centre duquel trône un mât pour danseurs aériens et DJ. Peu importe l’endroit où l’on se trouve le spectacle est immanquable. À la tombée du jour c’est le bar entier qui s’illumine grâce à ses blocs de verre ! Pour toujours plus de fun, un tunnel passant sous la terrasse s’illumine grâce à ses leds multicolores.

Tout comme les autres sites du Groupe, La Folie Douce Les Arcs s’inscrit dans une démarche éco-responsable. Produits de proximité, tri des déchets sur place, compacteurs de carton et broyeurs de verre ont été installés permettant de réduire de 5 fois le volume initial, consommation de plastique considérablement réduite, bâtiments chauffés en partie par les groupes déportés des réfrigérateurs, ce qui permet une consommation énergétique quasi nulle.

La Folie Douce Les Arcs en images
 
LA FRUITIÈRE
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
LA PETITE CUISINE
 
 
 
 
 

LES FOLIE DOUCE – les grains de folie sont comme les petits cailloux du Petit Poucet, ils ont été semés ici et ailleurs, traçant un chemin de fête dans les Alpes, Val D’Isère, Méribel, Courchevel, Val Thorens, Morzine, Avoriaz, Les Arcs bientôt, L’Alpe d’Huez, Megève-St Gervais…mais aussi en bord de mer l’été à Deauville et ont eu la furieuse folie de se faite hôtel à Chamonix Mont Blanc. Mais l’aventure continue, Artur et César ont le projet d’ouvrir d’autres restaurants et hôtels pour « faire la teuf », de repenser la fête mais signé Folie douce, Verbier en 2020 / 2021,  projets  d’hôtels à Serre-Chevalier, La Plagne ou même Samoëns.

Toutes ces jolies maisons de bois, ces chalets réunissent la cuisine la vraie, avec une pointe d’authenticité, de terroir modernisé, une  pointe de bons produits, une pointe de créativité et d’audace, de savoir-faire et de fête. 

    

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (83%)
  • Mmmm interessant (17%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Inquiétant (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *