Top Chef 2018 épisode 9 : les Vikings remportent la guerre des restaurants, le chef étoilé Mathew part

31 mars 2018  0  Chefs & Actualités Eat Nomad F&S LIVE
 

signature-food-and-sens Top Chef épisode 9 : les Vikings remportent la guerre des restaurants, mais le chef étoilé Mathew s’en va – Cette semaine dans Top Chef, l’épisode hebdomadaire était le théâtre d’une épreuve emblématique de l’émission : « la guerre des restos ». Une séquence pleine de peps, qui a vu les six candidats encore en lice s’affronter en binômes tirés au sort, autour d’une tâche d’envergure : mettre sur pied, en 48 heures, un concept de restaurant complet. Si vous avez raté l’épisode, pas de problème : Food&Sens vous raconte tout !

Le choix du restaurant

L’épreuve des restaurateurs est l’une des plus appréciées des candidats. C’est le sourire aux lèvres que les six contestants ont entamé cette nouvelle compétition, qui avait pour toile de fond la ville d’Arcueil. Les trois tandems, composés respectivement de Vincent et Clément, Mathew et Camille, ainsi que d’Adrien et Victor, ont eu à choisir entre trois établissements imposés : un restaurant dit rustique, un restaurant italien, et un restaurant dit classique. Si Adrien et Victor se sont décidés rapidement, optant pour le rustique, les deux autres duos briguaient en revanche le même restaurant, à savoir le classique. De guerre lasse, Camille et Mathew ont fini par retenir l’italien.

Les thèmes retenus

Une fois les restaurants répartis, le plus dur restait à faire : créer une carte, un concept, et un décor qui soient cohérents, le tout en 48 heures. Parrainés dans cette aventure par l’un des chefs du jury, c’est avec énergie et entrain qu’ils se sont lancés dans le challenge. La chef Darroze veillait sur Mathew et Camille, Adrien et Victor œuvraient sous le regard de Philippe Etchebest, et Vincent et Clément avaient pour guide Michel Sarran. Adrien et Victor ont choisi pour thème la Préhistoire, mettant les deux candidats bien en peine de décorer « Brut », leur restaurant provisoire. D’autant qu’entre eux, la sauce n’a pas prise. Camille et Mathew ont quant à eux joué la carte du campagnard, agrémenté d’un show culinaire. D’où le nom du restaurant, « Show Campagnard ». Au cours de son shopping décoratif, Camille est tombé en arrêt devant une vache grandeur nature, qu’il a aussitôt baptisée « Marguerite », avant de l’emporter vers son restaurant. Mousse, lichens et plantes vertes ont complété l’ambiance champêtre, rendue plus vraie que nature par la présence d’une … poule vivante ! Vincent et Clément se sont lancés pour leur part dans un thème nordique, servi par une cuisine d’inspiration scandinave. « Le Viking » recelait tout cet univers à la fois rude et guerrier, où peaux de bêtes, torches à l’entrée, immense toile d’un guerrier viking, et son pendant représentant un drakkar agrémentaient les lieux.

Le retour provisoire d’anciens candidats de la saison

Après avoir repeint et redécoré entièrement leur restaurant respectif, chaque tandem s’est vu secondé par un ancien candidat de Top Chef 9, revenu dans l’émission le temps d’une journée. Tara a ainsi rejoint l’équipe des Vikings, Justine celle des chauds campagnards, et Jérémy celle de « Brut ». Ainsi secondés, les tandems ont pu se répartir la tâche plus aisément, en vue d’assurer la préparation des plats et le service en salle.

Vincent et Clément remportent la coupe des restaurateurs

Malgré un menu prometteur, le décor du Brut n’a pas convaincu les habitants d’Arcueil venus juger les trois restaurants. Il ne sera pas retenu, envoyant ainsi Adrien et Victor en dernière chance. Restaient à départager « Le Viking » et le « Show Campagnard ». De l’avis des quatre chefs du Jury (qui comprenait aussi Jean-François Piège), la soirée fut agréable au « Show Campagnard », malgré quelques couacs au niveau du service. Même chose chez « Le Viking », qui a souffert d’un certain désordre dans le service, et d’incohérences au niveau du menu (par exemple, le plat était intitulé « Prise de chasse », mais se déclinait autour de viande de veau ; pas très raccord…). C’est finalement « Le Viking » qui a remporté les suffrages des votants, maintenant ainsi Vincent et Clément dans la compétition. Camille et Mathew, eux, se sont retrouvés en dernière chance, aux côtés d’Adrien et de Victor.

Le chef Michel Sarran dépité !

Le départ de Mathew, seul chef étoilé des candidats Top Chef

Le thème de la dernière chance était celui de la carotte. Dopé par cette épreuve, Adrien s’est révélé à travers son plat, bien décidé à éblouir le jury lors de la dégustation à l’aveugle. Sa « Carotte de la racine à la fane » a remporté l’approbation unanime du jury, poussant Jean-François Piège à affirmer que « ce cuisinier a quelque chose à dire ». Sans surprise, l’assiette de Camille (décidément bourré de talent) a elle aussi provoqué l’enthousiasme du jury. Jean-François Piège déclarant même : « si je fais Top Chef, c’est pour vivre des moments comme ça. Il y a peu d’assiettes qui touchent, et celle-là est touchante, par son goût comme par sa gourmandise. » Hélène Darroze a quant à elle souligné le travail de cette assiette, qui présentait la carotte dans tous ses états. De son côté, Mathew et son carrot cake n’ont pas convaincu le jury, en dépit de l’audace de cette option. Le dessert a été jugé « trop sucré » par l’ensemble des chefs. Quant à la « Carotte dans l’esprit d’un pastrami » de Victor, elle a laissé le jury sur sa faim, les séduisant par son visuel mais pas par son goût. Au final, c’est Mathew qui a été éliminé, face à un Michel Sarran forcément très déçu. « Tu es un super mec, tu avais tout pour aller plus loin », lui a confié le chef en l’accolant. La compétition a ainsi perdu son seul candidat étoilé Michelin. Bonne suite Mathew !

par Anastasia Chelini
FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Mmmm interessant (75%)
  • Je suis fan (25%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Inquiétant (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *