Demain sera révélé le Palmarès 2017 du Michelin Brésil, en attendant découvrez les inspecteurs du guide Michelin Bangkok

25 avril 2017  0  Chefs & Actualités
 

signature-food-and-sens L’année Michelin continue sur les chapeaux de roues (roues habillées Michelin), c’est demain que sera dévoilée au Brésil la troisième édition du guide rouge des restaurants étoilés Michelin du Brésil. Aurons-nous la surprise d’un trois étoiles cette année? En 2015 & 2016, quelques une étoile et un seul … 2 étoiles, D.O.M. du chef Alex Atala, un chef de Sao Paulo qui met les fourmis aux fourneaux, considéré comme l’un des meilleurs cuisiniers du monde…16 ème au classement du World’ 50 Best Restaurants 2017. Nous sommes impatients de découvrir le classement du Michelin, sera t-il le reflet de la scène culinaire de ces deux villes qui offrent une cuisine qui swingue entre le populaire et le luxueux. Avec des chefs qui désormais voyagent, se confrontent et mesurent leur cuisine aux cuisines du monde, qui conjuguent aussi les mots Héritage, Échange, Inspiration, Respect du produit, enrichissent le patrimoine culinaire brésilien et mondial. Sur qui va tomber la pluie d’étoiles cette année? Réponse demain.

Mais c’est du côté de l’arrivée du guide Michelin en Thaïlande que les choses s’activent, le guide sortira officiellement à la fin de cette année.

C’est sur une publication du compte Twitter de Michelin qu’une photo officielle du lancement des inspecteurs sur la route des restaurants de Bangkok. Un travail titanesque les attend, tellement le nombre de restaurants est important dans la capitale thaïlandaise.

Il parait que les deux vrais inspecteurs sont cachés sous les déguisements de Bibendum !


Une première fête pour le lancement officiel de l’arrivée du guide.

D’après Relaxnews, voilà les trois restaurants que l’on devrait retrouver en tête dans le palmarès, ces trois établissement ont déjà les honneurs du Asia’s 50 Best Restaurants Awards 2017 :

Bo Lan – Chez Bo Lan, la restauratrice Duangporn Songvisava, plus connue sous le surnom de « Bo », utilise des ingrédients achetés aux fermiers, artisans et pêcheurs locaux. Elle crée des plats traditionnels thaïlandais tels que la salade de porc épicée dans le style du Nord du pays, confectionnée avec des épices et légumes locaux, ou la soupe piquante et aigre à base de poulet et de jeunes pousses de tamarin. En 2013, Bo a été élue meilleure femme chef asiatique par les World’s 50 Best Restaurants Awards. Le restaurant espère atteindre une empreinte carbone neutre en 2018.

Nahm – Ce restaurant thaï de Bangkok est dirigé par un chef australien. Malgré ses origines, David Thompson est considéré comme un Thaïlandais honoraire pour avoir créé un établissement qui élève la cuisine thaï au niveau de la haute gastronomie. Il a étudié des livres de cuisine vieux de plusieurs siècles et écrits par des cuisinières thaïlandaises afin de concevoir un menu qui met en valeur les saveurs puissantes du pays : l’ail, la pâte de crevettes, les piments et la citronnelle. L’établissement londonien du même nom est devenu le premier restaurant thaïlandais d’Europe à obtenir une étoile au Michelin après son ouverture en 2001.

Gaggan – Trois ans d’affilée, le restaurant indien du chef Gaggan Anand à Bangkok, « Gaggan », a été élu meilleur restaurant d’Asie par les Asia’s 50 Best Restaurants Awards. Dans ce restaurant décrit comme un établissement de cuisine indienne progressive, le chef se sert de techniques ultra modernes pour créer des plats tels que l’explosion de yaourt sphérifiée au matcha rouge et au charbon, les sushis indiens et la glace à l’oursin servie dans un cône miniature. Pour réserver une table, il vaut mieux se dépêcher, car Gaggan Anand a déclaré vouloir fermer son restaurant en 2020 et partir au Japon.

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Inquiétant (50%)
  • Mmmm interessant (50%)
  • Je suis fan (0%)
  • Amusant décalé (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *