C’est Off… c’est Cuisine … C’est d’actualité … #72

20 juin 2016  0  Chefs & Actualités LE OFF
 

signature-food-and-sens  L’actualité de la FOOD vous passionne. Alors continuons cette semaine à la scruter, car malgré l’incapacité de nos gouvernants à gérer le pays, malgré l’Euro 2016 et les grèves qui continuent à perturber notre société, la scène culinaire continue à s’animer.

Dans tous les cas, la planète FOOD est active et Food&Sens est une sorte de radar gastronomique pour vous aider à suivre l’actualité des chefs. 

Comme l’an passé, le OFF partira en vacances cet été, le dernier OFF sera diffusé le lundi 4 juillet et reprendra le lundi 22 août pour une rentrée qui s’annonce déjà bien chargée !

Cette semaine nous allons partir en voyage et essentiellement nous poser du côté de Bordeaux, Londres, Girone, New York, Madrid, Paris et Saint-Bonnet-Le froid … pas mal non  ? !

 

Les Brèves du Off

Darroze Arzak

Nouvelle rubrique du Off, ce sont les infos diffusées dans la semaine passée et qui ont marqué l’actualité de F&S… Il vous suffira de cliquer sur le link pour découvrir l’info complète. Alors cette semaine nous avons appris: que Alain Passard fête cette année les 30 ans de L’Arpège – que le Fifty Best a encore une fois zappé les chefs femmes – que Philippe Etchebest, vu la pression qu’il fait monter dans  » Cauchemar en cuisine « , est l’homme à abattre – que Marc Meneau a ouvert son restaurant MARC à Shanghai ce week-end – que Massimo Bottura est classé meilleur chef du monde et qu’il est loin de faire l’unanimité – que Pierre Gagnaire a bien l’intention de se recentrer en France, les voyages le fatiguent – que c’est à Melbourne que se déroulera la prochaine cérémonie du Fifty Best 2017 –

 

Il y a une vie après Robuchon

Magrez

Bernard Magrez propriétaire de quarante châteaux et de La Grande Maison à Bordeaux croit toujours en la restauration. Il a décidé d’apporter son soutien, financier et stratégique, à Tristan Laffontas et Romain Priot, deux trentenaires originaires de Toulouse qui ont créé MoiChef. Le principe : permettre au grand public de confectionner chez lui une recette de chef étoilé. Premiers chefs à participer à l’aventure MoiChef Stéphane Tournié et Yannick Delpech. Depuis ils ont convaincu Jean-Pierre Vigato (L’Apicius),Yves Camdeborde (Comptoir du Relais) et ont également « enrôlé » Sébastien Bras ( Laguiole ). Bernard Magrez a accepté d’entrer au capital de la start-up en n’excluant pas d’autres modes de partenariat. MoiChef a par ailleurs signé un accord avec AlloResto, première entreprise française de livraison à domicile.

 

Pierre Gagnaire n’aime pas aller au marché, et encore moins le week-end

gagnaire

C’est dans Les Échos Week-End que le chef Pierre Gagnaire parle de ses dimanches, à la question si il cuisine le week-end, il répond :  » Hélas oui, je le fais avec plaisir mais cela m’ennuie quand même un peu ! Mais bon, c’est ce que je fais de mieux et je sens bien que cela fait plaisir aux autres. Ce n’est pas très politiquement correct mais je dois avouer que je n’aime pas aller au marché. Attendre des plombes pour avoir le moindre poireau ! Je ne suis pas du style à perdre une heure pour aller chercher du pain. S’il y a un Proxi en bas, j’y achète mon pain et s’il n’est pas assez bon, eh bien je le fais griller. « 

 

Joan Roca prépare sa troisième tournée mondiale

Joan ROCA

L’hospitalité avant tout –  » On a une vraie équipe créative, composée d’un scientifique, d’un botaniste, d’un artiste. De nombreuses personnes très intéressantes qui apportent de nouvelles idées « . Joan Roca à un regard particulier sur ses deux frères  » ils contribuent aussi à la créativité inégalée du restaurant …  » Notre relation est très bonne. Mes frères sont très créatifs, on forme un triangle très intéressant… Trois têtes valent mieux qu’une… » L’une des raisons du succès de l’établissement auprès de l’élite gastronomique mondiale découle de l’art de l’hospitalité qu’ils mettent en avant.  » Nous sommes normalement tous les trois au restaurant, ou au moins deux d’entre nous sont présents « . Cet été au mois d’août, la famille et sa brigade repartiront en tournée, pour la troisième fois, Londres, Phoenix, San Francisco, Santiago au Chili et à Hong Kong sont au programme, El Celler de Can Roca sera fermé pendant cette période.

 

Pierre Gagnaire et le Fifty Best ..  » il faut se méfier des modes « 

Gagnaire

C’est sur Libé que le chef Pierre Gagnaire donne son avis sur le Fifty Best avec le pragmatisme qui le caractérise : «J’ai 66 ans, j’ai obtenu ma part de gloire et de reconnaissance qui me mettent à l’abri de l’amertume. Ne crions pas haro sur ce classement, il faut vivre avec, il est le reflet d’une époque, celui de la médiatisation, de la communication immédiate où l’on fait des coups, où l’on sort du chapeau des gens formidables mais aussi d’autres qui ne valent pas tripette. Dans le 50 Best, il y a des gens que j’aime et d’autres que je n’aime pas. Ce classement est mérité, notamment, pour Alain Passard (l’Arpège) ou encore René Redzepi (le Noma). C’est très bien de mettre en avant des chefs péruviens mais pourquoi n’y figure pas un cuisinier flamboyant comme Koldo Rodero à Pampelune ?. «Il faut se méfier des modes car toute époque a ses lacunes, ses faiblesses, ses injustices … « 

 

La Pâtisserie des Rêves – Au-revoir Londres

Conticini

C’est JP Gené sur Lemonde.fr qui le confirme, la célèbre Pâtisserie des Rêves ferme ses deux adresses sur Londres:  » Les talents ne manquent pas, mais ils ne garantissent pas le succès commercial. Philippe Conticini et son partenaire à la Pâtisserie des Rêves, Thierry Teyssier, viennent d’en faire l’amère expérience. Ils ont dû fermer leurs deux boutiques de Londres et se mettre en redressement judiciaire. La pâte avait mal levé. « . Ouvertes il y a deux ans les deux pâtisseries françaises situées dans les quartiers branchés de Marylebone et de South Kensington et employant 22 salariés ont cessé leurs activités à la fin du mois de mars dernier. Mais que les fans de Philippe Conticini se rassurent, à Paris l’histoire continue. D’ailleurs le pâtissier vient de lancer une petite boîte de 5 pâtisseries dessinées par Kanako, à déguster lors d’une ballade dans le Marais. Dans chaque boîte un itinéraire d’une heure qui vous raconte l’histoire du Marais à travers la pâtisserie, à chaque étape vous avez le droit de manger un gâteau !… Le chef a inauguré y a quelques jours avec Jean-paul Belmondo « The wall of Fame » au Musée du chocolat, le début d’une collection d’empreintes de mains en chocolat d’artistes français, qui tournera dans les différents musées Choco-story en Europe.

 

David Munoz le mal aimé de la presse espagnole

david Muñoz

Diverxo la table du chef David Munoz à Madrid ne fait plus l’hunanimité en Espagne, le chef a plongé à la 79éme place du Fifty Best 2016, et cela fait beaucoup jaser sur les réseaux sociaux. Le chef très rock n’roll peut autant fasciner que déranger, et c’est ce que ressent la presse espagnole qui a tendance à le zapper. Et l’ont sait très bien que la visibilité médiatique d’un chef compte beaucoup dans son classement au Fifty best. Au contraire les très appréciés frères Roca, la famille Adrià, ou la famille Arzak beaucoup plus sociables sont très appréciés des journalistes et ont donc une meilleure visibilité dans les médias.

 

Régis Marcon n’envisage pas un retrait des affaires

marcon

Alors même si la maison Marcon à Saint-Bonnet-Le-Froid, est une affaire familiale qui prépare en douceur la transmission à 3 de ses 4 enfants, à 60 ans le chef n’envisage pas un retrait total des affaires  » je n’en suis pas encore làJe fais de la cuisine depuis 45 ans et j’ai toujours autant de passion pour mon métier. Je ne me verrais pas faire autre chose. J’ai encore des projets « . Parmi eux, la création, d’ici à 2019, de la Cité de la Gastronomie à Lyon. Un concept porté par d’autres chefs étoilés et la Ville de Lyon, destiné à devenir « un lieu vivant et attractif pour toute la filière des métiers de bouche, et où auront toute leur place experts, économistes et philosophes », explique Régis Marcon. Du côté de Saint-Bonnet, les enfants s’activent :  Jacques a repris entièrement le fonctionnement des cuisines, Thomas vient d’ouvrir le spa  » Les Sources du haut-plateau « , Benjamin continue sa formation dans un restaurant Lyonnais.

 

Babette de Rozières se lance dans le coaching culinaire

Babette

Babette de Rozières se lance dans un nouveau défi télévisuel, aider les Français les plus hermétiques à la cuisine à approcher les fourneaux. À un peu plus de 60 ans la chef n’arrête pas, on la retrouve sur l’émission C à vous, mais aussi impliquée dans le Salon de la gastronomie des Outre-mer, et comme élue du Conseil régional des Yvelines. Son nouveau magazine culinaire sera diffusé cet été sur France Ô, son titre : A l’aide Babette. Ce sera un coaching musclé, des conseils et astuces pour aider les néophytes à épater leurs proches en cuisine. Démarrage le 5 juillet à 20h50, Babette de Rozières veut changer le regard de certains sceptiques de la gastronomie, une émission destinée à révolutionner le quotidien de toutes les personnes désespérées à l’idée de devoir cuisiner.

 

Londres inauguration du Latour Club au Four Seasons

Pic

C’est ce mercredi 15 juin qu’à eu lieu à Paris l’inauguration du Latour Club au sein du tout nouveau hôtel Four Seasons at Ten Trinity Square qui est en phase d’ouverture à Londres. C’est le ténor Placido Domingo qui parraine  » The Château Latour Wine Room  » club haut de gamme destiné à la clientèle huppée de Londres. À cette occasion la chef Anne-Sophie Pic était présente, c’est d’ailleurs elle qui signera le restaurant de l’hôtel avec son enseigne  » La Dame de Pic  » dans quelques mois. Ce sera le deuxième Four Seasons de Londres, il ouvre en plusieurs étapes, le restaurant de la chef de Valence, ce sera avant la fin de l’année.

 

Michel Cymes rêve d’une émission de cuisine

cymes

Michel Cymes le médecin le plus célèbre de la télévision qui a été pour la troisième fois élu homme télé préféré des Français rêve de cuisine. Le présentateur du Magazine de la Santé et d’Allô Docteurs :  » … j’ai envie de faire autre chose que de la médecine, pour m’aérer un petit peu et pour arrêter de penser qu’à la santé. « . Ainsi Michel Cymes indique vouloir faire autre chose sur le petit écran :  » … si demain je pourrai présenter une autre émission ce serait probablement une émission de cuisine. C’est étonnant mais j’adorerai présenter une émission avec un grand chef dans laquelle on expliquerait simplement la cuisine compliquée « . Alors y a t’il un chef motivé ?

 

Chatenier n’a rien pu faire pour les chefs français dans le Fifty Best

fifty best

C’est JP Gené qui dans Le Monde indique que Nicolas Chatenier n’a rien pu faire pour les chefs français pour le classement Fifty Best des meilleurs restaurants au monde. Il indique :  » On attendait l’édition 2016 avec une certaine curiosité après le remplacement d’Andrea Petrini – perpétuel détracteur du guide Michelin – à la présidence du jury français par Nicolas Chatenier, fondateur de Peacefulchef, « première agence spécialisée dans le management des chefs ». Sa tâche implicite visait à rétablir les liens entre le 50 Best et la gastronomie tricolore qui s’estime – non sans raison – injustement traitée par cette organisation d’obédience anglo-saxonne sous forte influence hispano-nordique. Au lendemain de la proclamation des résultats, « on ne peut que les trouver décevants », reconnaît franchement Nicolas Chatenier qui ajoute « c’est un baromètre et la prime va à ceux qui sont les plus visibles «  » . C’est le résultat de la globalisation. La prime va à celui qui trouve un équilibre très délicat, entre être suffisamment chez soi pour que la qualité soit là et être présent sur la scène internationale pour être remarqué. »

Copyright : R. Frankenberg – T. Humery – C. Fillieule – Facebook – C. Atset –
FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Amusant décalé (36%)
  • Inquiétant (28%)
  • Je suis fan (20%)
  • Mmmm interessant (16%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *