Disparition de Eventhia Senderens, avec le chef Alain son époux, ils formaient un couple mythique de la gastronomie française

26 octobre 2020  0  Non classé
 

signature-food-and-sensDisparition de Éventhia Senderens – C’était une Grande Dame de la restauration, on dit toujours que derrière un grand chef il y a toujours un grande maîtresse de maison, et bien c’était le cas pour le chef Alain Senderens. Avec son épouse Eventhia, ils formaient un vrai duo de restaurateurs fortement engagés dans le fonctionnement de leur maison. Éventhia Senderens s’est éteinte en fin de semaine dernière. 

Depuis le fameux L’Archestrate rue de Varenne dans le 7ème arrondissement (devenu L’Arpège d’Alain Passard), au Lucas Carton place de la Madeleine, on peut dire que ce couple aura marqué à jamais l’histoire de la gastronomie française, affichant fièrement trois étoiles le chef et son épouse ne formaient qu’un.

L’Archestrate avait ouvert ses portes en 1968, dix ans plus tard l’écrin de la famille Senderens décrochait trois étoiles au guide Michelin, les grandes années de la « nouvelle cuisine » étaient lancées avec comme compagnons de route Henri Gault et Christian Millau, des plats plus légers, des produits d’une extrême fraîcheur, et du goût !

Le homard à la vanille, le canard Apicius ou le foie gras de canard au chou ont acquis leur renommée grâce aussi au travail de la salle fait par les équipes d’ Éventhia Senderens, qui non seulement accompagnait la cuisine du chef mais la sublimait avec d’incroyables accords mets & vins.

Si le principe du vin au verre est autant utilisé aujourd’hui dans les grands restaurants, c’est un peu grâce au couple Senderens, ils ont su par leurs expertises amener les clients à consommer malin et mieux. 

Si en 2005, après trois décennies de 3 étoiles, Lucas Carton a déclaré renoncer à cette distinction, voulant alléger les codes de la gastronomie en retirant les nappes, en limitant les lourdeurs de service, repensant le décor, baissant ses prix, c’est aussi parce qu’ Éventhia Senderens avait senti venir les chargements de comportement des clients et convaincu le chef qu’était venu le temps du changement.

En 1981, Eventhia Senderens avait même accompagné son époux dans l’écriture d’un livre de recette  » LA CUISINE RÉUSSIE « . Le chef avait indiqué «  Je dédie ce livre à toutes les femmes. Chacune de mes recettes a été réalisée par une femme, ma femme, Eventhia, dans la cuisine de notre appartement, avec les mêmes appareils que ceux dont vous pouvez disposer. Ce livre est pour vous, car il vous assure la réussite et  vous verrez que la grande cuisine peut être facile… Alain Senderens ».

Quelques années plus tard il rajoutait :  « La cuisine à la maison n’est pas une lubie. Mon premier livre reposait déjà sur cette idée. J’avais confié les recettes de mon restaurant trois étoiles à ma femme, qui les avait adaptées aux fourneaux de notre appartement. »  –  La Cuisine réussie, éditée chez Jean-Claude Lattès, fut un succès sans précédent à cette époque avec 40 000 exemplaires vendus. Elle avait aussi publié  » La Cuisine des tout petits «  aux édition Robert Laffont qui fut aussi un beau succès en librairie.

Le chef Alain Senderens avait même créé une recette qu’il avait dédiée à son épouse  » petits navets farcis au cidre au carpaccio de canard Eventhia « , preuve d’une grande et belle histoire entre le chef et son épouse. 

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (67%)
  • Mmmm interessant (17%)
  • Inquiétant (17%)
  • Amusant décalé (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *