Escapade à Los Angeles ! … les bonnes adresses et les bons plans !

22 mai 2016  0  V…de Voyage
 

signature-food-and-sens Escapade à LA !

Il y a quelques jours notre correspondante pour F&S descendait à Los Angeles à la découverte du tout nouveau Mama Shelter … mais pas seulement elle a arpenté la fameuse L A armée de son appareil photo, elle y a déniché les endroits les plus Hype !

Suivez le guide !

Los Angeles

Californie quand tu nous tiens…! Si San Francisco est pour les Américains la plus belle ville du pays , Los Angeles sait offrir un dépaysement et une dynamique à nulle autre pareille : LA est une mégapole tentaculaire composée de quatre vingt huit arrondissements, abritant un total de dix millions d’habitants, répartis sur une cité affichant environ cent kilomètres d’étalement de la montagne à la mer ! C’est pour cela que LA est unique, chaque quartier est une ville en soi , riche de sa culture, de son histoire, de son quotidien et des gens qui l’habitent .

Los AngelesLos Angeles

On ne peut la découvrir qu’en voiture, d’ailleurs les autochtones y passent une bonne partie de leur temps ! L’idéal est de se faire prendre en charge par un guide francophone habilité. C’est Bernard qui nous a accompagnés dans ce périple californien ! Un exilé stéphanois qui il y a trente ans a trouvé en ses murs une nouvelle patrie. Il connait le moindre recoin de la mégapole, sait où Harrisson Ford va boire son café, où Mickael Jackson a vécu et s’est éteint, où Laeticia Halliday met ses filles à l’école, où Vanessa Paradis passe ses vacances… il a même manqué de renverser “Schwartsy”, gouverneur de Californie qui débouchait sans regarder en vélo avec ses enfants … mais voilà, Los Angeles, c’est un peu celà, le rêve du cinéma hollywoodien des années 20 , la fin de la célèbre Route 66, “égérie” des Harley Davidson,  qui de Chicago à Santa Monica s’étire sur 4000km , les sublimes maisons de Beverly Ills et la célèbre série du même nom des années 90 qui a fait rêver tant d’adolescentes ! Partons à la découverte de quelques quartiers bien inspirés sachant que pour tout voir il faut au moins une semaine !

Los Angeles 

A quelques pas du Mama Shelter, le coeur battant de Hollywood…

Créée en 1880 par un homme d’affaire ayant fait fortune dans l’immobilier , Harvey Henderson Wilcox la ville de Hollywood (Bois de Houx) annexée par Los Angeles devient en 1910 la capitale du cinéma mondial . Le premier long métrage de Cecil B DeMille “The Squaw Man « en 1914 marque la naissance du cinéma américain et de ses stars ! On parle désormais de Charlie Chaplin ou de Douglas Fairbanks …les années vont apporter à Hollywood son lot de célébrités, de succès et de crises, confortant les Etats Unis comme le premier producteur de films au monde . Se balader sur Hollywood boulevard, c’est s’amuser à chercher sur le célèbre Walk of Fame créé en 1958,  l’étoile de son acteur favori ou encore les mains de Marylin ou de Grégory Peck imprimées dans le parvis du Grauman’s Chinese Theatre. Ce dernier fut le premier siège des Oscars avant qu’ils ne rejoignent le Dolby Theatre, édifié juste en face, sur les ruines du Hollywood Hotel ! Bernard en connait le moindre bâtiment montrant du doigt ça et là , le Roosevelt hotel commandé par Charlie Chaplin, le cinéma El capitan de Walt Disney, l’hôtel photographié en couverture du 33 tours des Eagles …hôtel California !

Los AngelesLos Angeles

Et si d’aventure le temps le permet, il faut aller voir de plus près le fameux “Hollywood Sign” en ralliant le Griffith Park sur le Mont Hollywood (ces grandes lettres blanches hautes de 14 mètres devenues symboliques de LA et classées monument historique-culturel de la ville, avaient été installées là en 1923 pour la commercialisation de terrains à bâtir ! ). Là, l’observatoire art déco d’où l’on peut voir tout LA jusqu’à Santa Monica est lui aussi un monument emblématique , souvenir de la Fureur de vivre , de terminator, du premier King Kong ou encore de la série Mac Gyver (entre autres ! ) On ne quitte pas Hollywwod, sans avoir visité au moins un studio de cinéma ! Ils sont tous là, affichant leur histoire plus que centenaire … Universal, 20th Century Fox, Warner Bros, Paramount, Columbia Tristar, Metro Goldwyn Mayer MGM,  The Walt Disney Company , tous n’ouvrent pas leurs portes, le plus populaire qui associe visite et parc d’attraction est l’Universal ! Attention réservation obligatoire !

Los AngelesLos Angeles 

Downtown : La culture en majuscule … A l’est d’Hollywood, Downtown est tout à la fois quartier d’affaires, où les tours monumentales de verre et de métal, signées pour la plus haute d’entre elles de l’architecte Pei (La Pyramide du Louvre) rivalisent avec les bâtiments plus historiques du Pueblo, origine de la ville de Los Angeles « El Pueblo de Nuestra Senora La Reina de Los Angeles «  créé le 4 septembre 1781 par une poignée de Mexicains .

IMG_6924Los Angeles

Sur “Grand avenue” , s’alignent avec créativité des bâtiments qui sont à eux seuls des œuvres d’art contemporain . Dans ce quartier vibre une véritable dynamique culturelle .Le Philarmonique « Walt Disney concert hall » est signé Franck Ghery, on ne s’y trompe pas , et juste à côté, tout nouvellement ouvert The Broad !

Los AngelesLos AngelesLos Angeles

Derrière les alvéoles de cette grande résille de béton blanc , l’extraordinaire collection d’art contemporain de Eli et Edithe Broad qui depuis plus de cinquante ans tissent les mailles de ce grand écheveau culturel . Peintures, sculptures…des années 50 avec Jasper Johns au pop art des années 60 et Andy Warhol sans oublier les années 80/90 et les incontournables Jean Michel Basquiat et Keith Harring . Pour signer notre XXI ème siècle, une œuvre emblématique de l’artiste japonais Takashi Murakami …

Los AngelesLos AngelesLos Angeles

A la nourriture de l’esprit, s’associe celle du corps ! Il n’y aura aucune difficulté pour trouver de quoi se substanter auprès des nombreux food-trucks qui proposent très souvent du « manger mexicain » N’oublions pas que par sa position géographique et son histoire LA est composée pour sa moitié de latino ! Après être entré dans le magnfique « Bradbury building » où ont été tournées de nombreuses scènes de The artist , il faut aller grignoter au grand Central Marcket populaire qui est dans la même rue juste en face et où les autochtones viennent manger les cuisines du monde ! Mexicain, chinois, italien …l’ambiance y est dépaysante, très cosmopolite et l’addition peu onéreuse !

Los Angeles

 

West Hollywwod …pour l’amour de l’art

Los AngelesLos AngelesLos AngelesLos Angeles

Los Angeles est devenue en quelques années un nouvel eldorado pour les artistes, désertant New York, trop chère ! C’est dans le quartier de West Hollywood, dans le légitime prolongement du 7ème art que se sont installés peu à peu ateliers et autres galeries . Le LACMA (Los Angeles Country museum of art) dont les nouvelles salles d’expositions (2008) sont signées du génial coup de crayon de l’architecte Renzo Piano, propose une riche collection d’œuvres de la période précolombienne à nos jours . Sur les sept bâtiments couvrant plus de 8 hectares, toute la partie édifiée dans les années 60 va être détruite prochainement pour laisser place à un nouvel édifice…résolument contemporain !

Los AngelesLos Angeles

Dans la foulée, continuer par le Petersen Auto Muséum , et son impressionnante collection d’automobiles à travers les temps ! Ne pas oublier de lever les yeux sur une étonnante « collection » de bâtiments art déco qui longtemps méprisés, font aujourd’hui l’objet pour ceux qui restent debout, d’un programme de sauvegarde et de restauration . Côté table et produits gourmands , le Farmers Market reste une adresse sympatique . C’est en 1934 , que les fermiers s’y installent pour vendre leurs produits .Il ne faut pas oublier qu’à cette époque, le quartier n’est composé que de ranches. L’idée de consommer sur place vient peu à peu à l’esprit des propriétaires du site, la Gilmore oil company , riches exploitants de produits pétroliers. Ainsi les échoppes voient le jour peu à peu , produits de bouches sélectionnés dans les meilleurs comme la boutique de notre ami français « Monsieur Marcel » qui côtoient les cuisines du monde que l’on consomme sur un coin de table, en famille, entre copains … Produits de grande qualité et généralement « Bio »

Los AngelesLos AngelesLos Angeles

Jusqu’au Pacifique ….

Pour ne pas quitter la ville sans avoir vu la côte pacifique, on continue vers le sud par le Wilshire boulevard …on traverse de nombreux quartiers passionnant que Bernard commente avec délice ,expliquant que c’est là que l’on croise le plus de « people » , dans les restaurants, les snacks ou les centre commerciaux…il n’est pas rare de voir Harrisson Ford sortir de sa Prius pour aller boire un verre ou encore Beyonce , Tom Cruise ou Johnny , la quête du bon Français est de chercher à 360° qui l’on pourrait bien apercevoir , mais ici les paparazzis n’ont pas le même regard et les vedettes se mêlent au public sans crainte et sans barrages musclés …

Los AngelesLos Angeles

Aux belles boutiques de designers et de créateurs de mode (comme celle des Karashian) succèdent les parcs verdoyants et fleuris et les maisons d’architectes de Beverly Ills . Puis la culture reprend ses droits avec la magnifique Université d’UCLA , avant d’arriver à Santa Monica et sa Venice Beach. Là, l’ambiance y est toute différente… d’un côté le tourisme extraverti avec ses boutiques de fringues « fake », ses échoppes de tatoueurs tatoués, de voyants indiens ,de souvenirs californiens « made in China » , de l’autre la Venice Beach des sportifs, celle où sont nés le roller et le body building, celle où Arnold Shartzenegger a fait ses premières pompes, celle des canaux et de ses berges où les maisons « s’arrachent » tant elles ont du charme !

Los AngelesLos AngelesLos Angeles

Santa Monica c’est aussi la « beach chic » qui affiche des hôtels de luxe comme la délicieuse « Casa del mar » imaginée en 1926 par James Hoban architecte irlandais, créateur de la Maison Blanche . Un cadre de carte postale, face aux vagues et aux surfers et au Shutters on the Beach crée en 1909,  à sa grande roue emblématique , épilogue de la fameuse Route 66 . Tout le long de la plage, jolies balades à vélo sur les pistes cyclabes, le long du Pacifique et le soir, coucher de soleil à couper le souffle !

Une belle et romantique image pour quitter Los Angeles et partir vers d’autres aventures californiennes !

Los AngelesLos AngelesLos AngelesLos AngelesLos Angeles

Reportage et photos Capucine De Bruzy

INFOS

www.visitcalifornia.com/DiscoverUSA‎

www.discoverlosangeles.com/‎

Y aller

Air Tahiti Nui : www.airtahitinui.com

 

Découvertes de la ville avec guides francophones :

Cali-Fun:   http://www.cali-fun.com/

 

Produits gourmands/ Restaurants

Farmers Market :   www.farmerrsmarketla.com

Monsieur Marcel : www.mrmarcel.com

Fig and Olive http://www.figandolive.com/locations-reservation/melrose-place/

 

Musées /Galleries

The Broad : www.thebroad.org/‎

Los Angeles Country Museum of art : www.lacma.org/‎

M+B Galerie Benjamin Trigano : http://mblosangeles.tumblr.com/

Petersen Auto Muséum : http://www.petersen.org

 

Hôtels

Le Mama Shelter: www.mamashelter.com

Casa del Mar : https://www.hotelcasadelmar.com/‎

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (75%)
  • Mmmm interessant (25%)
  • Inquiétant (0%)
  • Amusant décalé (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *