Cuisine d’ailleurs – La Cuisine végétarienne du Moyen-Orient de Salma Hage

02 février 2017  0  Une poule sur un mur
 

signature-food-and-sens LA CUISINE VÉGÉTARIENNE DU MOYEN-ORIENT – SALMA HAGE

Voyage immobile et cuisine d’ailleurs pour la Poule sur un Mur – Il y a des livres qui en quelques pages ont le pouvoir magique de nous transporter ailleurs légèrement et délicieusement, à la découverte d’une autre cuisine, d’une culture autre.

Ainsi est le livre de Salma Hage « LA CUISINE VEGETARIENNE DU MOYEN-ORIENT” qui nous entraine dans un voyage culinaire vivant, agréablement épicé, végétalien et végétarien, au coeur de cuisines familiales qui se croisent et se mélangent au Liban, en Egypte, en Iran, en Israël, en Jordanie, sur toutes ces terres des bords de la Méditerranée. 

L’AUTEUR – SALMA HAGE

Cuisinière d’experience et de partage. Auteur culinaire, spécialiste de la cuisine familiale du Moyen-Orient a publié notamment “La cuisine libanaise”.

Une femme, une mère, une femme au foyer libanaise qui cuisine jour après jour pour sa famille, ses onze frères et soeurs, ses enfants et sa tribu. Cuisine nourricière, cuisine d’amour et de partage, cuisine de transmission qui raconte et écrit l’histoire d’un pays, d’un peuple. Salma a sélectionné les meilleures recettes de la cuisine libanaises, recettes héritées de sa mère et de sa belle-mère partagées avec ses frères, ses sœurs , un vrai bonheur. Salma cuisine depuis qu’elle a 9 ans, encouragée par son père. Elle a écouté, observé les gestes des femmes de la famille pétries de traditions et d’amour. Elle a perfectionné sa cuisine pour impressionner son mari. cuisine et amour sont indissociables dans la vie de Salma, la nourrissent comme une sève sans cesse renouvelée et partagée. Installée à Londres, elle a été cuisininière, a appris les fondamentaux de la cuisine anglaise qu’elle servait dans les différentes grandes maisons ravies de ses prestations. Chez elle, dans sa cuisine familiale elle renouait avec le soleil et les épices. Quand deux des ses descendants deviennent végétariens, elle s’adapte et adapte ses recettes sans viande ni poisson. C’est ainsi que nait ce livre d’une cuisine personnelle évolutive, respectueuse de la tradition, adaptée à la vie d’aujourd’hui.

Salma Hage vit aujourd’hui  entre les montagnes de la vallée de Kadisha et Londres. Elle continue à faire sous le soleil du Liban concentré de tomates et kishik qu’elle ramène en bocaux pour ensoleiller le quotidien anglais. 

 

LE  LIVRE

272 pages moyen-orientales – 109 illustrations – 1258 grammes aux parfums de roses et de figues.

Une couverture originale:  une assiette de sauce joyeusement colorée, une assiette qui visiblement a ravi avec sa “Salade de betteraves au laban et à la menthe” que l’on peut découvrir en quatrième de couverture entamée et juste intacte en page 118. Un plat en triptyque alléchant. Une couverture qui donne envie d’aller plus loin, de découvrir l’histoire, la petite et grande histoire.

Le livre d’une vie d’une famille, d’un village perdu dans les montagnes libanaises, l’histoire d’une cuisine ancestrale qui a toujours utilisé légumes, céréales, herbes, huile d’olive et fruits. La cuisine méditerranéeenne pure. Un petit goût de paradis à protéger.

Joli avant-propos signé par Alain Ducasse qui parle du lien, des liens invisibles que tisse génération après génération, la cuisine entre les membres d’une famille, d’une tribu, d’un peuple. La cuisine porteuse d’émotions, de souvenirs, de sentiments. Porte ouverte sur la nature sans laquelle elle  n’existerait pas. Sans champ, pré, veau, vache , cochon, potager, poulailler, légumes, … pas de grande cuisine, pas de cuisine du tout. De l’importance élémentaire de prendre soin de notre terre nourricière.

Dans  la préface de La Cuisine végétarienne du Moyen-Orient, Salma Hage évoque tout naturellement son enfance dans un hameau isolé dans les montagnes libanaises. Tendresse et amour sans compter. Elle conte avec de jolies anecdotes son quotidien, le quotidien de son village: l’importance de la transmission orale, l’importance de l’eau qui ne coulait pas au robinet mais qu’il fallait aller chercher au puits, la vie en harmonie avec les lois de la nature, le troc, l’apparition de la première voiture dans laquelle le propriétaire entassait jusqu’à vingt personnes, leur évitant de longues et pénibles marches pour joindre la ville… Entre jardin, moulin et four la vie était rude mais remplie d’amour et de bon sens, la cuisine naturellement végétarienne, la viande et le poisson étant rares. Le bonheur!

Quelques pages pour un glossaire et les recettes de base. suivent 7 chapitres: Boissons, Petit-déjeuner, Dips et mezze, Salades, Légumes, légumes secs et céréales, Desserts..

 

LE SUJET – la cuisine végétarienne du Moyen-Orient

Bien plus, la cuisine d’un peuple, d’un pays, d’une famille. Parfums d’ailleurs. Cuisine ancestrale, cuisine de tradition mais superbement vivante, authentiquement moderne. Faite d’épices, de soleil et de mer, de produits frais.

Des plats complets, équilibrés, super ensoleillés, super vitaminés, bio et de saison. Des céréales, des légumineuses, des légumes crus, des légumes cuits, des fruits, des graines. Des figues et des dattes fraiches. Des mezze mais pas que. Des plats colorés et  parfumés pour une cuisine conviviale de produits sains issus de l’agriculture locale.

LES RECETTES

Près de 150 traditionnelles simples à réaliser, des classiques revisitées, modernisées. toutes plus parfumées les unes que les autres.

Avec ses recettes inspirées, Salma Hage transforme la plus inculte des cuisinières en mère orientale saisie de l’envie folle de partager, de nourrir petits et grands de bonnes et belles choses, loin de la malbouffe. Uniquement du fait maison avec amour et générosité, cuisiné en prenant son temps et toujours en  fil rouge la transmission. Depuis la nuits des temps, les ingrédients utilisés par Salma nourrissent les peuples méditerranées et s’adaptent sans souci à la cuisine contemporaine. Vous allez adorer et adopter:

Les Boissons: un désaltérant “Jus d’orange sanguine à l’eau de rose et grenade”, ou “Thé glacé libanais à la fleur d’oranger”.

Petit-déjeuner: les tendres “Manakish”, les “Roulés au za’atar et lebneh”, les “Crêpes à l’eau de rose, aux pistaches et au miel”, la classique et copieuse ” omelette libanaise à la courgette”

Dips et mezze: le crémeux “Baba ganoush”, les “Houmous“, les “Falafels“, les “Chaussons aux épinards et à la fêta“, les “Taboulés”, les croustillants et moelleux “Kebbeh“…

Salades: délicieuse “Salade d’aubergines et de grenade aux pignons de pin grillés”, ”  La farouche”.

Légumes: “Poivrons farcis au quinoa” , “Taboulé de lentilles vertes” “Feuilles de chou farcies, rôties à la sauce tomate”.

Légumes secs et céréales:“Taboulé de quinoa” plein de fraicheur ou les “Pâtés aux lentilles corail”

Desserts: légère “Salade de fruits au sirop de menthe” , délicat “Sorbet rose-framboise”, aérienne “Meringue à la pistache et crème à la rose”, subtil “Gâteau de semoule aux amandes”... inoubliable “Halva aux pistaches et aux noix”.

 

LES PHOTOGRAPHES – LIZ et MAX HAARALA HAMILTON

Ils photographient la nourriture, les gens et les lieux. ils portent leur regard personnel et professionnel sur notre quotidien. ils ont raflé de prestigieuses récompenses. Dans ce livre, ils livrent 109 photos couleur, pas frimeuses pour un sou, furieusement naturelles. Des photos de plats qui donnent envie.

LES + : livre à partager sans modération. A dévorer. on passe très vite  par enchantement de la lecture à l’action pour réaliser ces recettes simples débordantes d’amour.

LA CUISINE VEGETARIENNE DU MOYEN ORIENT – SALMA HAGE

PHAIDON – 34, 95 €

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Inquiétant (0%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Mmmm interessant (0%)
  • Je suis fan (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *