Londres – La Brasserie Max célèbre le lifestyle anglais

05 août 2017  3  Eat Nomad
 

signature-food-and-sens La Brasserie Max célèbre le lifestyle anglais – Notre foodista continue son chemin à Londres – Quels que soient les détours que nos pas empruntent, à Londres ils nous ramènent toujours à Covent Garden. Ce quartier symbolique de la capitale, où la vie est trépidante et les boutiques multiples, abrite une pépite fooding pile comme on les aime, la très chic Brasserie Max. S’étendant non loin du célèbre marché couvert, ce restaurant fleure bon l’establishment britannique et son faste séculaire, avec sa déco victorienne et ses stores rayés. Tour d’horizon gourmand de cette institution où le style, le goût et l’élégance se retrouvent.

C’est dans la charmante Monmouth Street que le Covent Garden Hotel se déploie ; ce cinq étoiles cossu, appartenant à la chaîne hôtelière Firmdale Hotels, dispose d’un restaurant fameux (surtout pour son afternoon tea), la Brasserie Max. Véritable QG pour amateurs de bien vivre, ce très chic établissement accueille en ses plis un décor majestueux, qui reprend à loisir les codes décoratifs d’un authentique salon anglais, agrémenté en son fond d’un large bar. Dans cette toile de fond feutrée et bon ton, se pressent les habitués et les touristes renseignés, ainsi que les clients de l’hôtel.

C’est donc à l’heure du thé que je me suis rendue à la Brasserie Max, dans une ambiance animée et intimiste à la fois, où les conversations et le bruit de la vaisselle fine se répondaient à l’infini. Porcelaine peinte et délicats plateaux de thé étaient de rigueur, tandis qu’un staff zélé s’affairait à tout préparer. Pour mon Covent Garden Tea, un goûteux mélange de mini sandwichs froids faisait office de starters. Du nombre de cinq, ces petits sandwichs au pain de mie déclinaient leurs saveurs variées : bagel de saumon fumé pour l’un, poulet rôti au thym, citron et mayonnaise pour l’autre, un troisième au concombre mariné, aneth et crème de fromage, un quatrième au cheddar et cornichon, et un dernier au jambon rôti au miel et moutarde anglaise.

 

À leur suite, un alléchant assortiment de desserts miniatures, tous plus gourmands les uns que les autres, se disputaient mes faveurs sur le haut du plateau de thé. Ça allait d’un opéra au chocolat et à la cerise, en passant par une tartelette au citron meringuée, puis par un macaron à la pistache, suivi d’un gâteau polenta à l’orange (très réussi), et d’une étonnante verrine de gelée de pommes à la menthe et à la fleur de sureau, dont la texture gélatineuse était participative de son goût très frais, évoquant presque le litchi. Enfin, une tartelette au chocolat blanc, citron vert et noix de coco achevait cette farandole des desserts.

Pour finir, une dernière assiette sur le plateau à thé abritait trois petits scones, nappés de sucre glace et servis avec leurs pots de clotted cream et de confitures. Lovés au fond d’une épaisse serviette maintenant leur température tiède, ils étaient délicieux.

En parallèle, une théière fumante renfermait en ses intérieurs un thé au jasmin blanc des plus parfumés.

Verdict : la Brasserie Max est vraiment l’endroit rêvé pour le tea time. On y va surtout pour son décorum, so british, et pour la situation géographique imprenable du lieu, à deux pas du British Museum (cinq minutes à pied), et de Soho, ce qui la place en plein cœur du quartier shopping le plus hype de la capitale. Quant aux amateurs de théâtre ou d’opéra, là encore, la Brasserie Max est le bon endroit où dîner avant ou après le spectacle, au vu de sa proximité avec l’Opéra et Soho.

À noter, la carte du Tea Time dispose en plus d’une option vegan, ainsi que d’une option gluten free, à demander si souhaité en passant commande.

Et bien sûr, la Brasserie Max sert à déjeuner et à dîner, autour de mets soignés et légers, privilégiant le produit. (Exemples : asperges grillées et œufs pochés en entrée, saumon bio aux jeunes épinards et asperges grillées en plat, ou gigot d’agneau et purée de pois et persil ; et en dessert, Eton mess, tarte au citron, brownie…

Ultime avantage de la Brasserie Max : les tables coquettes s’étirant sur le trottoir le long de l’hôtel, bordées d’oliviers et de verdure. À prendre d’assaut dès qu’il fait beau ! Et aussi : la salle de cinéma de l’hôtel, au sous-sol, avec ses authentiques sièges rouges et un grand écran. L’essence du chic !

                                                                                                                                        Anastasia Chelini

Brasserie Max – 10 Monmouth Street – Tel : +44 (0)20 7806 1007

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (75%)
  • Inquiétant (13%)
  • Mmmm interessant (13%)
  • Amusant décalé (0%)

3 réflexions au sujet de « Londres – La Brasserie Max célèbre le lifestyle anglais »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *