À Marrakech, le Grand Café de la Poste de Marrakech fête ses 100 ans

17 décembre 2017  3  Eat Nomad
 

signature-food-and-sens À Marrakech, le Grand Café de la Poste de Marrakech fête ses 100 ans – À Marrakech, s’il est un lieu qui fait rayonner la ville, c’est bien le Grand Café de la Poste. Situé en plein Guéliz, dans le quartier moderne de la ville rouge, ce lieu chargé d’histoire vient de fêter ses cent ans. Retour sur une soirée qui a créé le buzz à Marrakech, entre grand chic et glamour.

La soirée

Pour fêter dignement ses cent ans d’existence, l’établissement avait mis les petits plats dans les grands ce vendredi 8 décembre dernier. Pour l’occasion, le Grand Café de la Poste était entièrement privatisé, recevant des invités triés sur le volet, dans une ambiance aussi classe que survoltée. Y ont été repérés : le consul général de France à Marrakech Mr Philippe Casenave, ainsi que son épouse ; le DJ Claude Challe (fondateur du Buddha Bar) ; le directeur général du Radisson Blu Fabrice Castellorizios et son épouse ; le grand couturier Noureddine Amir ; l’artiste peintre et écrivain Mahi Binebine ; l’artiste peintre Mohamed Mourabiti ; bien sûr l’incontournable Cyril du bô & zin …

Dès 20 heures de ce soir-là, la fête a pris d’assaut tous les niveaux du Grand Café de la Poste : depuis la pergola ombragée, dégagée de ses tables pour l’occasion, jusqu’à la salle centrale où se tenait l’orchestre, en passant par la mezzanine, puis les salons cosy du dernier étage, tout le gotha marrakchi se pressait à la Poste. Au rythme d’abondants plateaux servant une finger food raffinée, indexée sur le contenu de la carte, les invités ont dansé jusqu’au bout de la nuit. Une très belle soirée, pour un lieu décidément inratable… Un anniversaire dans les règles de l’art !

Un peu d’histoire

Construit dans les années vingt, à l’époque du Protectorat, le Grand Café de la Poste marque depuis longtemps la mesure à Marrakech. S’il faisait autrefois office de relais postal (d’où son nom actuel), il est rapidement devenu un café à la mode, où le grand peintre Jacques Majorelle y avait ses habitudes, ainsi que le Général Lyautey. Ce n’est que plus tard que le Pacha El Glaoui transforme les lieux en hôtel-café-restaurant, baptisant l’endroit « Café Pacha ». Il redevient plusieurs années après un café-brasserie, désormais couru du tout Marrakech. Douze ans de fermeture plus tard, soit en 2005, l’endroit est repris par le groupe français propriétaire du bô & zin (autre établissement incontournable de la ville rouge), qui possède également Eugène Eugène à Puteaux, et a signé le concept de La Cantine du Faubourg à Dubaï. Le pari de ses nouveaux propriétaires ? Rendre au Grand Café de la Poste toute son aura, grâce à une déco mythique reprenant l’esprit d’alors, signée par le duo d’architectes stars Karl Fournier et Oliver Marty, créateurs du Studio KO. (NDRL : on leur doit l’architecture du nouveau Musée Yves Saint Laurent de Marrakech.) Depuis, le Grand Café de la Poste offre un décor unique à Marrakech, à la fois chaleureux et de bon ton, niché dans un bâtiment d’époque soigneusement retapé, où style colonial chic et inspirations mauresques se répondent.

Côté carte

La carte du Grand Café de la Poste est menée par le chef Philippe Duranton. Elle se décline dans la veine des brasseries parisiennes, reprenant les classiques de la cuisine française. Quant à l’âme des lieux, l’incontournable Éric, il incarne à lui-seul l’exigence d’un service impeccable, conjuguée à la chaleur d’un accueil personnalisé.

Copyright – Pascal Montary

                                                                                                                                       Anastasia Chelini

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (67%)
  • Mmmm interessant (17%)
  • Amusant décalé (17%)
  • Inquiétant (0%)

3 réflexions au sujet de « À Marrakech, le Grand Café de la Poste de Marrakech fête ses 100 ans »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *