Michel Roth – Pour le Bocuse d’Or le candidat de la Team France « Matthieu va se transcender »

27 décembre 2018  0  Chefs & Actualités
 

signature-food-and-sens C’est le quotidien Le Républicain Lorrain qui est allé à la rencontre du chef Michel Roth, le chef s’exprime sur ses activités, mais aussi sur le Bocuse D’Or qui approche à grand pas. Le chef crois dur comme fer au succès du chef Matthieu Otto qui représentera la France à la grande finale internationale qui se déroulera à Lyon lors du SIRHA 2019.

EXTRAITS –

Michel Roth sera en famille à Noël à Hambach. Avant de repartir au palace Président Wilson de Genève. Le chef nous parle de ses activités, de ses projets et de Matthieu Otto en lice pour le Bocuse d’Or.

Depuis le 1er septembre 2012, le Sarregueminois Michel Roth dirige les cuisines du palace Hôtel Président Wilson à Genève en tant que conseiller culinaire et chef exécutif. Il dirige les cuisines de tous les points de vente dont le restaurant gastronomique le Bayview. Cet établissement au design épuré, au style contemporain et au service raffiné offre une vue imprenable sur le lac Léman et les cimes du Mont Blanc. « J’ai adoré le Ritz mais sa rénovation m’a permis de me remettre en question. Cela m’a mis un coup de fouet. Je n’ai jamais regretté mon choix. Au Riz, il fallait s’inscrire dans une histoire, une entité et respecter des codes.

A Genève, je fais une cuisine plus libre, comme si c’était mon restaurant. Charles Tamman, le patron, me laisse carte blanche. Au Wilson, avec mes fidèles Franck Meyer, Laurent Wozniak et Didier Steudler (ndlr, anciens du Ritz) nous écrivons une nouvelle et belle histoire.

La preuve, le Bayview a obtenu sa 1re   étoile Michelin en 2014, le chef Roth a été sacré chef romand de l’année en 2016 et obtenu récemment un 18/20 au Gault et Millau. Michel Roth a également publié son second livre de recettes qui a reçu un Prix Awards en Chine. « Le résultat d’un travail d’équipe ».

Bocuse d’Or : « Matthieu va se transcender » – Bocuse d’Or 1991, Michel Roth croit dur comme fer au succès d’un autre Sarregueminois, Matthieu Otto, second de cuisine du Saint Walfrid et qualifié pour la finale à Lyon fin janvier. « Je vais le voir régulièrement à l’école Ferrandi où il se prépare. Ce rôle du sage et du protecteur me plait ».

5e   au Bocuse Europe, le candidat français bénéficie d’un gros soutien de la Team France et de nombreux grands chefs étoilés. « Le résultat de Turin n’est pas inquiétant pour Matthieu. C’est un nouveau concours qui commence pour lui. Tout le monde peut le gagner, les cartes sont rebattues. Il a forgé son caractère, il est concentré et appliqué. Il va se transcender. Je suis très optimiste pour lui ». Pour cette finale, avec le président d’honneur, Michel Roth a été désigné seul juré français parmi les 15 chefs qui siégeront.

Pour lire la suite de l’article Cliquez ICI

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (100%)
  • Mmmm interessant (0%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Inquiétant (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *