Les petits commerçants et restaurateurs étaient réunis hier à Lyon pour protester contre la fermeture de leurs entreprises #laisseznoustravailler

17 novembre 2020  1  Chefs & Actualités Dossiers F&S F&S LIVE MADE BY F&S
 

signature-food-and-sens Lyon – Une semaine après une première manifestation devant la préfecture du Rhône, commerçants, restaurateurs, hôteliers ou encore gérants de boîtes de nuit se sont à nouveau retrouvés sur la place Bellecour ce lundi après-midi pour protester contre leur fermeture.

C’est rare de voir des commerçants et des indépendants dans la rue, mais l’inquiétude est très forte pour l’ensemble des commerçants indépendants, ils étaient ce lundi pas loin de 2000 dans  la capitale de la gastronomie à scander « laissez-nous travailler ». Bien sûr tout ceci dans le plus grand respect des règles sanitaires et celles d’une manifestation respectable.

Une France sous cloche pour un mois voire plus, les petits commerçants subissent une fermeture autoritaire alors même que l’ensemble des grandes surfaces sont ouvertes, une situation qui a provoqué beaucoup d’incompréhension et de colère. 

Les mesures prises dans le cadre du confinement mettent au plus mal tout un secteur de l’activité économique qui pèse lourd sur les finances du pays, et qui risque de mettre en péril de nombreux commerces surtout à quelques semaines des fêtes de fin d’année. Le chiffre d’affaire réalisé pendant les fêtes de fin d’année assure en général la trésorerie des commerces pour le premier trimestre généralement plus calme en activité.

Fermés depuis le 30 octobre dernier, les indépendants, vêtus de noirs, entendaient alerter les pouvoirs publics sur les conséquences économiques qu’ils subissent. D’autant que le Premier ministre a été très clair concernant les bars et les restaurants, qui ne rouvriront pas au 1e décembre. La date du 15 janvier, voire du 1e février, est même évoquée ce lundi par l’hebdomadaire Le Point.

Le cortège était composé des chefs, des restaurateurs, des petits commerçants, des Toques Blanches Lyonnaises, des adhérents à l’UMIH (Union des métiers et des industries de l’hôtellerie), mais aussi de la Fédération nationale de l’habillement ou encore de l’UPSE (Union des Professionnels Solidaires de l’Évènementiel), et bien sûr les exploitants des bars et discothèques.

Lundi prochain les commerçants seront encore dans la rue, et de nombreuses manifestations sont aussi entrain de s’organiser un peu partout dans le pays dans les semaines qui viennent.

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (100%)
  • Mmmm interessant (0%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Inquiétant (0%)

Une réflexion au sujet de « Les petits commerçants et restaurateurs étaient réunis hier à Lyon pour protester contre la fermeture de leurs entreprises #laisseznoustravailler »

  1. Pistoresi

    Bonjour à côté de mon restau une centrale nucléaire ou une cantine EDF et une cantine entreprises font manger presque 300 personnes.merci Mr Macron.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *