les grands buffets contrefacon

Le propriétaire du restaurant Les Grands Buffets à Narbonne pas content, car copié même en Asie !

26 juin 2018  0  Dossiers F&S F&S LIVE
 

signature-food-and-sens Le restaurant – Les Grands Buffets – à Narbonne par la voix de son propriétaire fait part de son mécontentement, alors qu’il va développer son concept de grand buffet à volonté, il se rends compte que cela fait plusieurs fois qu’il est copié, voire contrefait.

Et même en Asie, puisqu’il indique être copié à Macau par le groupe de casino Lisboa.

À lire ci-dessous – EXTRAITS

 Les Grands Buffets narbonne Grands Buffets narbonne les grands buffets

Il s’est expliquait auprès de la LettreM.

les grands buffets fondateur

Premier restaurant hors Paris en termes de CA (14 M€) et de fréquentation (340 000 repas par an), Les Grands Buffets (110 salariés, Narbonne) se disent victimes de contrefaçon intellectuelle et de parasitisme de la part d’investisseurs chinois, dans un entretien accordé à La Lettre M ce lundi 25 juin.
« Deux frères ont ouvert, en deux ans, deux établissements en France, identiques en tous points à notre concept : La Table d’Oc à Villeneuve-les-Maguelone (34) et La Table d’Arcins à Bègles (33). Y sont proposés les mêmes gammes de produits, le même fontaine à chocolat, la même rôtisserie panoramique, les mêmes meubles et mobiliers… », indique Louis Privat, fondateur et PDG des Grands Buffets. Ce prétendu plagiat s’opèrerait alors que les Grands Buffets s’apprêtent à dupliquer leur concept dans de grandes capitales européennes, « en s’adossant à un groupe qui a le savoir-faire d’un tel développement. Il est rageant de voir qu’on est copiés, alors que depuis dix ans, nous testons notre modèle marche après marche, en vérifiant qu’à chaque fois, le public adhère. En 2008, le prix d’un menu était la moitié du prix d’aujourd’hui (35 euros, NDLR). Nous n’avons pas, bien sûr, doublé le prix en deux ans. Nous avons construit une progression qualitative, en introduisant des homards, des broches avec des cochons de lait, des huîtres, du foie gras… Ce sont des études très pointues en termes de vérification des coûts. Et voilà qu’au moment de le déployer à l’échelle internationale, d’autres s’emparent un algorithme d’une grande complexité ».

Le chef étoilé Joël Robuchon dans le collimateur

L’établissement audois vient de découvrir sur Internet la création, à Hong Kong, du restaurant panoramique… The Grand Buffet, au dernier étage d’une tour de standing. Un autre cas supposé de contrefaçon, à l’étranger cette fois. D’après les documents que nous avons pu consulter, le chef étoilé français Joël Robuchon aurait associé son nom à l’exploitant du restaurant, la société Lisboa Food & Wine LTD. « Joël Robuchon est un immense chef. Il a visiblement associé son nom à une société qui détourne notre nom et notre concept, tempête Louis Privat. Qu’un grand chef français, ambassadeur de la restauration française, associe son nom, même de façon indirecte, à une entreprise qui siphonne et affaiblit notre savoir-faire, c’est hallucinant. Il y a une confusion. C’est comme si un distributeur de Gucci en Asie distribuait aussi des contrefaçons de Vuitton ! » Louis Privat souhaite « des explications » de la part du chef étoilé.

…/… pour retrouver l’ensemble de l’article cliquez Ici 

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Mmmm interessant (67%)
  • Inquiétant (33%)
  • Je suis fan (0%)
  • Amusant décalé (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *