gala bocuse d'or 2019

F&S était hier soir à la soirée de gala de clôture du Bocuse d’Or – Une fête pour honorer la Gastronomie Française

01 février 2019  0  Chefs & Actualités F&S LIVE
 

signature-food-and-sens Mercredi soir 30 janvier 19 heures – Il est temps de regagner l’incroyable salle de réception de La Sucrière dans le quartier de la Confluence ou se déroulait hier soir le show final, le dîner du Bocuse d’Or là où la pression retombe totalement pour laisser la place à la joie des retrouvailles, de l’amitié, des la confraternité.

Il y a tout juste une demi-heure se déroulait encore au coeur du Sirha l’annonce des résultats du Bocuse d’or 2019 et la remise des prix qui a vu vu élire trois chefs des pays scandinaves dans le trio de tête de plus beau concours de cuisine au monde.

Arrivée sur place à La Sucrière – Des projections sons et lumières distillaient sur les silos plusieurs photos de Monsieur Paul et d’impressionnantes oeuvres graphiques, le ton était donné, ce soir c’est art, culture et gastronomie qui allaient animer la soirée.

sucrière de lyon sucrière de lyon sihra 2019

Nous entrons dans l’impressionnant bâtiment, sur place une immense allée centrale partage la salle en deux partie de chaque côté de longues tables se font face. Nous en compterons une bonne trentaine, elle permettent d’assoir les 1300 couverts qui seront servis ce soir.

Oui vous avez bien compris, 1300 couverts qui regroupent, les organisateurs du Sirha, les équipes de chacun des pays qui ont participé au Bocuse d’OR, la presse, les sponsors, les autorités locales, les partenaires du Sirha, mais aussi de nombreux amoureux de la gastronomie qui ont réservé leurs places pour assister au dîner.

 

Dès l’entrée photocall pour immortaliser la présence sur place, une grande soirée se prépare, tous les acteurs du Bocuse d’or 2019 sont là, les participants ont envie de les rencontrer, d’échanger avec eux, mais aussi avec la centaine de grands chefs présents sur place.

L’apéritif démarre, 4 chefs sont chargés de signer les bouchées gourmandes, Anne-Sophie Pic ( Maison Pic Valence ), Marc Haeberlin ( Auberge de L’ill ), Partrick Bertron ( Relais Bernard Loiseau ), Nadia Santini ( 3 étoiles Michelin en Italie ).

Le journaliste François-Régis Gaudry présente la soirée, avec sa voie malicieuse, il parle et commente la gastronomie comme il le fait tous les dimanches matin sur France Inter. Il trouve toujours les bons mots pour présenter chefs et plats, et expliquer que la cuisine ce n’est pas que des recettes mais ce sont des femmes et des hommes qui oeuvrent au quotidien. Il pose des grandes et petites questions aux grands chefs, invite à déguster et à regarder, admirer même les impromptus artistiques qui animent et séquencent les différents moment de la soirée. Du bon, du très très bon ( pour faire référence à son émission ) pour les yeux et les oreilles, pour le coeur et dans l’assiette. 

21 – Il est ensuite temps de passer à table et de découvrir le menu, à la signature des plats, les chefs Michel Guérard ( les Près D’Eugénie ) , Marc Haeberlin ( L’Auberge de L’ill ), Daniel Boulud ( Daniel à New York ), François Benot ( Groupe Atelier Robuchon ).

L’impressionnante salle de la Sucrière.

F&S a pu s’introduire dans les coulisses de la soirée, c’est le célèbre traiteur Pignol qui réalise le dîner d’après les recettes des chefs. Chacun des chefs est présent en cuisine pour servir son plat, la pression est assez intense, il faut qu’à minuit l’ensemble du service soit terminé 

 

L’entrée réalisée par le chef Michel Guérard est déjà prête, on attend plus que la présentation des chefs sur scène soit faite pour lancer le service. Le deuxième plat sera froid également ce qui facilite le service. Seulement le plat de viande sera servi chaud.

Premier acte : Pendant ce temps en salle le spectacle envahie la grande allée au centre de la salle.

Les chefs entrent en scène …

Les chefs sont présentés un par un et expliquent leurs préparations gourmandes pour l’apéritif :

  • Mortadella di Modena e Focaccia pour Nadia Santini
  • Gougère feuilletée à la truffe Melanosporum et nous torréfiée pour Patrick Bertron
  • Le Presskoppf des près et rivières pour Marc Haeberlin
  • La gelée de concombre infusée à la feuille de cassis, crème légère au thé Hojicha Cubèbe pour Anne-Sophie Pic

Du côté des cuisines, dernière vérification du dressage et les plats peuvent commencer à partir en salle.

Madras Araignée de mer à l’eau fraîche de pamplemousse par Michel Guérard

Anne-Sophie Pic et Marc Haeberlin.

François Benot et Guy Lassaussaie

Suivra ensuite le plat du chef Marc Haeberlin : salade de homard aux légumes d’hiver, crème d’artichaut parfumée à l’oursin.

Moment de recueillement avec un hommage appuyé à Paul Bocuse avant l’intervention de Olivier Ginon PDG de GLEvent’s, Jérome Bocuse puis le Maire de Lyon Gérard Collomb.

Présentation des Champions

Le chef Daniel Boulud commence le service en salle de son plat, le chef est partout à la fois, en salle en cuisine, on sent que la pression est intense.

Le filet de Veau Orloff, Mijoté aux légumes d’hiver et truffe noire

En cuisine tout le monde prête main forte, Éric Bouchenoire de l’équipe Robuchon fait face à Daniel Boulud.

 

Daniel Boulud arrive sur scène et fait aussitôt appel au chef Jacques Maximin qui se fera un clair de d’expliquer la recette traditionnelle du Veau Orloff. En fait pour ce qui ne le savent pas encore, le chef Jacques Maximim est un puits de savoir, la cuisine traditionnelle française n’a aucun secret pour lui, d’ailleurs il est une référence en la matière, il est toujours consulté lorsqu’il faut créer les sujet du concours de cuisine MOF.

D’ailleurs d’un air médusé le chef Marc Veyrat observe l’intervention du chef Jacques Maximin, le chef Alain Ducasse qui n’est pas loin lui aussi est très attentif à l’intervention du chef niçois.

Vient ensuite l’intervention du chef Éric Bouchenoire qui accompagne le chef pâtissier François Benot, tous les deux des piliers des équipes de Joël Robuchon.

Le dessert au chocolat signé par les équipes de Robuchon.

Le spectacle reprend avant la clôture de la soirée qui ne sera pas définitive, puisqu’elle se prolongera par une grande fête en version  » After  » au club AZAR à Lyon. 

Ci-dessous la fin de la soirée au AZAR … mais chutttt nous n’en dirons pas plus, et surtout nous n’en montrerons pas plus… !

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Inquiétant (40%)
  • Je suis fan (20%)
  • Mmmm interessant (20%)
  • Amusant décalé (20%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *