Pour le New York Times, il existe à Paris une – New Nouvelle Cuisine – dû à l’effet multiculturel de ses habitants

29 février 2016  0  Chefs & Actualités DÉNICHÉ SUR LE WEB
 

signature-food-and-sens Retrouvez l’article de Adam Gollner pour – The New York Times – qui explique qu’à Paris, il y a un vrai mouvement de cuisine nouvelle, que l’auteur appelle d’ailleurs ” The New Nouvelle Cuisine ” ( la nouvelle nouvelle cuisine ).

The NYT 2016 - Paris

C’est d’ailleurs très intéressant de suivre le raisonnement du journaliste, qui aide à comprendre comment la cuisine de bistrot a évolué à Paris, grâce notamment au mélange de culture et d’origine des jeunes chefs qui font l’actualité de nombreux bistrots en vogue en ce moment.

Paris rentre dans un nouvel âge d’or culinaire, mais cette fois-ci avec des influences aussi diverses que ses habitants.

The NYT 2016 - Paris

Au fil des génération, toute une population immigrée en plein essor qui s’est installée à Paris s’intègre, et le monde de la restauration n’a pas échappé à ce mélange multi-culturel qui s’est créé. La restauration parisienne est maintenant le vrai reflet de la ville telle qu’elle est au quotidien.

Plus d’un habitant de la grande région est un enfant d’immigré, et si il y a bien un secteur ou la mélange des cultures se fait sans encombre, c’est bien la restauration. Dans l’univers des restaurants tout le monde est habitué à travailler ensemble dans des équipes constituées de nombreuses nationalités, origines, religions ou ethnies différentes.

The NYT 2016 - Paris

Deuxième ouverture aux autres, la mixité qui se crée en cuisine et qui change la scène culinaire parisienne, même si la gastronomie française a pendant longtemps ignoré les influences étrangères, aujourd’hui c’est un peu ce qui en fait son intérêt indique le journaliste.

Des jeunes gens qui font souvent partie de la deuxième génération (ce sont leurs parents qui ont immigré), ouvrent des bistrots dans Paris, et ce sont eux qui font l’actualité et qui font bouger les lignes. À cela vous ajoutez les jeunes gens qui quittent volontairement leurs pays d’origine pour créer des restaurants en France, notamment les Japonais et les Sud-Américains vous avez maintenant un panel de chefs hyper créatifs qui font bouger Paris.

The new nouvelle cuisne

Qu’ils soient d’origine grecque, andalouse, israélienne, péruvienne, chinoise, brésilienne, Argentine, portugaise, anglaise…. on ne compte plus le jeunes chefs qui se sont installés à Paris et qui ont ouvert des adresses qui comptent par leur ” cuisine métissée “.

Le journaliste cite notamment Inaki Aizpitarte et son Chateaubriand, les soeurs Levha et leur restaurant Le Servan, … mais aussi quelques autres bons plans … suivez le guide !

Pour retrouver l’article original : The New York Times

Copyright photos : François Coquerel
FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (57%)
  • Mmmm interessant (29%)
  • Inquiétant (14%)
  • Amusant décalé (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *