Christophe Michalak mécontent de l’attitude de France 2

30 mai 2016  0  DÉNICHÉ SUR LE WEB
 

signature-food-and-sens Le chef pâtissier a accordé une longue interview au magazine L’Express en ligne dans sa rubrique – Saveurs -. Le chef pâtissier fait part de sa déception et de son mécontentement par rapport à la façon dont il a appris l’arrêt de l’émission de france 2 – Dans la peau d’un chef -, il explique aussi pourquoi il a quitté le Plaza Athénée.

Mais le chef a plus d’une corde à son arc, il prépare déjà de nouveaux projets, et nous sommes sûrs que nous allons pouvoir le retrouver sur les écrans. Le chef a tous les atouts pour continuer sa carrière, d’autant que le public l’apprécie tout particulièrement.

Michalak

Retrouvez une partie de l’interview ci-dessous, pour consulter l’intégralité, cliquez sur le LINK.

L'Express

Alors que son émission quotidienne, Dans la peau d’un chef, a été supprimée par France 2, Christophe Michalak revient sur ce programme, son départ du Plaza Athénée, mais surtout sur son avenir. Le chef pâtissier dévoile ses projets, notamment sa nouvelle boutique parisienne, prévue pour la rentrée.

Sans contestation, Christophe Michalak est l’un des chefs les plus influents de la planète sucrée. Jusqu’à peu, il cumulait les fonctions dechef pâtissier du Plaza Athénée, animateur télévisé sur France 2 et propriétaire de deux établissements parisiens -la Masterclass et Lapâtisserie. Aujourd’hui, après son départ du palace parisien et l’arrêt de son émission quotidienne, Dans la peau d’un chef, il est bien décidé à se concentrer sur son activité première et faire passer sa pâtisserie à un niveau encore supérieur. Même s’il demeure amer quant à la façon dont France 2 a décidé d’arrêter l’émission de l’après-midi. 

Comment avez-vous appris l’arrêt de Dans la peau d’un chef ? 

Comme tout le monde, j’ai été mis au courant en lisant la presse. Bien sûr, je me doutais que le nouveau directeur des programmes allait vouloir changer des choses et apporter sa propre touche. Mais je pense que France 2 a vraiment manqué d’élégance envers moi. J’aurais tellement préféré recevoir un SMS ou un mail de leur part m’annonçant la fin de l’émission. Comme je suis quelqu’un de très attaché aux règles élémentaires de politesse, cela m’aurait suffi car j’apprécie beaucoup les actes francs et directs. 

Quel bilan tirez-vous de ses trois années d’émissions? 

Cela a été un énorme travail de concevoir ce programme quotidien, mettant en avant la cuisine et la pâtisserie hexagonales. Au final, je suis très satisfait par ce que nous avons réalisé, car j’ai pu inviter tous les chefs pâtissiers et cuisiniers que j’aimais et que j’admirais. Avec Nagui, qui a co-écrit cette émission, nous avions comme but de faire prendre conscience aux téléspectateurs qu’on pouvait bien préparer à manger en peu de temps. Sincèrement, j’aurais pu faire une quatrième saison, mais sans doute pas une cinquième car j’arrivais un peu au bout de ce que je pouvais donner. Maintenant, j’ai envie de concentrer toute mon énergie sur mes propres projets pâtissiers.  

dans la peau d'un chef

Vous avez également décidé de quitter votre poste de chef pâtissier au Plaza Athénée, quelles en sont les raisons? 

Avec la direction de l’hôtel et Alain Ducasse, le chef exécutif de l’endroit, nous avons effectivement décidé de nous séparer d’un commun accord. J’étais pourtant en pleine discussion pour re-signer pour cinq années supplémentaires. Le problème est que, depuis mon arrivée dans cet hôtel en 2000, j’ai toujours travaillé en ayant assez peu de moyens à ma disposition. Je voulais bien continuer l’aventure mais à la condition d’obtenir les ressources nécessaires pour amener ma pâtisserie à un stade encore plus haut de gamme.  

Malheureusement, les attentats parisiens de novembre dernier ont refroidi nos échanges. En effet, les hôtels parisiens ont tous subi une perte de chiffre d’affaires due à la raréfaction d’une certaine clientèle étrangère. Cette donnée nouvelle compliquait nettement ce que je voulais mettre en place.  

Au bout de 16 années de bons et loyaux services, je pensais qu’il était aussi temps que je passe le relais à quelqu’un d’autre. Je souhaite le meilleur à mon successeur, Angelo Musa, un grand professionnel doublé d’une belle personne. Comme c’est quelqu’un de très talentueux, il devrait réussir à faire de très belles choses dans ce palace.                         

…/… pour la suite de l’interview cliquez sur le LINk en début de post
FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Inquiétant (40%)
  • Je suis fan (20%)
  • Mmmm interessant (20%)
  • Amusant décalé (20%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *