Un chef Lyonnais prêt à s’engager pour cuisiner pour Donald Trump

21 janvier 2017  0  Chefs & Actualités DÉNICHÉ SUR LE WEB
 

signature-food-and-sens Les chefs Lyonnais sont décidément partout en ce moment, ils font l’actualité, ils voyagent, ils se dévoilent, ils animent la scène culinaire mondiale.

Voilà donc un info qui vaut son pesant de casseroles ! … un chef Lyonnais ( ex-Bocuseman ) qui a déjà travaillé pour Donald Trump se propose de renouveler sa collaboration comme c nef des cuisines de la Maison Blanche avec cette fois-ci un Trump devenu Président des Étas-Unis D’Amérique. 

Au mois de novembre dernier, un ancien chef français ayant lui aussi travaillé pour Donald Trump n’avait pas montré le même enthousiasme pour le nouveau Président : cliques ICI pour retrouver l’article

Lisez ci-dessous l’article de Lyonmag.com qui relaye l’info sur ce chef Lyonnais qui aimerait cuisiner pour Trump. Cliquez sur le link pour consulter l’article original.

C’est ce vendredi que le 45e président des États-Unis, Donald Trump, va être investi.

Suite à son élection très controversée et aux multiples critiques qu’a suscité le résultat de la présidentielle, aucun Français n’assistera à l’évènement. Une investiture que le président a eue beaucoup de mal à mettre en place puisque de nombreuses stars ont refusé de se produire pour lui et même certains couturiers ont refusé d’habiller la future première dame Melania Trump.

Toutefois il y en a bien un qui aurait accouru au secours du magnat de l’immobilier, le chef Luc Pasquier. Né à Lyon, à l’Hôtel Dieu il y a 60 ans, il avait déjà cuisiné pour Donald Trump dans les années 1980. Il avait, en 2008, également eu l’occasion de mitonner des plats pour Hillary Clinton, lorsqu’il officiait en tant que chef au consulat général de France de New-York.

Ce chef lyonnais qui avait commencé ses études culinaires et d’hôtellerie à Lyon a appris des plus grands et plus particulièrement avec Paul Bocuse. C’est notamment grâce à cette rencontre qu’il a pu accompagner « Monsieur Paul » en Floride pour aider le chef à gérer ses affaires outre Atlantique. Il a ainsi pu poser son premier pied aux États-Unis, où il est resté pendant de longues années. 

Il se souvient de sa première rencontre avec le futur président des États-Unis : « C’était un homme d’affaire, une personne comme tout le monde. C’était surtout un homme d’affaire de Manhattan et il faisait partie de la société « bourgeoise ». C’était un homme qu’on voyait partout, qui était invité partout« .

Une rencontre atypique : « La première fois que j’ai cuisiné pour lui, je n’étais pas seul. C’était pour l’inauguration du restaurant Rainbow Room du Rockefeller Plaza Center. A l’époque c’est un chef français qui m’a appelé par téléphone et qui m’a dit : « Luc, je suis sur un gros coup, j’ai besoin d’un coup de main […] » je suis allé l’aider et c’est là que j’ai rencontré Donald Trump pour la première fois. Il est comme sur les photos à l’époque, c’est un homme flamboyant, très sympathique, et pourtant cela remonte à 1987« , nous raconte Luc Pasquier.

Une rencontre qui a dû séduire le chef puisque ce dernier nous a confié en fin d’interview être prêt à se remettre au service de Donald Trump. « Si le président me demander de venir cuisiner pour lui, je serais déjà honoré et je lui dirais : yes I’m here (oui je suis là) et j’arrive de suite !« .

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Inquiétant (60%)
  • Amusant décalé (40%)
  • Je suis fan (0%)
  • Mmmm interessant (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *