Un chef italien très connu dans son pays arrêté pour culture de plans de cannabis et détention de drogues

29 septembre 2019  0  Non classé
 

signature-food-and-sens Petit intermède du week-end, cette information va faire rire pas mal de lecteurs de F&S, un chef italien réputé pour ses nombreux passages à la télé notamment dans l’émission Masterchef s’est fait prendre la main dans le sac, enfin plutôt dans son potager. En effet, outre le fait qu’il détenait plusieurs produits aromatisés au cannabis à son domicile, il cultivait surtout deux plans de marijuana de deux mètres de haut. Pour se justifier le chef a expliqué qu’il cherchait de nouvelles saveurs à intégrer dans sa cuisine.

Un restaurateur sicilien réputé, interpellé à son domicile pour détention de produits stupéfiants à des fins de trafic, s’est défendu en se disant à la recherche « de nouvelles saveurs », rapportent samedi les médias italiens.

Au domicile du chef Carmelo Chiaramonte, à Trecastagni, petite localité au pied de l’Etna, les carabiniers ont trouvé deux plants de marijuana de deux mètres de haut, 500 grammes d’inflorescences de chanvre indien ainsi que du vin, des pots d’olive, du café et du thon, le tout aromatisé au cannabis. Parmi les conserves, il y a avait aussi des boîtes d’olives portant l’étiquette « St. Catherine SballOlives » et une bouteille de vin marquée du label « Kannamang ».

le chef Carmelo Chiaramonte

Pour se justifier, le cuisinier de 50 ans, laissé en liberté dans l’attente de son jugement, a expliqué aux forces de l’ordre qu’il était « consultant agroalimentaire pour la cuisine du IIIe millénaire ». Et à son argumentaire gastronomique, celui qui est décrit comme un amoureux de son terroir, a ajouté qu’il était « à la recherche de nouvelles saveurs »…

Célèbre sur son île natale, l’iconoclaste chef Chiaramonte s’était notamment fait connaître derrière les fourneaux du restaurant Katane Palace Hotel de Catane, puis comme animateur d’un programme culinaire sur une chaîne publique italienne. Il avait aussi porté sur scène, à travers toute l’Italie, des spectacles théâtralo-gastronomiques dont le but « était de faire connaître l’histoire des produits et la tradition de l’agriculture siciliennes », explique samedi le quotidien régional La Sicilia. Dans l’un d’eux, intitulé « Recettes immorales et nourritures aphrodisiaques », il donnait, raconte le journal, une définition prémonitoire de son métier : « Un cuisinier est un drogué d’arômes et un alchimiste ».

Retrouvez le en vidéo ci-dessous : 

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (0%)
  • Mmmm interessant (0%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Inquiétant (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *