Daniel Boulud collectionne les montres, car pour lui elles sont des  » garde-temps, car elles vous connectent avec le passé « 

15 janvier 2019  0  Non classé
 

signature-food-and-sens Le magazine Financial Times a rencontré du chef français Daniel Boulud installé entre autre à New York, non pas pour « causer cuisine », mais pour qu’il explique sa passion pour les montres.

EXTRAITS – à lire en cliquant sur le LINK pour retrouver l’article en intégralité.

Le chef étoilé Daniel Boulud considère ses montres comme des  » garde-temps  » comme des objets pouvant transmettre ses souvenirs.

«  Le temps est essentiel  » pour le chef et restaurateur français Daniel Boulud. « Il n’y a rien de pire qu’un repas trop rapide ou un repas trop lent« , dit-il. « Tout est question de rythme. » À63 ans le chef y voit un parallèle entre la cuisine haut de gamme et la haute horlogerie en raison de la précision requise par les deux.

Sa première épouse suisse au milieu des années 80 était membre de la famille Audemars Piguet, c’est elle qui lui a donné l’envie de collectionner des montres du début des années 1960. La première il l’a donné  à leur fille Alix quand elle s’est mariée l’an dernier, mais il a encore 20 belles pièces à son nom.  » Je tombe amoureux de beaucoup de montres, mais bien sûr je ne les achète pas toutes » , dit-il.

Daniel Boulud pense qu’une montre peut véhiculer beaucoup d’émotions et de sentiments. C’est le cas de sa Rolex Daytona, qu’il porte la plupart du temps. Andrew, un jeune collaborateur qui devait devenir gérant du Café Boulud, est décédé dans un accident d’avion en se rendant chez sa famille en Suisse. « Je pense qu’Andrew avait tout pour être un futur grand leader dans le groupe et dans ce métier « , il y a environ 10 ans, à l’heure d’un dîner, le père d’Andrew enleva sa Rolex et la tendit à M. Boulud, lui demandant de la conserver. « Bien sûr, nous avons tous les deux pleuré et son fils nous manque à tous les deux. Ce fut donc très significatif pour moi » , dit-il.

Daniel Boulud ne  » collectionne pas pour spéculer  » mais pour porter ou en faire cadeau. Quand j’achète une montre, je me dis vraiment : celle-ci sera pour mon fils « , dit-il. « Je m’assure que c’est une montre classique [dans] 20, 30 ou 40 ans à partir de maintenant sera toujours portable et aura une sensation intemporelle.

 » Sa dernière acquisition est un chronographe Audemars Piguet en acier inoxydable. Je n’aime pas quand les montres deviennent trop voyantes parce que c’est embarrassant. . . sauf si vous êtes un rappeur ou quelqu’un dans le showbiz « , dit-il. Il veut donner la montre à son fils de quatre ans, Julien, quand il aura 21 ans. Ce faisant, il transmettra des souvenirs, pensant que les montres  » peuvent vous garder connecté avec le passé « .

 

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (0%)
  • Mmmm interessant (0%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Inquiétant (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *