A New York, les employés des métiers de la restauration doivent se faire vacciner pour travailler

18 février 2021  0  Non classé
 

signature-food-and-sens  Une serveuse travaillant dans le quartier de Brooklyn a New York a été licenciée de son travail après avoir hésité à se faire vacciner. Le restaurant avait stipulé que ses employés devaient se faire vacciner, mais la serveuse a demandé plus de temps pour s’assurer que le vaccin n’affecterait pas sa fertilité. Elle a déclaré au quotidien le Times « Je soutiens totalement le vaccin » mais elle désirait attendre, mais son employeur l’a mis chômage directement.

Début février  le gouverneur de New York, Andrew Cuomo, a appelé les travailleurs de tout le secteur de la restauration à se faire vacciner. L’ensemble du personnel de l’hôtellerie et de la restauration sont dorénavant éligibles à la vaccination, de même que les chauffeurs de taxi et quelques autres communautés, les autorités locales devront juger des dispositions à mettre en place pour calibrer la vaccination en fonction des doses disponibles.

Cette décision a suscité la colère des employés de la restauration contraints au vaccin, mais le Gouverneur a déclaré que les acteurs du secteur sont considérés comme des travailleurs «essentiels» et que la priorité était leur sécurité.

Selon les directives de la Commission pour l’égalité des chances en matière d’emploi, le restaurateur qui a licencié sont employé est tout à fait règle, les employeurs peuvent imposer une norme exigeant qu’un employé même si il ne constitue pas une menace directe pour la santé ou la sécurité des personnes sur le lieu de travail doit être vacciné. Dans tous les cas, selon le Times, le restaurateur a déclaré avoir révisé sa politique et exiger la vaccination, les employés peuvent demander une exemption de vaccination sous certaines conditions ( handicap, croyances religieuses examinées au cas par cas).

En fait, les restaurateurs peuvent aujourd’hui exiger la vaccination non seulement des employés, mais aussi demander une preuve que les clients qui veulent accéder aux restaurants le soient aussi. Cependant, de nombreux travailleurs ont exprimé une certaine réticence à se faire vacciner – « ce qui est un problème si nous voulons vraiment mettre fin à cette pandémie » indique les autorités.  Dans ce contexte, il faut savoir qu’un certain nombre de restaurateurs ont exprimé leur réticence à l’égard du vaccin, et que de nombreux employés hésitaient ou refusaient de se faire vacciner.

Mais même si les exigences de vaccination sont autorisées par la loi, elles peuvent créer des problèmes pour les exploitants. Si une partie importante de la main-d’œuvre refuse de se conformer, l’employeur se trouvera dans la position très difficile et donc de licencier tous ces employés, ce qui pourrait conduire à des poursuites pour discrimination. Les employeurs qui ressentent une forte pression économique en raison de l’état désastreux du secteur à cause de la Covid doivent tenir compte que s’ils licencient un employé, cette personne se retrouvera sur un marché du travail saturé.

La plupart des employés refusent de contraindre les employés à se faire vacciner, par contre ils vont essayer de les persuader que c’est la bonne solution. 

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Inquiétant (78%)
  • Mmmm interessant (22%)
  • Je suis fan (0%)
  • Amusant décalé (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *