Lyon – Food Traboule ouvre en lieu et place de  » La Tour Rose  » – un Food Court Original crée par Tabata et Ludovic Mey

22 janvier 2020  0  Chefs & Actualités Dossiers F&S F&S LIVE MADE BY F&S
 

signature-food-and-sens FOOD TRABOULE LYON – Le pari est osé, voire risqué, mais le challenge est très intéressant à relever, transformer la célèbre « Tour Rose » longtemps réputée comme adresse gastronomique située au coeur du vieux Lyon en un Food court branché.

Derrière ce projet Tabata et Ludovic Mey (chefs du restaurant Les Apothicaires) et les nombreux chefs qui les accompagnent dans l’aventure « Food Traboule«  au sein de la Tour Rose, investissement près de 3 millions d’euros. L’inauguration de ce nouveau food court installé sur trois niveaux a eu lieu jeudi soir dernier, à quelques semaines des élections municipales. Tout le gratin de la gastronomie et de la politique lyonnaise était présent.

Tabata et Ludovic Mey, Stéphanie Marquez et Nathalie Grynbaum. Les porteurs du projet fou et tendance imaginé pour le renouveau de La Tour Rose, un lieu historique au charme exceptionnel au cœur du Vieux-Lyon ! – Photo N. Villion

La Tour Rose se situe dans le quartier historique du Vieux Lyon connu pour son architecture Renaissance et classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Véritable institution lyonnaise, c’était un célèbre restaurant et hôtel de luxe au charme exceptionnel. Elle a été marquée par l’empreinte du chef Philippe Chavent qui, pendant plus de 25 ans, en a fait un lieu incontournable de la vie lyonnaise. En sommeil depuis plusieurs années, la Tour Rose connait aujourd’hui un second souffle avec la reprise de l’exploitation par les chefs Tabata et Ludovic Mey pour le côté restauration et la société MiHotel pour la partie hôtellerie. Un nouveau chapitre s’ouvre ainsi dans le quartier Saint Jean où les Lyonnais se mélangent aux touristes internationaux, les amoureux d’histoire et de patrimoine aux promeneurs du dimanche…

Transformer un immeuble de l’époque Renaissance en un food court du 21ème siècle, n’est pas chose facile, les investissements sont lourd, les travaux furent compliqué puisque le bâtiment classé a nécessité la surveillance des ABF ( Architectes des Bâtiments de France ), 600 mètres carrés totalement dédiés à FOOD ont été créé. 

le Comptoir @lesapothicaires avec Tabata et Ludovic Mey, Tamas et Patrick Nguyen qui te feront découvrir de nouvelles saveurs aux influences culinaires multiples.

Sur 3 niveaux 12 comptoirs animés par 12 chefs qui réalisent devant les clients des plats à base de produits frais et locaux ont été crée ainsi que deux bars, 1 coffee shop, 7 salles, 7 ambiances différentes pour environ 240 places assises.

Le choix qui a été fait et qui devrait plaire aux touristes de toutes nationalités est celui de l’ouverture non stop, en effet on pourra manger sur place à partir de 11 h le matin et jusqu’à 23h en continu.

Manger, grignoter, boire un verre, tout est possible sur place, mais les heures de pointes au moment des repas vont être assurément très chargées, la demande pour ce genre de concept est importante notamment chez les jeunes. Food Traboule est situé en plein coeur de la vielle ville historique, le quartier le plus touristique, celui le plus visité par les touristes qui vont être heureux de pouvoir manger à toute heure.

@la_baraque_a_sucre de vrais desserts de chef à l’assiette qui varient au gré des saisons et de l’inspiration.

La chef Tabata et son équipe ont bien pris soin de proposer une cuisine extrêmement variée susceptible de plaire à tous les types de clientèles, diversité et proposition très variées vont permettre de aux adeptes des food court de trouver l’occasion de s’y rendre souvent.

La proposition sur place est alléchante : cuisine bistronomique (Comptoir des Apothicaires, Substrat) ; des plats à partager (Le Bistrot du Potager) ; de la cuisine de bouchon lyonnais (La Meunière) ; une pizzeria (Ludo’s Pizza) ; de la cuisine de néo-bistrot (Lyon’s Gastropub) ; des salades créatives (MSB) ; de la viande sous toutes ses formes (Butcher Brother) ; des fritures de toutes sortes (Misto) ; des pâtisseries et des desserts en pagaille (La Baraque à sucre et le Bistrot du sucré) ; mais encore des sandwiches au homard, ainsi que des huîtres, des plateaux de la mer ou du gravlax de saumon (Lobs)….

L’établissement propose aussi toute une partie hôtelière gérée indépendamment par Mi-Hôtel, 12 suites sont à disposition des visiteurs, l’hôtel a nécessité aussi un investissement important pour une remise à niveau d’environ 3 millions d’euros.

Photo – @alleycat_photograph
FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Mmmm interessant (100%)
  • Je suis fan (0%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Inquiétant (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *