Sacrés chefs ! – La Bande dessinée d’un voyage fabuleux au coeur des grandes cuisines françaises

18 février 2021  0  Une poule sur un mur
 

signature-food-and-sensSACRÉS CHEFS – Nous l’avons annoncé, La Poule sur un Mur l’a lu et vous en parle avec délice.

 

LES AUTEURS – Trois auteurs, une sacrée bande  pour un fabuleux  voyage en dessins – Trois acteurs de la scène littéraire et culinaire. Ils savent écrire, dessiner, goûter, déguster, ils se sont glissé majestueusement dans le costume de critique gastronomique pour donner vie corps et âme à ce garçon d’aujourd’hui qui ne mange pas mais bouffe, n’est pas curieux de ce qu’il met dans sa assiette et dans sa bouche mais est rattrapé par un génial papi qui comble ses lacunes et ses à priori, l’initie à la grande cuisine en le mettant face à face avec les chefs qui vont avec pertinence et patiente lui expliquer la cuisine émotion, la cuisine nature, la grande cuisine. 

EMMANUELLE DELA COMPTÉE – Enseignante, éditrice, auteure – FANNY BRIANT – dessinatrice, professeure de lettres – CHRISTIAN REGOUBY – Délégué général du Collège de France, co-auteur avec Alain Ducasse du livre « Manger est un acte citoyen ».

 

LE LIVRE – 224 pages et un peu plus de 1000 grammes de sacrés chefs et chefs sacrés – 8 portraits, 8 passés dans 8 grandes cuisines pour approcher et définir LA cuisine celle qui met des paillons dans l’estomac des étoiles dans les yeux, des saveurs infinies en bouche, multiplie les émotions, réveille les souvenirs, ouvre les portes d’un monde de coeur et de savoir-faire, de talent et de partage, avec ce petit supplément d’âme qui justifie que la cuisine française, le « repas gastronomique des Français » soit classé comme patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

 

LE SUJET – Huit grands chefs. Cinq régions de France. Trente plats d’exception. Des saveurs, des émotions, des histoires. Une gastronomie engagée. 

Voyage à la rencontre de cuisines de chefs sacrés, grands chefs dans leurs grandes cuisines – Ils sont huit à revoir la liste d’un futur journaliste, d’un novice né dans le monde culinaire – son grand-père est critique gastronomique – mais  adapte de la malbouffe, envoyé en reportage pour écrire l’article documentaire exceptionnel qui lui ouvrira les portée rédactions. Il s’appelle Guillaume, sa mission est de pousser les portes des cuisines de 8 grands chefs et découvrir pourquoi ils sont sacrés set sacrément talentueux. Arnaud Donckele, Alain Ducasse, Alain Dutournier, Gilles Goujon, Michel Guérard, Laurent Petit, Anne-Sophie Pic, Guy Savoy.

Guillaume qui ne sait faire la différence entre estragon et romarin, ose porter un jugement critique sur la profession de son grand-père qui n’est pas pour lui un vrai métier mais un amusement, un passe-temps qu’il résume en repas pantagruéliques dans des restaurants, ensuite il suffit de jeter quelques lignes pour faire un papier. Piqué au vif, le grand-père lui propose un stage et l’envoie au charbon euh en cuisines. Et voilà le jeune pigiste qui rêve d’être grand reporter de guerre sacré Tintin au pays des chefs pour faire un dossier sur l’art des grands chefs pour le magazine du délicieux papi ! Tintin continue à « bouffer » jusqu’à l’appel de son grand-père qui lui confirme le premier rendez-vous avec le grand Alain Ducasse …  Après avoir avalé un insipide café soluble dans sa kitchenette ,Guillaume se rend au rendez-vous, à la manufacture de café Alain Ducasse. Il découvre que le café est multiple, a différentes origines et que le chef propose dans sa manufacture des cafés d’artisan certes chers mais exceptionnels. Guillaume poursuit son chemin, direction le Plaza Athénée, où se réunit le Collège culinaire de France. Il est accueilli par Alain Ducasse et Romain Mener qui lui racontent la cuisine à travers des légumes alors que Jessica Préalpato lui conte la folle histoire de sa pâtisserie, lui ouvre les portes de la pâtisserie aux goûts disparus. Deuxième rencontre : Alain Dutournier – qui conçoit ses assiettes comme de peinture, marie harmonieusement art et gastronomie et réalise un mille-feuilles de rouget sublissime et un oeuf au plat inoubliable.

 Direction Eugénie-les-Bains pour rencontrer maitre Michel Guérard qui avec sa gentillesse naturelle va proposer au Tintin des cuisines de réfléchir ensemble à un nouveau plat. Guillaume découvre l’audace, l’excès, la créativité impertinente, le talent de Monsieur Guérard et voilà une glace à l’endive qui étourdit les papilles de Guillaume qui prend aussi de belles leçons de vie auprès du grand chef, gaspillage, protection de l’environnement, qui a vécu la guerre mais témoigne d’une jeunesse, d’une curiosité, d’une modernité incroyables. Quatrième étape : Anne-Sophie Pic, la seule femme de cette sélection, une femme non ordinaire, en elle brûle le feu de la curiosité et de l’audace, de la créativité, de la liberté, elle est guidée par son instinct et ses émotions, ses rêves et son imaginaire. « La fille de » héritière et autodidacte, perpétue la mémoire de la famille Pic, mais s’est aujourd’hui s’affranchie de l’ombre du père et s’est fortement installée en tant que chef/fe. Guillaume rencontre la cuisine dAnne-Sophie Pic avant de rencontrer la cheffe qui avance, impose sa cuisine libre, en mouvement perpétuel, à l’écoute des saveurs et des produits. Il respire le tourteau – tout en bavardant avec un écrivain en résidence à Valence pour écrire « Eléments de conversations culinaires »- voyage avec les berlingots mythiques de la cheffe, voit tous ses sens bouleversés, remués, chamboulés par les divines notes des plats… avant  d’apprendre avec Anne-Sophie l’harmonie, l’équilibre, la maîtrise l’audace des associations qui rythment la cuisine de la cheffe de Valence.

 

 

Laurent Petit – Escale au Clos des Sens – plongée au jardin et mains dans la terre avec un chef qui valorise les terroirs, emporte avec ses recettes dans des voyages extraordinaires. Gilles Goujon, son restaurant perdu dans un village confetti perdu en Occitanie, Fontjoncouse, attire les gourmets au plus près de la nature, de la terre, des poules qui lui fournissent des œufs qui ont fait sa célébrité – Arnaud Donckele – chef du mythique restaurant La Vague d’Or à Saint-Tropez – entraine Tintin au jardin au poulailler, avant de livrer ses émotions en cuisine, son amour pour le poisson –

Guy Savoy – raconte avec le sourire l’histoire des produits qui font sa cuisine, et transporte Guillaume par la magie de ses recettes au fond du verger, voire au septième ciel… Retour à Paris, retrouvailles avec grand-père. Le petits-fils a changé sa vision de la cuisine, a découvert émotion et le goût.

 

L’AVIS DE LA POULE SUR UN MUR – Les BD sur la cuisine sont rares, celle-ci est un bonheur gourmand, c’est enjoué, enlevé, gai furieusement. Avec quelques traits bien sentis et mots bien choisis on a la juste définition de la cuisine de chaque chef croqué dans cette bande dessiné qui aborde la grande cuisine avec humour et sourire, sans codes formatés, sans cette frontière qui sépare le chef sacré des sacrés gourmets. A se procurer vite.

SACRÉS CHEFS ! Fanny BRIANT – Emmanuelle DELACOMPTÉE – Christian REGOUBY – Flammarion – 25 €.

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Mmmm interessant (100%)
  • Je suis fan (0%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Inquiétant (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *