Mange, Lille – jusqu’au 23 septembre

20 septembre 2017  0  MADE BY F&S Une poule sur un mur
 

signature-food-and-sens MANGE, LILLE !  … une semaine de festival, d’événements, de rencontres, d’expositions, d’ateliers, de chefs et de producteurs, autour de la cuisine.

il n’y a pas que La Grande Braderie à Lille. Le plus grand marché aux puces d’Europe partage désormais l’actualité lilloise avec “Mange, Lille“, le plus grand festival gastronomique de la région.

Si vous allez là-bas vers le Nord, arrêtez-vous à Lille et Mangez, Lille. Avec appétit. 

MANGE, LILLE, C’est une toute jeune manifestation – 2ème édition – qui agite et enchante la ville de Lille. À l’origine est un collectif de chefs, – de la jeune garde qui ose, qui avec audace pousse les frontières de la gastronomie classique et locale, qui bouscule avec ténacité les codes pour apporter à la ville et au Nord ce renouveau, cette renaissance gastronomique. Portée par l’enthousiasme et la gourmandise, c’est toute une ville et toute une région qui depuis 2013 se rassemblent et se retrouvent, autour des chefs et des producteurs, d’artisans et d’artistes, des cantines scolaires aux restaurants, des marchés aux banquets pour donner à la cuisine cette dimension culturelle, festive. Cuisine de partage, cuisine de fête, cuisine tradition, cuisine création, cuisine de mères et cuisine d’artistes, elles se mettent toutes en scène au coeur de la ville. Sept jours savoureux pour dire et redire s’il le fallait que le manger bon et manger bien se pratiquent à Lille. 

Marie-Laure Fréchet et Nicolas Verhulst, directeurs du festival, précisent la démarche de l’association et de l’événement : “A travers Mange, Lille ! et ce festival, nous voulons dépasser les clichés d’une cuisine de terroir où l’on enferme gentiment le nord et valoriser une cuisine de territoire à travers ses acteurs, les chefs et les producteurs : éleveurs, agriculteurs, pêcheurs, brasseurs…”

: Á Lille – Dans toute la ville, principalement à la Gare Saint-Sauveur, dans les restaurants de toute la métropole lilloise et dans les cantines scolaires.

QUAND: du 18 septembre au 24 septembre. 

LE PROGRAMME : Tout a commencé le week-end dernier par une cueillette de légumes, des moments pêche et chasse,. Mardi, Pop L’huîtrière. Réouverture éphémère du restaurant lillois mythique l’Huîtrière.Comptoir à tapas, bons vins, bonne bière.

 
Avec Mickael Braure (L’Infini- Arras), Sebastien de la Borde (La Cour de Rémi – Bermicourt), Florent Ladeyn (Bloempot, Lille) et Olivier Vandromme (Boulangerie Vandromme – Wambrechies). Et la participation de Grégory Delassus (Ferme du Beau Pays – élevage & boucherie bio) et Raphaël Dervaux (La Prairie – fromager et épicerie fine).

Mercredi, tout se passe au musée et à l’Huïtrière. Jeudi, opéra culinaire dans le hall de la Gare de Saint Sauveur qui se métamorphose magiquement en scène culinaire lyrique, chefs et artistes assurent le spectacle. Vendredi la grande tablée les chefs Maxime Schelstraete et Nicolas Pourcheresse interprètent un menu inspiré par les produits locaux. Service joyeux de grandes tablées dans le hall de la gare qui en voit de toutes le couleurs. Samedi à la gare! Mini restaurant mini menu pour mini convives tout est mini sauf la qualité des plats servis aux enfants. Samedi sucré avec la grande pâtisserie. La gare se transforme en grand salon de thé débordant de pâtisseries, de sucreries, de douceurs et merveilles préparés avec amour par les grands pâtissiers de la ville et les candidats de l’émission “Qui sera le prochain grand pâtissier?

Dimanche l’Esplanade de la gare se transforme en Grand Marché, rencontres & dégustations.

Des Grands Dîners. Les chefs lillois invitent dans leur restaurant un chef d’ailleurs, un producteur, un artiste pour un déjeuner ou un dîner à quatre, six, huit mains – Thibault Gamba – La Table du Clarance (Lille) / Christopher Haatuft –Lysverket (Bergen, DK) – Ismaël Guerre-Genton – Empreinte (Lambersart) / Jérôme Jaegle – L’Alchémille (Kaysersberg) • Christophe Scherpeerel – La Laiterie (Lambersart) / Eugène Hobraiche – Haut Bonheur de la table (Cassel) / William Elliot – Westminster (Le Touquet) – Nicolas Rucheton L’Essentiel (Petit Attiches) / Bénédicte Van Der Motte – Renaissance Parc Arc de Triomphe Hotel (Paris) – Mickaël Braure – L’Infini (Arras) / Didier Anies (MOF) – Damien Laforce – Le Sébastopol (Lille) / Jean-Baptiste Cockelaer (micologue)

Rencontres et conférences. Remise de prix, le prix Mange, Livre à Jean-Baptiste Malet auteur de “L’Empire de l’Or rouge”. Rencontre du Furet- conversations avec des auteurs choisis par Le Furet du Nord, la plus grande librairie d’Europe, autour de la cuisine. Grand concours de cuisine et plus encore…

photos©sophie stalniklewicz

Plus de détails et d’infos sur le site officiel du festival mangelille.com

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Inquiétant (0%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Mmmm interessant (0%)
  • Je suis fan (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *