Livre « Le Paris des Pâtisseries » par François Blanc

07 octobre 2020  0  MADE BY F&S Une poule sur un mur
 

signature-food-and-sensLE PARIS DES PÂTISSERIES – Pâtisserie rime joliment avec Paris. Bienvenue dans le Paris sucré, dans le monde merveilleux des choux beaux comme des bijoux, des cakes et mousselines. Promenade gourmande de siècle en siècle, de quartier en quartier, d’arrondissement en arrondissement, de palace en salon de thé, de recette en recette en astuce, de pâte en crème, de chef en chef dans la capitale de la pâtisserie. Paris. Chaque rue de la capitale déborde de pâtisseries, classiques, dédiées à un seul produit, toutes se parent de leurs meilleurs atours pour attirer les foodistas p^retes à faire des heures de queue pour découvrir et dévorer les créations de Cédric Grolet ou de Fou de Pâtisserie.  les pâtissiers font appel à l’élite des archi et des décorateurs pour mettre en scène leur création, dans certaines adresses on pourrait se croire chez un joaillier ou dans les salons d’une maison de haute couture. Suivez-nous dans un tour de Paris sucré, 50 chefs et 50 adresses pour 100 et une douceurs. 

 

L’AUTEUR – FRANÇOIS BLANC – Journaliste à  » Fou de Pâtisserie  » et  » Fou de Cuisine « . Depuis 7 ans, son métier consiste à rendre compte des grandes évolutions de la pâtisserie et à livrer aux lecteurs, le plus simplement possible, les recettes des grands pâtissiers. Autant dire qu’il sait de quoi il parle. Pour son premier livre, l’objectif d’obtenir les meilleures recettes des pâtissiers du Paris de 2020, s’est avéré être l’aboutissement d’une quête joyeuse et maîtrisée. Il a arpenté durant des mois archives et livres sur Paris et ses pâtisseries, a rencontré, flairé, débusqué, testé, sélectionné les meilleurs pâtissiers -50- et les a convaincus de partager deux recettes reflet de leur création, de leur savoir-faire. 

 

 

LE LIVRE – 366 pages et 1426 grammes douces comme la chantilly, moelleuse comme un chou, réconfortante comme un chocolat chaud –

LE SUJET Les Pâtisseries de Paris –  dans le Paris pâtissier il y a  des grands classiques qui nous replongent délicieusement en enfance, réveillent les souvenirs des dimanches en famille, des goûters après l’école millefeuilleà la pâte légère et croustillante et à la crème fondante, saint-honoré, religieuse…des macarons tout ronds ou pas, des choux trop choux, des mont blanc, des paris brest qui déménage, des religieuses en couleurs

Le livre met en scène deux générations de pâtissiers, les maîtres incontournables, poids lourds du sucré, qui agitent et révolutionnent les codes qu’e l’on croyait immuables de la pâtisserie, qui depuis plusieurs années, ont l’audace d’alléger et revisiter, de réfléchir la pâtisserie en mettant au premier de leur création, l’émotion, Pierre Hermé, Philippe Conticini et un jeune génération de chefs doués et tatoués, qui décoiffent les codes et les recettes, addict des réseaux sociaux sur lesquels ils balancent des dizaines de photos à faire pâmer les becs sucrés, beaux gosses, délurés et malicieux, accessibles qui ont appris des maîtres et vont plus loin dans l’audace pour faire de leurs créations des chefs d’oeuvre artistiques furieusement forts de saveurs et de talent.  4 chapitres : Paris Centre : on retrouve le talentueux Maxime Frédéric qui piaffe d’impatience de prendre en main le sucré du futur Cheval Blanc, au coeur de la Samaritaine, Pascal Hainigue, irrésistible créateur sucré du Burgundy, Amanda Bankertla reine du donut, Cédric Grolet la star qui dans sa boutique près de l’Opéra avec son fidèle complice Yohann Caron, attire les fous de son cake au chocolat et de ses sublimes viennoiseries, Jacques Genin, l’électron libre de la pâtisserie, pâtissier, confiseur, chocolatier de génie bouillonnant d’idées  Paris Sud : Arnaud Lahrer brillant il maitrise les classiques et les accords audacieux avec justesse et harmonie, Pierre Hermé, infiniment talentueux, infiniment macaron, infiniment créatif qui sait se remettre en question perpétuelle, Jean-Paul Hévin, le monument de la chocolaterie parisienneParis Nord & Ouestpalaces et grandes maisons, Julien Alvarez, François Daubinet, Mickaël Bartocetti, Philippe Conticini, Maxence Barbot – Paris Est les stars sucrées yann couvreur, christophe michalak benoit castel

 

LES RECETTES – 100 recettes par 50 chefs plus talentueux les uns que les autres, du plus classique au plus créatif, audacieux, du plus discret au plus instagrammable, ils sont tous là , les chefs pâtissiers de palace, les chefs pâtissiers de grandes maisons, les propriétaires de leur établissement, les ténors de la scène sucrée et les grands talents d’aujourd’hui et de demain, tous connaissent le succès et sont adorés des réseaux et des becs sucrés. Ils partagent chacun deux recettes, plus ou moins aisées à réalisez chez soi, deux recettes signature, deux recettes de coeur. 

L’Annécien – Maxime Frédéric

Paris Centre, « L’Annécien » de Maxime Frédéric, un gâteau de voyage comme un cake bouleversant,  l’éclatant  « Paris Brest Pistache Framboise » de Pascal Hainigue du Burgundy Paris, le mœlleux « Kougloff » de Jeffrey Cannes, ‘accord diabolique de Jacques Genin pour sa « Tarte au chocolat et aux câpres », la « Fleur de Vanille de Cédric Grolet & Yohann Caron, la tarte mandarine cannelle de Pyriam Sabet à la Maison Aleph.

 

Paris Sud, le « Pavé de Montmartre » d’Arnaud Lahrer,  le croustillant cookie chaï et framboise de Guillaume Gil chez Colorova, l’aérienne « Pavlova framboise verveine »de Hugues Pouget de chez Hugo&Victor, le « Happy » de Jean-Paul Hévin, le « Pain d’Epices » de Claire Damon de Des gâteaux et du pain.

Cookies Cacahuète – Michaël Bartocetti


Madelienes infiniment noisette – Pierre Hermé

 

Paris Nord & Ouest, le « Bostock au cassis » de Julien Alvarez au Bristol, les « Cookies cacahuète de Michael Bartocetti du Four Seasons Hôtel George V, l’élégant « Cake amande et mirabelle » d’Alexandre Dufeu & Angelo Musa de l’Hôtel Plaza Athénée, « La Tarte Tatin » de François Daubinet chez Fauchon, la moelleuse « Babka au chocolat » de Victoria Effantin & Cécile Khayat de Mamiche, le Miel de la Goutte d’Or chez Yann Menghy.

Tarte sésame noir et yuzu – Mélanie L’Héritier & Arnaud Mathez

 

Pâté en croûte chocolat, banane, caramel – Julien Duboué et Matthieu Dalamais

 

Paris Est, le « Klassik pécan » de Christophe Michalak, « La tarte pistache et gianduja » de Johanna Roques chez Jojo & Co, les acidulées « Brioches feuilletées au citron vert » de Yann Couvreur.

Moelleux au Gianduja – Marie Lukaszewski & Clément Yang


Tarte rustique pomme, poire, muscovado – Johanna Roques

 

LE PHOTOGRAPHE – Pierre Monetta, délicieux guide dans les quartiers de Paris avec des photos de la ville et des pâtisseries à découvrir ou redécouvrir.

 

L’AVIS DE LA POULE SUR UN MUR – indispensable pour parcourir Paris et découvrir les meilleures adresses , les meilleurs pâtissiers, les meilleures pâtisseries et s’essayer à la pâtisserie de chef à la maison.

         

 

LE PARIS DES PATISSERIES – FRANÇOIS BLANC – DUCASSE EDITIONS – 39€

 
FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (0%)
  • Mmmm interessant (0%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Inquiétant (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *