À Marrakech aussi, les bûches de Noël sont de la fête

03 décembre 2017  5  Eat Nomad
 

signature-food-and-sens À Marrakech, les bûches de Noël sont en fête – Les palaces signent tous une bûche emblématique

À l’approche de Noël, les palaces marrakchis sont en fête, déroulant pour leurs hôtes des décors de circonstance, tous plus éblouissants les uns que les autres. De passage dans la ville ocre, la foodista que je suis a eu le loisir d’admirer ces forêts lumineuses, constituées de sapins de Noël chatoyants, sertis de guirlandes étincelantes. Ah, la magie de Noël… Rien de tel quand elle s’exprime sous un climat clément !

Côté desserts, là encore, ces établissements hôteliers figurant parmi les plus beaux d’Afrique (voire du monde, comme c’est le cas du Royal Mansour) ont mis les petits plats dans les grands, histoire de fêter Noël dignement. Pour l’occasion, tous ont sorti leurs plus belles bûches. Voici un florilège des meilleures créations – pour le plaisir des yeux, à défaut des papilles…

1 – À La Mamounia, palace emblématique de la ville ocre, ce sont trois bûches différentes qui sont à découvrir ; la bûche Ispahan, la bûche Pamplemousse, et la bûche Ultime. Cette dernière se compose d’un biscuit viennois au chocolat, de crème Chantilly au chocolat noir, d’éclats de chocolat noir à la fleur de sel, de sablés Infiniment Chocolat, et d’une crème légère à la vanille de Madagascar. Elles sont signées par Pierre Hermé, qui a pris récemment en charge la pâtisserie du palace, et qui s’apprête à y ouvrir sa propre boutique. À suivre…

2 – Au Royal Mansour, palace spectaculaire de Marrakech, la bûche Mansour épouse des contours très visuels. Il s’agit d’une sculpture en chocolat patinée à la feuille d’or, composée de mousse au chocolat noir et de saveurs d’Argan, d’un cœur coulant et d’un biscuit croustillant à l’Amlou. Éditée seulement à 100 exemplaires, elle risque de s’écouler très vite…

Également disponibles, la Tradition Chocolat, à la vanille ou café, version Chef Margaillan. Ou encore, la bûche Intensément Marrons, faite d’un biscuit moelleux recouvert d’une mousse légère aux marrons, et constituée d’un cœur fondant, sur lequel reposent des brisures de marrons. Le tout est enveloppé de vermicelles, en clin d’œil au dessert Mont Blanc. Enfin, la bûche Verveine-Framboise se constitue d’une mousse à la verveine, avec une base croustillante aux amandes, et un cœur acidulé à la framboise. Quant à la bûche Rose Bourbon, elle se compose d’une mousse à la vanille Bourbon de Madagascar, sur un croustillant aux amandes et un cœur à la marmelade de pamplemousse rose.

3 – Au Palace Es Saadi, resort hôtelier historique de l’Hivernage, la bûche se pare d’un nom évocateur pour les lieux : intitulée « 50 ans d’émotions au Es Saadi », elle fait écho au cinquantième anniversaire du resort. Son parfum ? Mousse légère au chocolat blanc et à la vanille bourbon, crème brûlée à la verveine, cœur à la framboise, dacquoise amandes et croustillant chocolat Valrhona. 

4 – Au restaurant Fouquet’s du Naoura Barrière, trois bûches se disputent nos faveurs (et le combat est rude) : choisissez entre la chocolat fruits rouges, au biscuit Joconde imbibé de sirop de poivre de sichuan et gelée de fruits rouges ; à moins que vous n’optiez pour la bûche mandarine tiramisu, qui se compose d’un biscuit imbibé de sirop de café, de crémeux de mascarpone à la gelée d’agrumes, et de crémeux de mandarines. Ultime possibilité, la bûche Forêt Noire, faite d’un biscuit chocolat imbibé de rhum Negrita, de crème fouettée et de griottes à l’eau de vie. Le tout est surmonté de copeaux de chocolat… À vous de voir !

5 – Pour finir, la bûche du Fairmont Royal Palm présente ses contours archi structurés, pour un effet visuel maximal. Son parfum ? Chocolat grand crus et saveurs exotiques… Là encore, il s’agit d’une édition limitée, à 10 pièce uniquement…

Et pour tous ceux qui ne seraient pas à Marrakech (dont moi hélas, déjà repartie ailleurs), et bien, consolons-nous : il y a d’autres bonnes et belles bûches ailleurs ! Allez, un effort, on garde l’esprit de Noël…

                                                                                                                                                    Par Anastasia Chelini
FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (71%)
  • Mmmm interessant (29%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Inquiétant (0%)

5 réflexions au sujet de « À Marrakech aussi, les bûches de Noël sont de la fête »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *