Le smartphone est devenu un couvert de table ?

05 juillet 2017  0  Dossiers F&S
 

signature-food-and-sens Faut-il interdire l’utilisation du smartphone au restaurant? Question qui divise les restaurateurs depuis bon nombre d’années maintenant. Peut-être faudrait-il commencer à se poser la question autrement dans un environnement où le smartphone est partout et de plus  étroitement lié à l’expérience client dans un environnement d’influence social ultra-digitalisé et égocentrique. 

Le fait est que plus de 80% des Français détiennent un smarphone et l’utilisent sans cesse tout au long de la journée que ce soit pour des raisons personnelles ou professionnelles. C’est un véritable vecteur d’intégration sociale qui leur permet de se valoriser, de parler de soi, de partager des moments ou des expériences dans l’intérêt premier de leur utilisateur mais aussi du professionnel cité qui bénéficiera d’une visibilité accrue. Les smartphones sont vraiment partout, dans tous les restaurants, sur toutes les tables aussi ne peut-on pas dire que le smartphone est devenu un couvert supplémentaire à la table d’un restaurant ?

Le sujet a longuement été abordé lors de l’AG de l’association Ô Service – des talents de demain la semaine dernière au Pavillon Dauphine ! Voici ce qu’en pense Denis CourtiadeHélène Clément de l’Agence Palais Royal et Food&Sens : 

Denis Courtiade s’exprime d’un point du client et nous explique que le client est à sa table et qu’il en prend possession au moment ou il s’y assoit. Puis, le client commande un plat qui au moment même, il est posé sur la table devient sa propriété et dont il peut profiter à sa convenance. Il cite un exemple ou lors des Étoiles de Mougins un client décide de commander un plat qu’il ne consommera que visuellement. Il en avait beaucoup entendu parler et ne voulait que le voir en “vrai” ! Comment dans cette situation considérer qu’on puisse interdire à un client de prendre “son” plat en photo ? L’équipe de salle doit au contraire guider le client et partager avec lui de bonnes pratiques pour qu’il puisse consommer de son plat dans les meilleures conditions. 

Hélène Clément explique que le smartphone est un outil de communication extrêmement puissant. Qui n’a aujourd’hui pas de compte facebook, twitter ou instagram ? Qui n’est pas connecté en permanence ? Hélène Clément peut comprend la réticence de certains restaurant qui interdisent l’utilisation du téléphone à leurs clients, mais rappelle que cela est contre productif pouvant même dans certains cas frustrer les clients qui rappelons le payent pour une prestation. Le téléphone dans ce cadre fait partie de l’expérience et il serait préférable d’aider les clients à diffuser un contenu allant dans l’intérêt du restaurateur. 

Food&Sens pense que les restaurateurs et les clients doivent faire preuve de bon sens et de discernement. L’utilisation du smartphone ne fait-elle de nos jours pas partie intégrante de l’expérience client ? Que ce soit avant lorsqu’on recherche une information concernant le restaurant sur internet, ou encore lorsqu’on prend un plat en photo durant le repas et finalement lorsqu’on la partage sur les réseaux et qu’on en discute avec nos amis… La société s’est habituée à ces pratiques qui ne posent pas tant un problème de fond que de forme face à des attitudes dépassant quelques fois les limites de l’acceptable, ne respectant plus ni le travail du chef ou de l’équipe de salle et encore plus grave les autres clients et c’est bien de ça que nous parlons aujourd’hui !

Saviez-vous d’ailleurs que certaines startups à l’image de allvibes.io travaillent sur un outil d’avis vidéo (prises durant le repas) qui pourrait venir amplifier l’utilisation des téléphones à table ?

© Food&Sens – Guillaume Erblang-Rotaru
FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Inquiétant (0%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Mmmm interessant (0%)
  • Je suis fan (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *