Des cheffes et des femmes

08 mars 2018  0  Chefs & Actualités MADE BY F&S
 

signature-food-and-sensFood&Sens aime sortir de l’ombre les sujets et les gens qui animent le milieu de la food au quotidien et pas seulement le 8 mars, journée de coup de gueules et de déclarations d’amour pour les femmes, toutes les femmes. Food&Sens s’est penché sur ces femmes, toutes ces femmes cheffes qui sortent de l’ombre seules ou regroupées en associations et mouvements. Qu’elles soient étoilées ou pas, sous les feux de la rampe, sur le devant de la scène ou discrètes et anonymes, cheffes de maisons célèbres ou de fermes-auberges, elles bougent, avancent et oeuvrent service après service à faire reconnaître leur talent, leur place et leur importance dans le monde impitoyablement machiste de la cuisine. Elles sont des centaines à cuisiner, à diriger des cuisines où avec créativité et savoir-faire elles nous entrainent dans des voyages immobiles au pays merveilleux du goût. 25% de la liste des milliers de chefs et cheffes, seulement 10% dans des restaurants gastronomiques. Les étoilées on les compte facilement, 6%. En France pays de la gastronomie, le dernier Guide Michelin présente 621 chefs étoilés… et 16 cheffes. Dérisoire! Nous pouvons aussi nous étonner que notre seule trois étoiles Anne-Sophie Pic ne figure pas dans le classement des 50 meilleurs chefs au monde…

Tout le monde se souvient des « Mères lyonnaises » qui les premières ont avec bravoure et caractère pris en mains les cuisines d’établissements qu’elles ont relevés et révélés. Elles ont entamé le combat contre la misogynie brute et forte. Aujourd’hui, Anne-Sophie Pic ,la seule femme affichant trois étoiles, avec le sourire, quotidiennement brille dans ce bastion masculin. Tout comme Hélène Darroze de Paris à Londres, Fanny Rey, les deux MOF Virginie Basselot et Andrée Rosier sont des exemples à suivre pour toutes les jeunes filles qui s’engouffrent dans les écoles de cuisine et lycées hôteliers, soutenues par la réussite exceptionnelle de celles qu’elles admirent. Toutes ont des personnalités hors du commun, animées par cette douce rage au ventre de sortir de l’ombre, être reconnues à égalité avec les chefs. Elles ont fait de la cuisine, de la gastronomie leur métier. Elles sourient quand on évoque avec elles la faible présence des femmes cheffes dans les guides Michelin de par le monde, même si elles sont des milliers en cuisines.

Des milliers à s’unir à se rassembler à s’affirmer dans des associations ou se retrouver dans un événement, le Parabère Forum.

Food&Sens les connait toutes ces femmes, nous ne pouvons pas toutes les citer, nous les aimons toutes, nous les soutenons car pour Food&Sens le talent n’a pas de sexe, la cuisine non plus. Au quotidien nous croisons des chefs et des cheffes. Nous suivons avec attention leur parcours, leur combat et leur réussite. Cheffes d’ici et d’ailleurs nous vous aimons tous les jours, comme nous aimons les chefs ! toutes ont eu à défier ce monde où rien n’est fait pour les femmes, à se dépasser pour soulever des casseroles si lourdes et des produits pesant des centaines de kilos, se hisser sur la pointe des pieds où se jucher sur un tabouret pour se mesurer avec des cuisines dont les tailles sont établies en fonction des tailles des hommes.  à hausser la voix sans hurler comme des charretiers dans des brigades à la définition militaire. Elles ont lutté, vont lutter pour tordre le cou à des préjugés et sauvegarder la maternité, affichée comme un obstacle dans ce métier.

Pâtissières, boulangères, sommelières, cheffes, elles intègrent les brigades avec courage et obstination et entament le dur parcours de  » cuisinière « , sous le regard sans complaisance des hommes qui ont fait de la cuisine gastronomique un monde réservé. 
Avec passion, générosité, amour, curiosité et gourmandise elles veulent distribuer plaisir et bonheur à tous ces enfants devenus grands qui gardent au fond de leur mémoire le parfum et le goût des plats que leur maman d’amour réalisait.
 Les cheffes sont rares mais cuisinent comme un chef ! Elles  s’appellent Nadia, Julia, Kwen, Jessica … Nous ne pouvons pas toutes les citer, voici une poignée d’entre elles.

Nadia Sammut, pétillante elle conjugue talent et joie de vivre, esprit de famille et réussite dans une famille de cuisine où les femmes de mère en fille, entre soeurs, aiment et animent la cuisine à Lourmarin, à Marseille, et dans le monde. Fille de la savoureuse et talentueuse Reine Sammut, reine du produit et du locavore. Intolérante au gluten, elle a fondé le mouvement culinaire With Love-Allergen Free qui s’adresse aux personnes concernées par l’intolérance alimentaire. Nadia développe une cuisine gluten free, à découvrir et adopter à la même table, celle de sa mère, dans un bel élan de partage familial.

Lancement du Guide Michelin édition 2018 à la Seine Musicale, Boulogne, le 5 février 2018 en présence des chefs étoilés.

Kwen Liew – Nouvelle première étoile Michelin 2018 avec son mari Ryunosuke Naito, elle mêle en cuisine tradition française et créativité  asiatique. Julia Sedefidjan – La plus jeune chef étoilée de France trace sa route et sa réussite avec des saveurs méditerranéennes. Jessica Prealpato – Pâtissière, chef pâtissière du restaurant triplement étoilé Alain Ducasse au Plaza Athénée. elle crée en permanence avec un souci de préserver le fruit, d’alléger en sucre.

Mi-Ra Thuillant – deuxième étoilée Guide mIchelin 2018 avec qui cuisine à quatre mains avec son mari Charles. Hermance Carro – 
Hermance a grandi dans le restaurant de ses parents à Fayence qu’elle a repris.

Sonia Ezgulian, auteure et cuisinière de talent, bourrée de talent et d’imagination, chef et cheffe du sans gaspillage.

Luana Belmondo, savoureuse mama italienne, qui a su imposer sa cuisine familiale instinctive en dehors du mythique clan Belmondo, et fait rayonner la cuisine familiale au-delà des frontières.

Vous les femmes, vous les chefs mille bravos 

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (0%)
  • Mmmm interessant (0%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Inquiétant (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *