parabere forum

Parabere Forum – Comment les femmes ont envie de changer les règles du jeu – 400 femmes réunies à Oslo

05 mars 2019  0  Chefs & Actualités Dossiers F&S F&S LIVE
 

signature-food-and-sens Forum –  La cinquième édition se tenait ce week-end à Oslo, elle a rassemblé plus de 400 femmes liées au monde de la gastronomie.

Liberté, confiance, visibilité, voici quelques-uns des mots les plus entendus au Théâtre national à Oslo, ville qui a accueilli ces derniers jours la cinquième édition du Parabere Forum – le rassemblement mondial et la gastronomie itinérante des femmes, initié par la journaliste Franco-espagnole María Canabal-.

Sous le slogan « Changer le jeu » ( Changing the game ), l’événement a rassemblé cette année plus de 400 femmes. Chefs de cuisine, responsable de salle, femmes de chambre, sommelières, pâtissières, et même coupeuses de jambon, elles sont venues des quatre coins du monde pour écouter les histoires d’autres femmes et rechercher l’inspiration nécessaire pour continuer à nourrir le changement. 

olivier roellinger alice waters

Olivier Roellinger retrouve la chef Alice Waters

Sur la scène, des voix telles que celle de l’américaine Alice Waters, cuisinière emblématique de  » l’écogastronomie mondiale « , qui a présenté son dernier projet Public Education for Children & Farmers”. Elle a dédié toute sa vie à lutter contre le « fast food américain » en poussant à l’alimentation biologique, l’Américaine tente en ce moment de mettre en relation les écoliers avec les agriculteurs et les éleveurs car  » l’éducation alimentaire ne signifie pas seulement enseigner aux enfants les recettes, mais c’est aussi connaitre l’histoire « , a t’elle rappelé.

Heléne Darroze, Maria Canabal, Dominique Crenn

 

Une autre histoire qui a marqué la cinquième édition du Parabere Forum est celle de la cuisinière française Hélène Darroze , qui a inspiré le personnage de Colette dans le film Ratatouille .  » Quand j’ai eu la deuxième étoile Michelin, tout le monde a parlé de moi parce que j’étais la première femme à le faire, mais pas à cause de ma cuisine », a expliqué la chef cuisinière, qui a également évoqué en détail son statut de grand chef à la télévision, mais aussi son combat pour les femme dans ce métier : « les hommes cuisinent pour démontrer quelque chose, pour leur ego, tandis que les femmes le font pour partager une expérience, pour nourrir ».

Le chef Hélène Darroze et la journaliste et rédactrice en chef Catherine Roig

De nombreuses femmes ont témoigné sur la scène du National Teather à Oslo, et surtout d’autres chefs de cuisine française comme Dominique Crenn – (la première chef femme aux États-Unis qui a remporté trois étoiles au Michelin pour son restaurant Atelier Crenn) ou l’Australienne Kylie Wong et quelques hommes qui ont osé participer à la cinquième édition du Parabere Forum: le chef français Olivier Roellinger, grand étoilé au guide Michelin pour son restaurant Maison de Bricourt, et qui se consacre à la transmission gastronomique et à la défense des océans, il y avait aussi le chef espagnol Andoni Luis Aduriz, à la tête du restaurant Mugaritz (2 étoiles au guide Michelin dans le pays basque).

Olivier Roellinger au @parabereforum : « Les femmes ont façonné le plus beau patrimoine universel de l’humanité : les cuisines du monde »


le chef basque Luis Andoni Aduriz

Dans son discours, le chef basque a évoqué  la culture machiste dans laquelle de nombreuses femmes ont été piégées –  » ma mère m’a fait la cuisine, elle faisait mon lit, elle a lavé mes vêtements, les a repassés et rangés pliés propres dans mes tiroirs et cela m’a semblé normal.  D’où cala vient t’il ? « – il a souligné que l’évolution doit maintenant être partagée par les hommes et les femmes :  » Il est nécessaire de rendre les choses visibles pour ceux qui ne peuvent pas les voir. Aujourd’hui, je ressens cette idée de sexe plus faible et cela m’aide à comprendre ce que peut ressentir une femme entourée d’hommes hostiles « .

la journaliste Molly Tait-Hyland et la chef Dominique Crenn


Le chef anglais Charlie Hibbert et la chef américaine Alice Waters

Olivier Roellinger à Oslo

 
 
Hélène Darroze, Olivier Roellinger, Alice Waters …
 
FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (0%)
  • Mmmm interessant (0%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Inquiétant (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *