Claude Lebey a quitté la scène gastronomique

11 janvier 2017  0  Chefs & Actualités
 

signature-food-and-sensAujourd’hui on dirait de lui que c’est un influenceur, dans les années 80 c’était un homme d’influence, Claude Lebey de son vrai nom Claude Jolly s’est éteint hier dans le sud de la France où il passait sa retraite de journaliste gastronomique.

Très connu dans la profession et dans le milieu de la gastronomie, il s’était fait un nom dans le grand public amateur de bonnes tables grâce au guide Lebey. Dans le milieu des chefs, c’est grâce à ses collections de livres de cuisine qu’il a pu pénétrer dans les cuisines et devenir l’ami de nombreux grands chefs.

D’ailleurs, il connaissait tous les chefs, toutes générations confondues, car avec le guide Lebey il a visité un nombre considérable de restaurants toute sa deuxième vie. Il faisait d’ailleurs partie de la génération de Michel Piot, Jean-Claude Ribaut, Jean Ferniot, Christian Millau, Henri Gault, ces fameux critiques gastronomiques qui disposaient de réseaux influents et pouvaient monter et démonter la réputation d’un chef.

D’ailleurs Claude Lebey entretenait des relations dans de nombreux réseaux d’affaires, notamment avec le Club des Cent, et des réseaux d’influence qui avaient leurs entrées chez Michelin, ce ne fut pas qu’une légende.

Longtemps Claude Lebey a permis à de grands chefs de réaliser des beaux livres de recettes, qui ont marqué toute une génération de chefs, notamment au moment de la ” nouvelle cuisine ”  mise en avant par le Gault&Millau avec lequel il a collaboré.

Il se disait d’ailleurs que pour être bien avec Claude Lebey et profiter de son influence, il était préférable de signer un livre de recettes dans sa collection chez Robert Laffon. D’ailleurs le personnage était autant adoré que détesté, c’était un homme de culture, assez froid avec un caractère bien trempé, qui n’hésitait pas à user de son pouvoir dans le microcosme parisien.

Il était né en 1924, il démarrera sa carrière dans le textile avant de devenir de journaliste, c’est en 1968 après la quarantaine, qu’il commence à rédiger des chroniques et des critiques gastronomiques, il passera par Paris Match, L’Express, et même par Gault&Millau.

Il publiera ensuite ses premiers livres de cuisine notamment avec Michel Guérard, Joël Robuchon, Pierre Gagnaire et même Alain Ducasse. Plusieurs de ses livres sont devenus des pièces de collections. Viendra ensuite la création du guide Lebey très influent sur Paris, au même titre que le Pudlo.

Il restera une personne qui a beaucoup fait pour la reconnaissance de la profession, et sera un exemple pour de nombreux jeunes chroniqueurs gastronomiques, il avait un carnet d’adresses considérable, ami notamment de Valéry Giscard D’Estaing et de Paul Bocuse.

En 2011, il cède les participations dans son guide et se met en retrait de la vie professionnelle, gardant toutefois une influence certaine. À 92 ans, il vient de disparaître, la profession tout entière va forcément lui rendre hommage, car son empreinte dans la gastronomie française restera à jamais marquante.

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Inquiétant (67%)
  • Mmmm interessant (33%)
  • Je suis fan (0%)
  • Amusant décalé (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *