Le Café Français à Colombo au Sri Lanka fête des deux ans … la bistronomie française s’impose dans un pays en pleine révolution économique

17 novembre 2016  4  Chefs & Actualités
 

signature-food-and-sens Deux ans déjà que les frères Pourcel ouvraient leur bistrot à Colombo au Sri Lanka, avec leurs associés Jean-Charles Toussaint et Olivier Château, en créant LE CAFÉ FRANÇAIS  ils ont cru dès le départ en cette destination en devenir. 

Café Français Colombo

Le Sri Lanka nouvelle destination à la mode pour les touristes du monde entier dispose d’atouts uniques pour attirer les amoureux de grands espaces, de plage de sable blanc, d’exotisme, de découverte, des amoureux de la flore et de la faune sauvage, du thé, des bâtisses coloniales… mais aussi et depuis peu de bonne cuisine et de gastronomie.

Le Café Français Colombo

La capitale Colombo propose déjà de nombreux restaurants de qualités, mais avec le Café français et sa chef Camille Martin ( ex Le Jardin des Sens à Montpellier ) la gastronomie a passé un cap. Dans un esprit Bistronomie et festif le Café Français est devenu la destination des amateurs de bonne tables.

C’est samedi 19 Novembre que Jean-Charles Toussaint et toute l’équipe de Cafe Français vont recevoir le tout Colombo clients à l’année du restaurant et du bar pour fêter le deuxième anniversaire de l’établissement, lors de sa deuxième soirée  » WHITE BIRTHDAY ».

Open Bar avec les vins du groupe Gérard Bertrand installés en Occitanie et Cocktail dinatoire réalisé par la Chef Camille Martin de 19h à 21h, avant de laisser la place à la fête. Tenue blanche et chic pour tout les invités qui vont encore une fois passer un moment inoubliable à Café Français. Aux platines Mme Gaultier venu spécialement de France.

café français colombo

La soirée se jouera à guichet fermé, se sera d’ailleurs l’occasion du lancement officiel de MOET ICE IMPERIAL au Sri Lanka.

Le lendemain, Dimanche 20 Novembre, Toute l’équipe de Café français sera au rendez-vous a partir de 13h pour la WHITE POOL PARTY du Café Français à l’hôtel OZO avec aux platines JC, Kalana et Mme Gaultier, une carte réalisée à 4 mains par la Chef de Café Français et le Chef d’OZO… une après midi qui risque de durer très tard… c’est ainsi que se fête un deuxième anniversaire !

Mme Gaultier

Mme Gaultier

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (75%)
  • Mmmm interessant (25%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Inquiétant (0%)

4 réflexions au sujet de « Le Café Français à Colombo au Sri Lanka fête des deux ans … la bistronomie française s’impose dans un pays en pleine révolution économique »

  1. Sansoni

    Triste de constater que le pays de ma mère soit non seulement devenu la proie de bobo branchouille (pléonasme qui s’impose), mais aussi de la furie touristique qui fait perdre au Sri Lanka son authenticité et sa subtile beauté.

    Répondre
    1. Jacques Pourcel Auteur de l’article

      Les réacs sont décidément partout … c’est sûr que de 1983 à 2009 la guerre civile au Sri Lanka qui a fait plus de 70 000 morts et 140 000 disparu, c’était mieux ! ? … moi personnellement je préfère voir les gens faire la fête… chacun son truc !

      Répondre
      1. geraldine devarennes

        Please, laisser le Sri Lanka authentique … C ‘est une des merveilleuse destination qui reste des plus rares en authenticité, alors ne pourrissait pas tout … On n y va pas pour boire du café français mais pour fuir nos habitudes et decouvrir autre chose que la touche française , qui vient se placer encore une fois au devant de tout et de tous… 🙂 Vous pourriez comprendre ça !

        Répondre
        1. Jacques Pourcel Auteur de l’article

          Vous vous trompez de débat … un restaurant est aussi là pour animer une destination, et les nombreuses personnes qui s’y rendent y vont aussi pour ça. On peut se passionner pour le Sri Lanka, le respecter mais aussi vouloir bien manger, et y passer de bons moments.
          Plutôt révoltez vous contre l’urbanisme galopant, la corruption, l’industrialisation sauvage, les investissement colossaux des chinois, la pollution, la circulation urbaine démentielle, la pauvreté… là est le vrai débat … plutôt que de vous attaquer à un restaurant … pourtant vous ne semblez pas blonde, vous pourriez comprendre ça !

          Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *