Cédric Grolet – Nouveau livre « Opéra » et une nouvelle adresse, une pâtisserie… avenue de l’Opéra

31 octobre 2019  0  MADE BY F&S Une poule sur un mur
 

signature-food-and-sensEn attendant l’ouverture de sa boulangerie-pâtisserie le 18 novembre prochain, Cédric Grolet a présenté ses divines créations chez son ami le pâtissier Stéphane Bouillet à Lyon;  il a bullé à Rome sous le soleil… À quelques jours de la sortie de son livre « OPÉRA », il est excité et angoissé et terriblement heureux. Il réalise enfin un rêve…un projet  mûri, réfléchi, peaufiné depuis plus d’un an, tout en conservant son poste de chef pâtissier à l’hôtel Le Meurice.

Avec ses 1,4 millions, 1.400 000, d’abonnés sur Instagram et 232 K « amis » facebook ,il donne le tournis à tous les autres animateurs de stories. C’est donc naturellement sur les réseaux sociaux qu’il annonce les choses de sa vie, qu’il partage en un clic ses joies, ses créations et ses projets. Ces derniers jours Cédric Grolet lève le voile délicatement sur sa nouvelle ligne de vie, « tout remettre en question pour commencer quelque chose de nouveau, du jamais vu et du surprenant », sur son actualité brûlante, la sortie de son livre OPERA et l’ouverture le 18 novembre prochain de sa boulangerie-pâtisserie « Cédric Grolet Opéra », avenue de l’Opéra en lieu et en place de l’ancienne pâtisserie de Jeffrey Cagnes, « Casse-Noisette ».

 

L’AUTEUR – CÉDRIC GROLET – CHEF PÂTISSIER – Il collectionne les trophéesles titres, les prix les médailles, les followers et les abonnés. Il est meilleur chef pâtissier du monde. On trouve ses pâtisseries, ses créations au Meurice mais aussi à la pâtisserie ouverte juste à côté du palace où sont proposées des créations belles comme des oeuvres d’art, bonnes comme des douceurs sucrées.

 

Cédric Grolet, chef pâtissier du Meurice depuis 2012, a tout appris de la pâtisserie auprès de son grand-père cuisinier dans son hôtel-restaurant. C’est là qu’il connait ses premiers bonheurs sucrés. Auprès de son autre grand-père, il a développé son sens artistique. Cancre authentique, élève nul et timide, il entame son parcours pâtisserie par des stages et apprentissages avant d’arriver dans le laboratoire du mythique Fauchon. Il apprend gestes et techniques auprès de Christophe Adam, Benoît Couvrand et Christophe Appert, trois chefs qui influenceront, chacun à leur manière, son identité de pâtissier. Il s’envole vers le  Meurice auprès de Yannick Alléno et Camille Lesecq, il apprend l’importance du goût. 2012, arrivée d’Alain Ducasse au Meurice, Cédric Grolet a 26 ans, il accède au poste de chef pâtissier du palace parisien à la renommée mondiale. Il travaille dur, sans cesse challengé par Alain Ducasse qui le pousse à se perfectionner et à être dans une quête perpétuelle du goût juste. 2015, pluie de titres et de trophées. 2018,  le World’s Fifty Best lui décerne le prix du meilleur pâtissier du monde.

 

LE LIVRE  – Deuxième ouvrage du pâtissier prodige – 281 pages et 1760 grammes pour présenter le nouveau Cédric Grolet , émancipé et ludique, libéré, délivré des codes de la pâtisserie classique, qui se libère doucement des codes de la pâtisserie de palace, qui veut être reconnu autrement que par des sculptures sucrées,  des trompe l’oeil de fruits, même si il reste toujours « 100% noisette ». Il casse les codes et les murs car il n’hésite pas à frapper de la masse et du marteau pour faire tomber des murs dans le nouvel espace . Opéra, un nom qui évoque tant d’atmosphères, douces, artistiques, gourmandes, « un gâteau mythique et fantastique », « un lieu chargé d’histoire » et une nouvelle adresse « où ressentir le goût du savoir-faire français, sublimé par une technique moderne et épurée ».

Les pages et chapitres du livre défilent comme les différents temps d’une journée et d’une boulangerie-pâtisserie. 7 heures, petit déjeuner avec viennoiseries – croissants, pains au chocolats. 11 heures c’est le temps des pâtisseries et des gâteaux de voyage qui à 15 heures laissent la place aux desserts minute, aux desserts au bol et aux fruits givrés. Clap de fin à 17h, fin de cuisson, baguettes chaudes. Tout est à emporter ou à déguster sur place, ou les deux pourquoi pas !

 

LE SUJET – Nouvelle vie, nouvelle identité, nouveau livre, nouvelle adresse, nouvelles recettes, nouvelles visions de la pâtisserie. Opéra livre comme Opéra lieu sont un tournant dans la vie de Cédric Grolet. Avec le somptueux livre Fruits, on a découvert un pâtissier pointilliste, un artiste, un orfèvre qui sait jouer d’audace et de volupté dans des créations architecturales, haute couture adorées dans le monde entier. Dans son deuxième livre, Cédric Grolet s’engouffre dans le monde de la boulangerie-pâtisserie, qui se débarrasse des artifices et des décors pour être au plus près du produit et du goût, sans conservateurs, ni colorants. ll se centre et se concentre sur l’essentiel, le fondamental, l’authentique, le produit dans sa vérité nue, avec texture, fraicheur et goût exalté. Simple, une seule saveur, pas de ronde de saveurs alambiquées unies et réunies dans une authentification difficile, dans des mélanges audacieux qui posent question sans forcément ravir. Elémentaire… Le chef pâtissier entraine dans cette aventure Yohann Caron, Yoyo, son second au Meurice qui se voit confier le rôle de chef exécutif de la tant attendue boulangerie-pâtisserie.

Le livre dit la  nouvelle démarche de Cédric Grolet en tant que pâtissier libre : aller droit au but. Simplifier encore et toujours, pour une pâtisserie de saison, de l’instant, de l’envie, en oubliant les codes du Meurice

LES RECETTES – Le pain, tout comme les viennoiseries, ont été pensés pour que chacun puisse les réaliser le plus simplement possible à la maison. Avec Yohann ils ont conçu des douceurs qui balancent entre le monde pur et dur de la boulange et celui plus feutré plus esthétique des palaces, les détails sont soignés, le brut est délicat et beau.

Les fruits givrés, très peu sucrés et turbinés à la dernière minute, devraient vous donner l’impression d’avoir en bouche de véritables fruits. Les autres recettes, qu’il s’agisse des entremets, des biscuits ou des desserts dressés minute, se concentrent toujours sur une seule saveur, afin de la mettre pleinement en valeur. Opéra rassemble les desserts d’hier et d’aujourd’hui ceux que nous avons tous en mémoire, que ce soit des madeleines ou des brioches tous sont régressifs et nous entrainent joyeusement dans un voyage gourmand vers l’enfance, dans un livre et dans un nouveau lieu, un nouvel espace de création pour une pâtisserie différente, plus pure et plus brute. Et que trouverons nous dans cette boutique, du pain des viennoiseries et des pâtisseries, du petit déjeuner jusqu’à la dernière fournée de pain à 17 h. 

À 7 heures, petit déjeuner, pain chaud et viennoiseries bien sûr , « roulés aux raisins », croissants, palmier en étoile, chaussons, des roulés et encore des roulés à la framboise, aux céréales, brioches et merveilleux « Cake marbré vanille chocolat« .

 

11 heures Pâtisseries  » Baba agrumes », « Crème caramel », « Religieuse en éclair », « Fleurs citronnées », « Saint Honoré »  et magiques « Eclairs » fins et longs, plus de 20 cm – Gâteaux de voyage « Financiers », « Chouquettes ».

et Opéra Tiramisu

et Saint Honoré

15 heures – Desserts au bol « Melon granula », Sucettes Fraises », « Bouillon Vanille » – Fruits Givrés « Bananes », « Ananas », « Figues », « Poires ».

 

17 heures – Fin de cuisson « Tradition », « Pain perdu » & Recettes de base

LE PHOTOGRAPHE – PHILIPPE VAURÈS SANTAMARIA – talentueux,  magicien de la photo – artiste – a suivi des études d’histoire de l’art et de photographie à Paris. Ses images expriment sa sensibilité pour le clair-obscur et les maîtres de la peinture italienne et flamande. 

L’AVIS DE LA POULE SUR UN MUR : on découvre un nouveau Cédric Grolet qui a posé son armure, se montre plus fragile, plus vrai. On l’adore ainsi et on adore ses recettes qui donnent envie d’aller à « L’Opéra ». Très, très beau livre. 

LA BOUTIQUE CEDRIC GROLET OPERA – Dans quelques jours, le 18 novembre exactement, au rez-de-chaussée des classiques et des créations audacieuses, festives. À l’étage, des tables et des gâteaux, pour souffler, s’offrir un moment détente, une pause gourmande.

 

OPERA – CEDRIC GROLET – DUCASSE EDITION – 45 € – SORTIE LE 7 NOVEMBRE

Cédric Grolet – Le Meurice – Rue de Rivoli – Paris

« Cédric Grolet Opéra », boulangerie-pâtisserie, 35 avenue de l’Opéra, Paris, dès le 18 novembre

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (0%)
  • Mmmm interessant (0%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Inquiétant (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *