Relais & Châteaux – Olivier Roellinger passe le flambeau au chef Mauro Colagreco : « tu est un homme engagé, un véritable activiste… tu vas faire un travail absolument remarquable. J’ai totale confiance en toi. »

20 novembre 2022  2  F&S LIVE
 
signature-food-and-sens

En ce début de semaine se tenait à Venise le Congrès Annuel des Relais & Châteaux Monde, plus de 600 membres étaient présents pour une grande messe autour du Président Philippe Gombert et son successeur Laurent Gardinier.

La délégation italienne des R&C qui avait en charge d’organiser la réception des membres du monde entier à Venise
Démarrage de la journée de travail en musique sur la scène du théâtre de la Fenice à Venise

À cette occasion, le chef breton Olivier Roellinger (Vice-Président de la chaîne des R&C) a passé le relais au chef Mauro Colagreco (membre de la chaîne avec son établissement Mirazur à Menton, chef trois étoiles et ex numéro 1 au 50 best). Le chef Colagreco prend ainsi auprès du nouveau Président L. Gardinier la lourde responsabilité de prendre le relais des actions menées par le chef Roellinger et son bureau au R&C pour une transition écologique et responsable de l’ensemble des chefs R&C de par le monde, et de continuer le combat mené pour la préservation des océans, mais aussi dans la préservation des ressources naturelles, et être les ambassadeurs d’une bonne alimentation non pas simplement pour les clients mais plus globalement pour notre communauté.

F&S était sur place pour assister à cette remise de flambeau au chef Colagreco, le chef Roellinger a pris la parole pour tracer la route au chef azuréen et faire part du travail déjà accompli. Découvrez ci-dessous les paroles fort inspirantes du chef Roellinger :

Les équipes de directions des R&c autour de Philippe Gombert

« j’ai mis cette veste pour me présenter sur scène aux côtés de Philippe Gombert ( Président des Relais & Châteaux ) et de cette équipe pour vous proposer une vision un peu au-delà de ce que nous étions une collection de belles maison.

Aujourd’hui et ce n’est pas sans émotion que je mets cette veste pour la dernière fois devant vous, d’autant plus que cette veste je ne la porte plus, c’est mon fils Hugo qui la porte quand il cuisine à la maison. Vous allez voir ce ciel, il est parsemé de belles étoiles et j’ai envie de vous parler de toutes ces belles étoiles.

La première étoile qui me vient à l’esprit, c’est évidemment celle d’une femme qui était une étoile du matin, qui ressemblait presque plus à un soleil; elle est partie pour le firmament, elle est partie pour cet orient éternel, je veux parler de Isabelle Mical; sans elle nous n’aurions pas pu changer cette collection « Relais & Châteaux » en véritable mouvement à l’international ; sans elle nous n’aurions mené pas l’ensemble de ces actions qui aujourd’hui sont déployées à travers les 5 continents;

Aussi évidemment quelques mots, d’un homme, mais il faudrait peut-être un livre pour écrire notre histoire entre Philippe ( Gombert ) et moi, c’est pas cinq C que je vais vous présenter,  c’est simplement trois qui nous ont unis – le premier c’est la Complémentarité, évident, une évidence, le deuxième c’est la Confiance, totale, le troisième c’est la Complicité, la complicité dans le travail, dans le goût des autres, dans la joie de vivre, et cet homme a cette faculté, a cette richesse rare, il aime trop les gens. C’est pour lui une évidence, je ne l’ai jamais vu lâcher, toujours de la bienveillance. Si je ne puis me permettre en tant que cuisinier, non pas comme pâtissier, tu es un bonbon ! Et tu fais les choses terriblement sérieusement mais jamais en te prenant au sérieux, c’est très rare. Merci Philippe, ce fut un cadeau et il reste un cadeau car on a encore plein de projets.

La troisième étoile, c’est un groupe de personnes, d’hommes et de femmes, souvent cuisiniers, cuisinières, ils se sont engagés, ils ont porté la voix de Relais & Châteaux à l’international, avec un dévouement, avec un engagement. Je parlais du World Culibary Council, qui est  une véritable force de propositions, de réflexions. je pouvais porter notre voix au conseil d’administration, il fut un moment,  je me suis retrouvé avec  mon ami Patrick O’Connell ( chef trois étoiles à Washington ), nous étions un peu seuls et tout d’un coup portés par le World Culinary Council, que vous allez d’ailleurs lors de ces élections, ne l’oubliez pas, il y a chaque fois un chef, dont le rôle est très important;  donc je voulais vraiment les remercier et leur dire que je n’oublierai jamais tous les échanges et  la manière dont ils ont pu me transmettre leur énergie, leur passion, leur enthousiasme. 

Dans toutes ces étoiles, il y en a une, personne discrète, toujours présente, efficace, qui fait tellement, depuis tant d’années, qui nous connait, tellement… depuis tant d’années, un homme sans lequel je n’aurais jamais pu accomplir tout ce que nous avons accompli ces neuf années. Il doit être encore derrière une porte, à juste surveiller ce que l’on doit faire, ou si tout se passe bien. Je voudrais que nous applaudissions un homme exceptionnel que nous avons au sein de notre association, Alexis Lalo.

Maintenant, il m’appartient de passer devant vous, parce que la pire des choses dans une vie, c’est d’écrire un chapitre de trop et je suis très heureux, très fier que Mauro Colagreco ait accepté de se joindre à Laurent Gardinier au sein du comité exécutif, pour prendre les rênes du World Culinary Council et au-delà de porter la voix à l’international de Relais & Châteaux.

Mauro c’est un garçon d’abord au talent reconnu à l’international, mais il y en a beaucoup de cuisiniers qui sont reconnus à l’international. Toi Mauro tu as une sensibilité, tu as un coeur, mais surtout tu es un homme engagé, un véritable activiste sur tous les sujets que nous avons abordés lors de tes 20 engagements. Je sais avec toute l’équipe que tu vas faire un travail absolument remarquable. J’ai totale confiance en toi, j’ai confiance en toi parce que tu as aussi l’esprit de famille, bien évidemment dans ta propre famille, et je salue ton épouse Julia qui a accepté que tu t’engages à nos côtés …./… Je sais que tu vas complètement intégrer la fonction, cette complicité des hommes et de la réussite que l’on peut avoir, c’est indispensable à notre vie que d’exprimer notre passion de vous servir et d’aider l’association.

Alors nous en 2014, nous avons posé les premières pierres d’un pont, et puis nous avons apporté quelques pierres supplémentaires, mais il reste tellement de choses à faire, tellement de combats à mener…; quels sont ces combats ? … tout simplement que les cuisinières et cuisiniers Relais & Châteaux, d’abord il n’y a pas de première et de deuxième division, il y a des chefs R&C, on est ou on est pas cuisinier R&C, on a pas besoin d’avoir trois étoiles, on a pas besoin de critère – je rappelle aux nouveaux membres, qu’est ce que c’est une cuisine R&C ? C’est une cuisine qui est en phase et en harmonie avec un lieu, où la sincérité des hommes et des femmes qui animent ce lieu est une règle d’or. De la cuisine la plus traditionnelle à la plus créative, de la plus contemporaine, de la plus simple à la plus raffinée elle doit rester une cuisine humaine en harmonie avec un lieu, une historie, un environnement.

Cette démarche, cette aventure que nous avons menée, il reste beaucoup de choses à faire, je serai vigilant, je n’ai pas fait tout ça pour rien, je sais qu’on laisse les clés de la camionnette à quelqu’un de magnifique, Mauro au-delà de ta sensibilité, tu es un aussi poète, j’aime ton regard… ensuite ce que je souhaite que demain, ce rêve je l’ai depuis le début, c’est que même qu’une personne qui n’a pas les moyens de venir dans les R&C, qui n’aura peut être jamais l’occasion d’y aller, mais si il pense : « les R&C c’est super bon  » alors nous pourrons être fier d’amener notre pierre dans la cité mondiale !

J’ai envie de vous dire que les plus belles étoiles c’est pas nécessairement vous, ce sont les 42000 étoiles qui sont dans vos maisons, au quotidien, et qui font briller l’expérience et l’excellence parmi nous, ces 42000 étoiles qui nous ont accompagnés pendant cette pandémie , qui se sont réinventées, qui ont tout accepté et qui vous ont suivis. Comment aujourd’hui, face aux problèmes de recrutement que nous connaissons tous ? comment retenir et attirer l’intérêt de cette jeunesse du monde dans nos maisons ? La recette est simple parce que nous sommes faire, comme nous avons faire avec nos clients, prendre soin de nos clients, nous savons le faire depuis des décennies, à dire  « ah oui moi je fais ça, tiens je fais ça  » globalement on a souvent été à côté et pas suffisamment auprès de nos équipes, nous ne sommes pas suffisamment occupés de nos équipes, nous devons toujours prendre soin de toutes ces personnes qui sont là, celles qui sont là depuis longtemps et celles qui viennent juste de rentrer.

Mauro Colagreco sur la scène face aux membres des R&C du monde entier

Et puis comme certains disent, la durabilité, j’ai horreur qu’on dise ça, c’est de la communication, alors si c’est pour faire du ??? arrêtons tout de suite, mais je sais que  ???comme des artisans, amoureux du XXX, naturellement, vous prenez soin de votre environnement, de votre culture, des hommes et des femmes qui vous accompagnent, qui vont aller encore plus loin, parce que la durabilité c’est d’aller cueillir cette étoile de l’attractivité par rapport à cette jeunesse du monde qui nous regarde, qui dit « est-ce-que je franchis le seuil de cette porte où il y a justement le label Relais & Châteaux. Nous devons leur prouver au quotidien que et puis et puis… parce que j’ai dépassé mon temps,  vous dire que cette jeunesse du monde, au-delà, cette jeunesse nous interpelle qui ose, écoutons là, apprenons et transmettons lui tout ce que nous savons, cette jeunesse nous lui laissons un monde où le garde-manger de l’humanité est en danger, la terre et l’océan

il nous appartient  de les accompagner car cette jeunesse nous pousse à l’admiration par sa clairvoyance, sa maturité et aussi son audace à faire une suite concrètement et maintenant`alors laissons-nous porter… et je voudrais dire un mot sur celles et ceux, avant de donner la parole à mon ami Philippe (Gombert), qui comme moi arrivent à un certain âge, et même les plus jeunes arriveront un jour à ce certain âge, de garder à l’esprit que quand on arrive à l’automne de sa vie privée comme professionnelle, on peut commettre deux types d’erreur

  • la première erreur c’est de s’accrocher, s’agripper à un statut, à ce que nous faisons, nous ne voulons pas vieillir
  • la deuxième erreur c’est de pouvoir penser que l’on peut refaire sa vie, on ne refait pas sa vie, jamais, avec les personnes que l’on aime, dans sa propre famille, avec son équipe, et on ne refait pas cette vie à l’automne de la vie, la vie on la continue, et elle est belle, lorsqu’elle SE PERPÉTUE

Je vous en  parle de cette chose là parce qu’il y a ici beaucoup de famille, il y a beaucoup de gens pour qui j’ai de l’admiration alors si j’ai parlé, j’ai dit qu’il faut accompagner aussi tous nos jeunes, je demande à cette nouvelle génération parfois de nous accompagner un petit peuavec audace, avec cette nouvelle équipe, vous allez continuer et embrasser d’une manière joyeuse cette révolution délicieuse – Merci, j’ai aimé vous servir »

Merci a Marie-Ange Chiari de F&S pour la retranscription du discours du chef Roellinger

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (75%)
  • Mmmm interessant (25%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Inquiétant (0%)

2 réflexions sur « Relais & Châteaux – Olivier Roellinger passe le flambeau au chef Mauro Colagreco : « tu est un homme engagé, un véritable activiste… tu vas faire un travail absolument remarquable. J’ai totale confiance en toi. » »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *