Akrame Benallal en Guest Star française à Bogota en Colombie pour l’évènement Madrid-Fusion

09 novembre 2019  0  Chefs & Actualités F&S LIVE
 

signature-food-and-sens L’évènement Madrid-Fusion d’exporte – et cette semaine c’est en Colombie à Bogota que se déroulait ce Festival culinaire qui avait convié de nombreux grands chefs du monde entier et notamment un seul français le chef parisien Akrame Benallal.

À cette occasion le chef a pu présenter son savoir faire au public Colombien, et expliquer sa démarche créative. Le chef Akrame a pu constater sur place l’enthousiasme de la profession toute entière pour la cuisine gastronomique. Le Bogotá Madrid Fusión de de beaux jours devant lui, toute une série d’ateliers pratiques animés par les chefs invités ont suscité de grandes espérances pour une jeunesse en attente de technique et de nouveauté. En quelques jours l’ensemble des billets avaient été vendus pour assister aux démonstrations des chefs. Très bons retours du public pour cette première édition, qui se poursuivra dans les années à venir.

Le chef a pu découvrir pour la première fois ce pays, découvrir les produits locaux et même s’initier aux us et coutumes de la Colombie. 

Le chef Akrame a rendu visite à de jeunes chefs français qui ont tentés de s’installer en Colombie :  » c’est l’histoire de deux Français qui s’installe à Bogotá à ça donne @sauvagebogota bravo les gars et de voir la FRANCE 🇫🇷 représenter même à l’autre bout du monde  » a indiqué le chef.

Durant ces rencontres culinaires le public a pu apprécier le grands chef Japonais Yoshihiro Narisawa, 

Le festival a eu le privilège de recevoir des chefs triplements étoilés venant d’Espagne comme Quique Dacosta et Joan Roca.

J. Roca a expliqué devant un auditorium bondé  le voyage qu’il a fait en Amérique latine avec ses frères et toute l’équipe de son restaurant triplement étoilé, ils ont pu découvrirles produits et les producteurs sur le terrain. Ce voyage en Colombie, leur ont permit de connaître en profondeur la richesse de ce pays. Avec la modestie qui le caractérise, Roca a avoué que « nous voyageons toujours pour apprendre ». De cette visite en Colombie plusieurs plats ont émergé, dont certains sont toujours au menu a expliqué le chef « La cuisine, est une langue particulière qui vous permet de dire où vous avez été. »

Quique Dacosta a lui aussi participé aux ateliers animés, pour lui aussi la qualité de la matière première a été le protagoniste de son discours. le chef s’est concentré à parler sur les producteurs, dont il revendique et reconnaît l’importance qu’ils ont dans la gastronomie. Le chef a aussi expliqué pourquoi il croit au grand retour de la paella, plat traditionnel espagnol qui devient très tendance.

Le chef Japonais Yoshihiro Narisawa, a mis l’accent sur la sensibilité de la cuisine japonaise, quand au chef péruvien Virgilio Martínez sur le thème « Du monde face aux inégalités ». Le chef  argentin Germán Martitegui a lui tout expliqué avec détail sur la tradition du grill argentin.

Bogotá Madrid Fusión a accueilli le top 5 des restaurants colombiens en 2019 selon TripAdvisor, une façon que ce n’est pas seulement la haute cuisine qui compte, mais aussi la cuisine populaire, celle que le public ovationne régulièrement et consomme le plus. 
Bogotá Madrid Fusión a présenté également un salon sorte de foire commerciale axé sur le secteur de la gastronomie, sur lequel le public a pu avoir accès à un échantillon de 11 restaurants de différentes régions du pays qui ont chacun présenté leurs saveurs locales.

L’un des aspects qui a marqué l’évènement c’est le potentiel de la cuisine colombienne pour les prochaines années, la plupart de jeunes chefs visent déjà vers le haut et la Colombie ne veut pas être à la traine par rapport à d’autres pays d’Amérique du Sud comme le Mexique, le Brésil ou le Pérou qui émergent déjà sur la scène culinaire internationale.

Dans cette lignée des jeunes chefs colombien, le gagnant du prix « Revelation Cook 2019 » a été décerné à Miguel Warren du restaurant Barcal, à Medellín, qui, lors de sa présentation du premier jour, a fait très bonne impression par son fort engagement envers les produits colombiens. Formé au Centre culinaire basque de Saint-Sébastien, ce chef utilise des recettes d’autres pays qu’il produit entièrement avec des produits colombiens. 

Sur scène, le public a pu assister à la présentation culinaire d’autres d’autres chefs comme Álvaro Clavijo du restaurant El Chato, qui travaille uniquement avec des produits locaux et possède un vaste réseau de fournisseurs dans les environs de Bogotá. Les chefs Jaime Rodríguez et Sebastián Pinzón dans leur restaurant Celele, à Carthagène de las Indias réinventent les recettes traditionnelles des Caraïbes Colombiennes.

Leo Espinosa le jeune cuisinier le plus connu du moment est un pionnier dans le travail des produits locaux, notamment ceux de toute la région amazonienne, qu’il utilise dans ses recettes. Il est la voix des groupes ethniques et des peuples indigènes d’Amazonie en présentant les produits qui sont à la base de leur alimentation.

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Inquiétant (100%)
  • Je suis fan (0%)
  • Mmmm interessant (0%)
  • Amusant décalé (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *