Disparition du Chef Michel Lorain – « Un Géant au grand cœur qui aimait les choses simples  » a indiqué son fils le chef Jean-Michel Lorain

24 juillet 2021  0  Non classé
 

signature-food-and-sens C’était un des trois dernier mousquetaire de la haute gastronomie en Bourgogne, séparés de seulement quelques dizaines de kilomètres avec les chefs Bernard Loiseau et Marc Meneau, le chef Michel Lorain a formé pendant plusieurs années le trio le plus en vogue de la cuisine bourgeoise en province.

Le chef Michel Lorain patriarche d’une fratrie qui a consacré sa vie à la gastronomie c’est éteint cette fin de semaine à Joigny la ville qui l’a vu devenir un grand chef. Son histoire est déjà inscrite depuis longtemps dans celle de la gastronomie française,

C’est donc dans sa 87e année, que Michel Lorain a quitté ses proches et cette fameuse Côte Saint-Jacques à Joigny qu’il avait su faire prospérer jusqu’à obtenir trois étoiles au guide Michelin.  Jean-Michel son fils qui est à la tête de cette belle maison a indiqué ce vendredi : « Depuis hier soir une nouvelle étoile brille dans le ciel« .

Né en 1934, Michel Lorain avait repris l’affaire familiale en 1958, avec sa femme, Jacqueline. Cette affaire, la Côte Saint-Jacques avait été lancée en 1945 par sa mère, Marie Lorain. « Tout jeune, je voulais être boulanger parce qu’après la guerre, on manquait de pain et les couronnes dorées de leurs boutiques me faisaient rêver. J’ai commencé à faire de la pâtisserie aussi, puis de la cuisine » avait il raconté à la presse locale en 2013.

Au fil des années, le chef a su transformer l’auberge en restaurant étoilé. « J’étais assez perfectionniste, je voulais toujours mieux faire« , la première étoile Michelin, il l’obtient en 1971. La seconde suit en 1976. La troisième étoile arrive en 1986.

Michel Lorain avait pris sa retraite au début des années 1990 avant de consacrer le reste de sa vie à sa famille et à sa passion pour le vin. Il restera pour beaucoup un vrai maître de maison, un chef qui avait su en famille transformer une auberge de campagne en une table réputée dans le monde entier, ceux qui ont pu l’approcher se souviendront de son humour, de sa franchise, de son goût pour les bonnes et belles choses, les cigares bien sûr, et le profond respect qu’il portait à l’ensemble des autres chefs.

Le chef Jean-Michel Lorain a indiqué :  » Depuis hier soir une nouvelle étoile brille dans le ciel… Papa nous a quitté !
La famille est dévastée mais unie comme jamais dans la douleur, car, comme il nous l’a appris et répété, tant que le clan reste uni, il ne peut rien arriver !
Papa aura traversé sa vie au pas de course… 87 années pleines et entières.
Une vie de travail, de passion et d’amour aux côtés de Maman depuis près de 65 ans.
Un Géant au grand cœur qui aimait les choses simples, les gens et surtout sa famille.
Il a toujours été à nos côtés sans jamais s’imposer.
Toujours attentif et bienveillant, mais aussi sans concession, lorsque quelque chose n’allait pas il le voyait bien souvent avant nous et nous le faisait savoir.
Il adorait et admirait aussi beaucoup ses 4 petits enfants, Marine, Charlène, Alexandra et Alexandre. Il était heureux que grâce à son petit-fils, l’histoire de sa maison ait la suite qu’elle mérite.
Il n’aura pas connu Jade, la fille d’Alexandre et Solène, sa première arrière-petite-fille née quelques jours plus tôt le 20 juillet dernier, il aurait été tellement fier de voir la famille s’agrandir !
Son image restera à tout jamais gravée dans ma mémoire.
Il m’est impossible de terminer cet hommage sans vous parler des liens qu’il avait su créer avec Karine. Elle l’a accompagné jusqu’au bout de cette longue maladie, comme elle l’avait fait pour Maman quelques années auparavant. Karine était comme sa troisième fille et il tenait plus que tout à la conduire jusqu’à moi le jour de notre mariage le 28 juin dernier…
C’était hier, Les jours heureux sont déjà si loin…
« 

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (0%)
  • Mmmm interessant (0%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Inquiétant (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *