La compagnie aérienne British Airways vide ses placards et vend sa vaisselle et ses flûtes à Champagne

24 novembre 2020  0  F&S LIVE
 

signature-food-and-sens Comme beaucoup de compagnie aériennes dans le monde, British Airways est passé dans le rouge en raison de la pandémie du Covid 19, l’entreprise a annoncé lundi la mise en vente en ligne de vaisselle utilisée dans les avions ainsi que d’objets du Boeing 747 désormais retiré de sa flotte. Flûtes à champagne et vaisselle utilisées en première classe, chaussons, ou encore couvertures figurent parmi les articles en vente « pour recréer une expérience de vol magique à la maison », fait valoir la compagnie aérienne britannique dans un communiqué.

Pour « la première fois de son histoire », la compagnie nationale britannique a décidé de « déverrouiller les portes de son entrepôt ce Noël », afin de donner aux clients et aux passionnés d’aviation « l’occasion unique » de mettre la main sur des articles utilisés à bord de ses avions « qui ont fait des centaines de fois le tour du monde ».

Les articles de restauration ont été réalisés sur mesure pour la compagnie aérienne, tels que des assiettes William Edwards, des bols à soupe, des tasses, des soucoupes et même un beurrier tous authentique de Première classe. Ceux qui veulent aller plus loin peuvent se procurer « des paniers à pain, des serviettes chaudes, des serviettes chaudes pour couvrir les assiettes, des sous-verres et même la cocotte Club World ».

Les collectionneurs peuvent ainsi acquérir des objets utilisés dans le Boeing 747 tels que des chariots. Pour améliorer ses finances mises à mal par la crise sanitaire, la compagnie aérienne avait déjà décidé de mettre en vente des oeuvres d’art exposées dans ses salons d’accueil. La compagnie pâtit de l’effondrement du trafic résultant des restrictions de voyage en Europe pour freiner la propagation de la pandémie.

Le groupe aérien IAG, propriétaire de British Airways et Iberia, totalise 5,6 milliards d’euros de pertes depuis le début de l’année, dont 1,76 milliard d’euros au troisième trimestre. Pour surmonter la crise, IAG a mis en place une profonde restructuration incluant notamment la suppression de 13.000 postes chez British Airways. 

Le groupe a aussi réduit ses dépenses d’investissement. Il a notamment repoussé à 2022 la livraison de 68 nouveaux appareils et a décidé de retirer de sa flotte plus tôt que prévu ses Boeing 747, surnommés « Jumbo Jets » compte tenu de leur taille énorme.

Pour accéder à la vente CLIQUEZ ICI

Source afp
FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Mmmm interessant (50%)
  • Inquiétant (50%)
  • Je suis fan (0%)
  • Amusant décalé (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *