Louis XIV, le Roi de Feu – Ce soir dîner signé A Ducasse pour assister au Feu d’Artifice dans le Château de Versailles

14 juillet 2017  0  Non classé
 

signature-food-and-sens ORE by Alain Ducasse – Louis XIV, le Roi de Feu – enflamme Versailles, beaucoup l’ignorait mais le roi Louis XIV était un amateur de pyrotechnie. C’est sûrement pour lui rendre hommage que le Groupe F, spécialiste des feux d’artifices, a monté le spectacle de pyrotechnie “Louis XIV, le roi de feu” il y a trois ans déjà. Pour la troisième année consécutive, le show a investi le jardin du château de Versailles vendredi. Personnages lumineux, flammes, vidéo, musique,… plusieurs techniques ont été utilisées pour plonger les spectateurs dans l’ambiance festive d’antan du Roi Soleil. 

C’est ce soir qu’aura lieu le Dîner “Plaisirs et Artifices”
Un voyage dans le temps pour revivre les grandes fêtes de l’Ile Enchantée organisées par Louis XIV en 1664. 
A l’occasion le dîner aura des tonalités royales et se finira dans les Jardins de l’Orangerie pour assister au grand spectacle pyrotechnique “Louis XIV – Le Roi de feu
Prix : 350€/personne tout compris incluant 3 plats (avec accord mets et vins) ainsi que le billet “Louis XIV, Le Roi de feu” catégorie Carré Or (parking garanti, programme offert, excellent placement ).

L’histoire des feux d’artifices 

Chaque année, en France, 60 % des feux d’artifice sont tirés à l’occasion de la Fête nationale. L’avancée des techniques rend le spectacle de plus en plus impressionnant pour des milliers de Français.

Les feux d’artifice divertissent les Hommes depuis près d’un millénaire. Rudimentaires à l’origine, les spectacles pyrotechniques sont aujourd’hui pensés au millimètre près, pour le compte de très nombreuses communes françaises. Cette année, à l’occasion du 14 juillet, on n’en tirera pas moins de 15 000 sur deux jours.

Évoqués pour la première fois dans les Principes généraux du classique de la guerre, un manuel militaire chinois édité en 1044, les feux d’artifice sont dans un premier temps utilisés au niveau militaire. En Asie, d’abord. Puis en Europe, grâce à l’explorateur italien Marco Polo.

Le phénomène n’a pas tardé à toucher la France. Les frères Ruggieri, cinq artificiers italiens, sont entrés au service du Roi Louis XV en mettant sur pied des spectacles éblouissants en l’honneur de ses victoires militaires. Cela suscitait de la fascination, mais aussi de la peur. Sur certains événements, on pouvait assister à des centaines de morts du fait des mouvements de foule.

Et puis, un jour, par mégarde, un homme a fait tomber la poudre noire, l’explosif utilisé pour les feux d’artifice, dans un tas de sciures. Une maladresse qui a permis la coloration des explosifs. C’est à ce moment-là qu’on a vraiment pris conscience de l’intérêt du spectacle pyrotechnique. Alors qu’on ne les connaissait qu’argentés, les feux d’artifice se sont transformés en une explosion de couleurs dans le ciel. Ouvrant la porte à ce qui est, de nos jours, devenu un grand divertissement populaire.

Photo – A Ducasse –
FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Inquiétant (0%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Mmmm interessant (0%)
  • Je suis fan (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *