joel robuchon

Joël Robuchon – La complexe succession du chef multi-étoilé

27 août 2018  0  Non classé
 

signature-food-and-sens Le magazine Challenges consacre tout un article à la succession du chef Joël Robuchon décédé au début du mois d’août, il était à la tête d’une vingtaine de restaurants dans le monde, et occupait plusieurs fonctions de consultant pour de grandes marques comme  » Reflet de France  » pour l’enseigne Carrefour ou Fleury Michon. Ce qui est évident c’est que c’est l’ami de toujours et de confiance le producteur télé Guy Job qui reste l’homme clé de l’avenir du groupe Robuchon. Mais quoi qu’il en soit, pour faire vivre un groupe de restauration dont l’image est liée au nom patronymique du chef, il sera nécessaire d’élire un chef référent pour représenter le savoir-faire culinaire, peut-être le fidèle Éric Bouchenoire ? … l’avenir nous le dira.

joel robuchon

Ce qui a été révélé dans la presse c’est que le chef se sentant malade avait préparé sa succession, le journaliste Gilles Pudlowski certainement le mieux renseigné de tous avait indiqué dans une lettre posthume et intime le 6 août dernier :  » Tu étais le roi de Macao et de Tokyo, de New-York et de Las Vegas, de Hong-Kong à Paris, bien sûr, où tu affirmais vouloir prendre tôt ta retraite, à 50 ans, avant de reprendre le collier quelques années plus tard. Je pense à tes nombreux collaborateurs et amis que tu laisses brusquement en plan, à Guy Job, ton complice de Gourmet TV, Eric Bouchenoire, ton presque frère MOF, Antoine Hernandez, ton sommelier fétiche, Axel Manes, ton disciple belge, Mélanie Serre, ta fille de coeur, tant d’autres encore que j’oublie aujourd’hui, à Janine, ton épouse qui t’aura suivi au bout de tes aventures, à tes enfants Eric et Sophie, en France, et aussi au Japon, dont l’oublié Louis Abé. « 

Le 13 août dernier il publiait aussi les informations suivantes :   » L’empire Joël Robuchon, avec ses 28 étoiles et sa trentaine d’enseignes, certaines en franchise, a été vendu partiellement il y a quelques mois à une fiduciaire luxembourgeoise. Mais nombre de ses collaborateurs, comme le MOF Eric Bouchenoire, le sommelier Antoine Hernandez, le pâtissier François Benot, le chef Tomonori Danzaki, l’homme de salle Juan Moll, le boulanger Tetsuya Yamaguchi et et Philippe Braun, ex-chef du Laurent avenue Gabriel, qui a mis en vente Fifi à Toulouse, vont continuer à oeuvrer, avec le fidèle Guy Job, réalisateur, ex-patron de Gourmet TV et associé de JR, qui devient président de JR International Collection. « 

Voilà une partie des réponses se trouve dans les publications ci-dessus, le magazine Challenges n’amène pas vraiment de nouvelles informations, qui dans tous les cas relèvent de la vie privée de la famille Robuchon.

cuisine joel robuchon

EXCLUSIF. Le chef multi-étoilé décédé il y a trois semaines a laissé une veuve et trois enfants dont un adultérin. Il était en train d’organiser son retrait des fourneaux quand il a été emporté beaucoup trop tôt par une embolie pulmonaire. Révélations. 

Encore un héritage complexe ! Joël Robuchon est décédé le 6 août dernier à l’âge de 73 ans. Grand chef cuisinier connu dans le monde entier et même révéré au Japon, il faisait figure de commandeur de la gastronomie française avec ses 26 restaurants et 29 étoiles Michelin. Un record absolu ! Il a eu droit à une cérémonie grandiose le 18 aout dans la cathédrale de Poitiers, sa ville natale, en présence d’une assemblée composée de ses disciples et confrères en toques et tabliers blancs.

Après l’hommage, le partage. Le grand chef avait deux enfants légitimes (Eric et Sophie) nés de son mariage avec Jeanine, elle-même toujours en vie. Il avait aussi un fils Louis, né d’une liaison avec une Japonaise et qu’il n’aurait pas reconnu à sa naissance. Or c’est cet enfant aujourd’hui trentenaire qui est le plus actif dans le business de la gastronomie internationale. Il a créé une société d’importation de vins français au Japon et de saké en France qu’il dirige sous le nom de Louis Abe Robuchon. Dans une lettre ouverte à son père, publiée après le décès du chef, Louis Abe Robuchon a expliqué entre autres que son action s’inscrit dans la continuité paternelle. Mais, pas plus que ses deux aînés, il n’a été associé aux affaires de l’empire Robuchon. Eric est pédicure à Paris et Sophie exploite un restaurant en Dordogne avec son mari. Quant à Jeanine Robuchon, la veuve du chef, souffrante, elle ne peut gérer son groupe.

…/… pour lire la suite cliquez ICI

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Mmmm interessant (67%)
  • Je suis fan (33%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Inquiétant (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *