christophe aribert et mauro colagreco

c

18 septembre 2019  0  Non classé
 

signature-food-and-sens Les 23 et 24 septembre la sélection France du Bocuse d’Or entrera en compétition pour élire le chef qui portera le titre de Bocuse d’Or 2019. C’est le début d’une aventure exceptionnelle pour les 8 candidats !

Depuis plusieurs mois, ils suivent un entrainement intensif pour être fin prêts le jour des compétitions, avec en tête un seul objectif : remporter la sélection du Bocuse d’Or et promouvoir la gastronomie française sur la scène mondiale.

L’évènement se déroulera au Palais de la Mutualité à Paris, ce sera la 11ème édition du Bocuse d’Or France, en vue de la sélection européenne puis de la prochaine finale du prestigieux concours en 2021. 8 participants ont été sélectionnés par le Comité National d’Organisation parmi près de 100 candidatures.

Le Bocuse d’Or France est la première étape de ce nouveau cycle, où les grands chefs en devenir, qui ont convaincu le comité par leur justesse et leur créativité, tenteront de se qualifier afin de représenter la France au Bocuse d’Or Europe à Tallinn (Estonie) en juin 2020. En cas de qualification, le gagnant pourra participer à la finale mondiale à Lyon en janvier 2021, et faire ainsi rayonner la gastronomie tricolore à travers le monde.

bocuse or sirha spirit france

Pour convaincre un jury exigeant composé des plus grands chefs, les 8 candidats sélectionnés au Bocuse d’Or France devront donner le meilleur d’eux-mêmes pendant les 5 heures que durent les deux épreuves. Cette année, le lapin a les honneurs de l’épreuve plateau et l’artichaut ceux de l’épreuve assiette.

Pour l’épreuve plateau, les candidats devront faire preuve de créativité pour sublimer les deux lapins entiers qui leurs seront fournis. Trois garnitures accompagnent ces barons de lapins, permettant ainsi à chacun des candidats d’exprimer son identité, son terroir, sa technique. A l’issue de 5 heures d’épreuve, le candidat envoie son plateau pour présentation aux membres du Jury. Le Chef dispose ensuite de 10 minutes pour la découpe puis le dressage de 8 assiettes.

 

Cette année le Comité National d’Organisation souhaite voir s’exprimer toute la créativité et la technique des candidats. Dans cette optique, il a défini une épreuve avec le moins de contraintes possibles : sublimer l’Artichaut, à travers une assiette végétale.

Les candidats devront décliner l’artichaut sous diverses formes, textures et goûts, sans en altérer la nature ; s’appuyer s’ils le souhaitent sur d’autres produits végétaux et laitiers (et œufs) pour compléter leurs recettes. L’idée est de surprendre les membres du jury dégustation et de se démarquer de ses concurrents par l’originalité de l’assiette créée.

 
 

LE JURY D’HONNEUR

LE JURY DÉGUSTATION

LE JURY CUISINE 

   

 

 

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (60%)
  • Inquiétant (40%)
  • Mmmm interessant (0%)
  • Amusant décalé (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *