Brèves de Chefs – Marc Veyrat casse tout, Jean Sulpice rouvre  » L’Auberge du Père Bise », Cyril Lignac  » La cuisine moi, ça ne me détend pas ! « , Cédric Grolet mise sur Francois Deshayes, le nouveau fourneau de Christophe Bacquié,…

07 février 2021  0  Non classé
 

signature-food-and-sens Quelques nouvelles des fourneaux, parfois joyeuses, parfois inspirantes, parfois passionnantes, parfois sans intérêt, parfois tristes, ainsi va la vie de la restauration dans ce monde en pleine transformation !

1 – Le chef Cédric Grolet a rendu un vibrant hommage à Francois Deshayes son chef résidant à l’hôtel Palace Le Meurice à Paris sur son compte Instagram. Le chef Grolet a indiqué : « Aujourd’hui j’aimerai vous parler de notre chef adjoint @francois_dhs qui réalise un travail exemplaire à l’hôtel Le Meurice depuis 7ans! Grâce à lui et les équipes notre travail évolue tous les jours sans cesse avec rigueur ce qui est le plus difficile dans notre métier. Malgré nos défauts nous essayons de trouver les plus belles créations pour vous! Merci à toi François ✊🏻 #team« . Le jeune chef pâtissier avait rejoint le Palace à l’âge de 19 ans, six ans plus tard il prenait la place de chef adjoint. Le chef Grolet avait indiqué au mois de février 2020 : « c’est grâce à lui que mes idées prennent vie! »

2 – Le chef Jean Sulpice et son épouse à la tête de L’Auberge du Père Bise à Talloires sur les rives du lac d’Annecy ont indiqués rouvrir prochainement leur établissement hôtelier même si leur restaurant classé deux étoiles au guide Michelin restera fermé. Le chef Sulpice a indiqué : « Bientôt le retour 🧑‍🍳🔥 Moins d’une semaine avant la réouverture de l’Auberge ! Croyez bien que nous sommes impatients de pouvoir vous régaler à nouveau ✨ Le retour de la Team Sulpice c’est le 11 février ❄️😋 » – photo 📷 @marc_daviet – En coulisse les équipes s’activent pour préparer les prochaines expériences inspirées par le chef, dans le respect des mesures sanitaires, l’Auberge du Père Bise proposera des instants réconfortants à l’hôtel, et un service gastronomique exigeant en chambre ou à emporter.

3 – Le chef trois étoiles Christophe Bacquié (Le Castellet) dans les ateliers des « Chaudronneries de la L’Isère » pour observer la naissance de son nouveau fourneau. Le chef Bacquié a indiqué : « Visite ce matin pour découvrir notre nouveau piano en construction chez @chaudronneriedelisere pour notre bistrot le San Felice à l’hôtel Du Castellet ». Le chef a insisté sur le savoir faire français et la qualité du travail de nos artisans.

4 – Le chef Gaggan Anand était super content de voir la chef Jay Fai célébrée par le classement 50 Best qui lui a décerné le Asia’s 50 best 2021 Icon Award. La chef fut la première cuisinière a décrocher une étoile au guide Michelin pour sa cuisine de rue. Depuis la Street Food est devenue très populaire partout dans le monde, notamment en Asie. Jay Fai installée à Bangkok attire aujourd’hui des gourmands du monde entier qui font parfois plusieurs heures de queue pour déguster sa célèbre omelette au crabe. Le chef Gaggan a indiqué : « @jayfaibangkok ur the queen of street food and inspiration to all of us … congratulations on the @theworlds50best Asia’s 50 best 2021 Icon award …. »

5 – Cyril Lignac  » La cuisine moi, ça ne me détend pas ! «  – Le chef Lignac était cette fin de semaine sur RTL, il a expliqué pour la cuisine est aussi populaire à la télé –  » On assiste depuis plusieurs années à une incroyable démocratisation de la cuisine grâce à la télévision. On y voit de jeunes chefs rivaliser de talent dans des concours relevés, on suit un cuisinier qui parcourt le monde à la recherche de nouvelles recettes ou bien on en retrouve un autre en direct chaque soir… Le nombre de concepts ne manquent pas. La cuisine est partout, surtout depuis le premier confinement. D’après une étude de Santé publique France, pendant le confinement, 37% des Français ont cuisiné plus que d’habitude. Et pour accompagner cette tendance, Cyril Lignac a lancé Tous en cuisine, un rendez-vous quotidien en direct de sa cuisine et suivi en moyenne par 1,6 million de téléspectateurs. Le vrai tournant dans l’histoire de la cuisine filmée, c’est Cyril Lignac qui en est à l’origine, avec Oui chef en 2005 puis Top Chef en 2010 : des émissions très scénarisées, du suspens, des éliminations. La télé a mis Cyril Lignac à l’écart de la profession pendant un temps. « J’en ai souffert, confie Cyril Lignac dans Ensuite. Joël Robuchon m’avait dit « Je croyais que t’étais un chef Kleenex’. C’est dur à encaisser quand t’as 25 ans. » … « Aujourd’hui, je me régale de voir que tout le monde veut faire de la télé ! » ajoute-t-il. En effet, de plus en plus de chefs étoilés sont passés par Top Chef, comme le montre le dernier palmarès du guide Michelin.

La dernière publication du chef Lignac sur Instagram à fait plus de 1,1 million de vues

6 – Décidément, il ne s’arrête jamais le chef Marc Veyrat qui a entamé des travaux dans sa Maison des Bois au somment du village de Manigod dans les Alpes. Le chef a diffusé aujourd’hui une photo depuis le chantier sur son compte Instagram, il a indiqué : « Je casse, je fais mieux, beaucoup mieux, aventure à suivre à la Maison des Bois, je vous tiens au courant…. le Covid bouleverse les codes…!!! ». Le chef vous invite à suivre son aventure dans les semaines qui viennent… alors restez connecté !

Il y à quelques jours, c’est un autre grand chef historique de la gastronomie française qui a rendu visite au chef au chapeau. En effet le chef Olivier Roellinger (Cancale) qui s’est promené en famille du côté de Manigod retrouver son ami Marc Veyrat. On pouvait lire sur une affiche improvisée  « Quel bonheur… Enfin, les « Roellinger » de la mer, Rojoignent les « Veyrat » de la Montagne « 

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Mmmm interessant (38%)
  • Amusant décalé (31%)
  • Inquiétant (23%)
  • Je suis fan (8%)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *