Vers un rapprochement entre  » Goût de France  » et la  » Fête de la Gastronomie  » ?

08 novembre 2017  0  Marmites et murmures
 

signature-food-and-sens Marmite et Murmure – Cela semblait inéluctable, certainement écrit depuis quelques mois et notamment confirmé indirectement lorsque le Président Macron lors de la réception des chefs à l’Élysée à l’occasion du Bocuse d’Or France avait largement honoré l’opération  » Goût de France – Good France « .

Il semblerait donc que les dès soient joués, et que les choses s’activent en coulisses, – La Fête de la Gastronomie – entrerait donc dans le giron ( ou le Ginon … sic … comprendront qui veulent ) de «  Goût de France – Good France  » pour une action commune où même la disparition pure et simple de la Fête de la Gastronomie. Le 21 mars prochain la France et le monde devraient honorer donc d’une et seule même voix la gastronomie et la cuisine française.

Les tractations vont bon train en coulisse en ce moment même, d’ailleurs il semblerait que le sujet soit abordé ce jour à Matignon avant de remonter vers l’Élysée et d’être définitivement tranché le 14 novembre prochain.

Sans être dans le secret des Dieux, quelques rumeurs laissent entendre que  » Goût de France  » pourrait bénéficier d’une dotation ( ou subvention ) de quelques millions d’euros pour mener à bien son opération et lui donner une plus grande envergure.

Goût de France – Good France – avait été organisé au départ à l’initiative d’Alain Ducasse et du ministère des Affaires Etrangères et du Développement international, le chef est d’ailleurs toujours à la tête de cette organisation de promotion du savoir faire culinaire français dans le monde. Quant à La Fête de la Gastronomie était un événement soutenu à bout de bras depuis plusieurs années par Sophie Mise et le Ministère de l’Économie et des Finances.

D’ailleurs le lendemain du discours du président devant les chefs étoilés à L’Élysée le site d’information ATABULA avait senti venir les choses et indiquait déjà :  » En parlant du savoir-faire français, le président rappelle qu’« un premier sursaut à ce titre était incarné avec le lancement en 2015 de Good France. 1000 restaurants étrangers et toutes les ambassades ont servi partout dans le monde un repas d’inspiration française avec un service à la française auquel nous tenons beaucoup dans cette maison. » Aucune référence à la Fête de la Gastronomie ! Est-ce un simple oubli de la part du cabinet du Président qui a rédigé le discours ou une façon de montrer que la Fête de la Gastronomie ne fait pas partie des priorités du nouveau gouvernement ? Seul l’avenir le dira. Ce qui est certain, c’est qu’Alain Ducasse a dû apprécier, lui qui mène l’opération depuis le début et qui a toujours chercher à court-circuiter la Fête de la Gastronomie. Comme quoi le lobbying politique peut aider à servir sa soupe. « 

Dans quelques jours, voire quelques semaines, les choses vont s’éclaircir, certainement sous les larmes de certains acteurs.

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Inquiétant (100%)
  • Je suis fan (0%)
  • Mmmm interessant (0%)
  • Amusant décalé (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *