bibliotheque jean paul laurenchet

La bibliothèque de Jean-Paul Laurenchet dispersée à Drouot

05 mars 2019  0  MADE BY F&S
 

 signature-food-and-sens      Avis à tous les amateurs de livres de cuisine. Mardi une vente exceptionnelle se tiendra à Drouot grande place de ventes aux enchères publiques au monde, implantée à Paris depuis 1852, 17 salles de ventes réparties sur deux sites, qui exposent des objets d’art et de collection issues de 21 grandes spécialités, de l’Antiquité au Street art vente de livres par centaines. Des livres de gastronomie, de cuisine, de recettes, d’économies domestiques & rurales, des propos et arts de la table, des ouvrages sur les champignons, la Pâtisserie, la confiserie, les desserts et fruits, le Café, chocolat, thé et cacao. Des livres d’œnologie, viticulture & vinification sur les Vins de Bordeaux, Vins de Bourgogne, Vins de Champagne, les cidres, les bières… De nombreux chefs, vignerons, collectionneurs vont sans aucun doute être là pour compléter leur collection d’ouvrages anciens dont ils rêvent depuis qu’ils sont devenus… collectionneurs.

 

 bibliotheque jean paul laurenchet 

La collection qui va être dispersée est exceptionnelle. Il s’agit de la collection de Jean-Paul Laurenchet, gourmet et amateur d’œnologie, qui dès 1972  dirige avec ses frères les Ateliers Laurenchet, spécialisés dans la reliure et la restauration de livres, créés par son père Henri Laurenchet en 1947. Passionné de gastronomie et d’œnologie, amateur d’art et de beaux livres  Jean-Paul Laurenchet a relié luxueusement pour lui-même une collection remarquable d’ouvrages sur les arts culinaires et le vin. Toutes les reliures, d’une grande qualité, sont parfaitement conservées. La collection, classée en plusieurs thèmes (recettes de cuisine, pâtisseries, confiseries, livres sur les vins et les alcools, etc) sera vendue aux enchères par la maison Binoche et Giquello

Des perles et des trésors vont voir monter les enchères : une édition originale de L’un des meilleurs traités français de cuisine végétalienne, datant de 1914, est signé par Mesdames Coquelet et Tissier. Ce livre illustré, considéré comme une référence en matière de cuisine végétalienne (estimé entre 300 et 400 €). (Image 1).

regime vegetalien

  Le vin de Bourgogne, écrit par Camille Rodier en 1937,  imprimé sur un riche papier et abrité dans une boîte-étui en demi-marocain bordeaux (estimé entre 400 et 500 €). (Image 2). Un traité consacré à la Manière de bien cultiver la vigne, de faire la vendange et le vin dans le vignoble d’Orléans, écrit par Jacques Boullay (estimé entre 800 et 1 000) qui  précise que cet ouvrage est « utile à tous les autres Vignobles du Royaume, où l’on donne les moyens de prévenir & de découvrir les friponneries des mauvais Vignerons ». (Image 3). De Brillat-Savarin (Anthelme). Physiologie du goût, ou méditations de gastronomie transcendante. Paris, Charpentier, 1844. in-12, demi-chagrin bleu de l’époque  (150/200 €).

 

livre gastronomie

Cuisine juive, deux grands classiques sur le sujet : Pomiane (Édouard de). Cuisine juive, ghettos modernes. Paris, Albin Michel, (1929).  Roukhomovsky (Suzanne). Gastronomie juive, cuisine et pâtisserie de Russie, d’Alsace, de Roumanie et d’Orient. Paris, Flammarion (1929) Ensemble 2 ouvrages (150/200€) – Dumas (Alexandre). Grand dictionnaire de cuisine.Paris, Alphonse Lemerre, 1873 (200/300€), édition originale de ce célèbre dictionnaire culinaire, ornée de 2 portraits gravés à l’eau-forte par Rajon. Escoffier (Auguste). les Fleurs en cire. Paris, Bibliothèque de l’Art culinaire, 1910, (300/400€). Édition en grande partie originale du premier livre d’Escoffier ; la première édition, parue en 1885, est introuvable. Portrait de l’auteur, nombreuses figures explicatives dans le texte et une planche représentant un bouquet de fleurs de magnolia en cire réalisé par l’auteur pour l’exposition culinaire de 1902 à Londres, tirage à 250 exemplaires, celui-ci non justifié – Favre (Joseph), Dictionnaire universel de cuisine pratique. Encyclopédie illustrée d’hygiène alimentaire. modification de l’homme par l’alimentation. Paris, Chez l’Auteur,[1905]. 4 volumes, demi-maroquin rouge, dos orné, tête dorée, non rogné (1000/1200€), seconde grande édition, corrigée et augmentée par l’auteur. C’est la plus grande Encyclopédie Culinaire jamais réalisé – Urbain-Dubois (Félix) et Émile Bernard. La Cuisine classique. Études pratiques, raisonnées et démonstra- tives de l’école française appliquée au service à la russe. Paris, Chez les Auteurs, 1856, un volume en 2 tomes in-4, demi-maroquin vert foncé à gros grain, tête dorée, non rogné (1500/2000€). Édition originale, illustrée d’un beau frontispice lithographié par Jehenne sur fond chamois, montrant divers attributs de l’art culinaire ainsi qu’un nouveau modèle de fourneau admis à l’Exposition universelle de 1855, et de 38 planches litho- graphiées par Muller jeune représentant près de 215 sujets culinaires (plats dressés, etc.), l’un des plus grands traitÉs de cuisine moderne, dû à deux maîtres de la cuisine et de la pâtisserie françaises. 

vieux livre cuisine

Vente aux enchères publique – Drouot – salle 2 – Mardi 12 mars – 14h15 – Exposition publique – Drouot – salle 2 – Lundi 11 mars – 11h/18h – Mardi 12 mars – 11h / 12h

 

Mardi 12 mars 2019, ouvrages__2_

 

Drouot, 9 Rue Drouot, 75009 Paris

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (100%)
  • Mmmm interessant (0%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Inquiétant (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *