emploi restauration

Restauration – recherche collaborateurs désespérément, la saga continue

17 août 2018  6  Chefs & Actualités F&S LIVE
 

signature-food-and-sens F&S continue la saga emploie sur la série d’articles qui font état sur les difficultés de l’univers de la restauration à recruter, que se soit dans la partie cuisine comme dans la partie salle de restaurant. Chacun y va maintenant de sa recette pour maintenir l’activité avec des équipes incomplètes.

FranceInfoTV

hoteliers recrutement

Depuis plusieurs années, les restaurateurs peinent à recruter du personnel et doivent parfois faire des efforts importants pour séduire les demandeurs d’emploi.

Les commandes s’enchaînent, les affaires fonctionnent dans le milieu de la restauration. Pour ce restaurant des Pyrénées-Orientales, le personnel manque et le recrutement est difficile, le chef doit être partout. À l’accueil ou à la plonge, certains postes sont vacants depuis plusieurs années. Des centaines de restaurateurs et d’hôteliers cherchent désespérément du personnel, des postes en CDI restent parfois même vacants.

Attirer les demandeurs d’emploi

Certains estiment que les postes à pourvoir ne correspondent plus aux attentes des demandeurs d’emploi, qui ne veulent plus travailler le week-end et le soir. Pour séduire le peu de candidats motivés, un restaurateur propose, par exemple, un logement gratuit en plus d’un poste. Cela lui reviendra à 3 000 € par an. Il a également fallu adapter l’organisation du restaurant pour tenir : plus de service le lundi, le nombre de couverts divisé par deux. Cela représente une perte de 20% du chiffre d’affaires de l’établissement. 

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Inquiétant (61%)
  • Amusant décalé (17%)
  • Je suis fan (11%)
  • Mmmm interessant (11%)

6 réflexions au sujet de « Restauration – recherche collaborateurs désespérément, la saga continue »

  1. MONCEAU

    Recrute en CDI un ou une cuisinier e avec expérience , et une passion pour la rigueur et la qualité , logement provisoire possible , poste à pourvoir début septembre 2018

    Répondre
  2. MARC ANQUEZ

    BONJOUR JE RECHERCHE UN POSTE DE CHEF DE CUISINE POUR LES HAUTS DE FRANCE , EXPÉRIENCE EN MAISONS ETOILEES ET TRAITEUR BOUTIQUE

    Répondre
  3. MARC ANQUEZ

    Moi j’ai 55 ans et j ai encore envie de bosser , je cherche un poste pour les hauts de France , je possède un CV qui tient la route je pense alors si je trouve ……

    Répondre
  4. Adeochoun kader-serge

    Et pour nous qui sommes des hoteliers cuisiniers en Afrique qui cherchons élargir notre expérience à l’étranger vous ne voulez pas de nous sinon j’ai MM des collègue qui en veux aussi merciiii au cas ou cela vous plaise à pourquoi pas nous serions très ravis

    Répondre
  5. Boistel

    Normal… le secteur paie le manque de respect de beaucoup de patron envers leur personnel depuis plusieurs années.

    Dans beaucoup de restaurants, la cuisine est trop petite pour le nombre de personne qui y travaille et inadaptée à l’offre et au nombre de couverts, pas de vestiaire ou de douches, salaire peut attractif au vu du nombre d’heures prestees et souvent des contrats de travail 1/2 temps pour 14h effective.
    Un repas souvent de mauvaise qualité ( ne dit-on pas que les cordonniers sont les plus mal chaussés??)
    Pour les saisonniers un logement prévu, mais au minimum deux par chambre avec un loye élevé.

    Et la liste n’est pas exhaustive.

    Évidement, cette description n’est pas à généraliser, mais reste tout de même encore courante de le secteur.

    Mon secteur est la cuisine, je laisse la parole aux personnel de salle.

    🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *