Nice – le chef Thierry Marx va devoir revoir sa copie concernant le Pan Bagnat

09 mars 2018  0  Chefs & Actualités F&S LIVE
 

signature-food-and-sens À Nice, il ne faut pas toucher à la tradition de la cuisine Niçoise, le chef Thierry Marx doit revoir ses sandwichs nommés pans bagnats qu’il sert dans son restaurant à l’aéroport de Nice. Les compositions culinaires qu’il propose sont une usurpation de la tradition de la cuisine locale indique le directeur de l’office du tourisme.

À lire ci-dessous l’article de France Tv Info, vous pouvez aussi visionner la vidéo. 

A l’aéroport de Nice, le chef étoilé Thierry Marx a ouvert un snack où il propose des pans bagnats… qui n’en ont que le nom ! Le sandwich traditionnel est revisité, et ce n’est pas du tout du goût des Niçois.

A l’aéroport de Nice, le chef étoilé Thierry Marx a ouvert un snack « Le Pan Garni » où il propose des pans bagnats… qui n’en ont que le nom ! Le sandwich traditionnel est revisité, ce qui est loin d’être au goût des Niçois. 

De son côté, Thierry Marx affirme qu’il ignorait que ses sandwiches étaient baptisés ainsi. Alerté, il a annoncé vouloir changer le nom des produits incriminés.

Deux recettes différentes 

Un pan bagnat traditionnel est composé de tomates, d’oignons, de radis, de céleri. On y ajoute également des févettes, du thon, de l’oeuf, des olives et des anchois. Le tout est assaisonné avec de l’huile d’olive. 

Mais à l’aéroport, les sandwiches de Thierry Marx ont une toute autre allure : à base de poulet et de miel, ou encore de jambon, les recettes n’ont plus à voir avec celle du vrai pan bagnat. 

Franck Viano, défenseur de la cuisine niçoise, a été le premier à lancer l’alerte sur les réseaux sociaux.

Pour Denis Zanon, le directeur de l’office de tourisme de Nice, la démarche du chef est même plus grave. « L’appellation « pan bagna » est usurpée, déclare-t-il à France 3 Côte d’Azur. Ce qui est dommage surtout, c’est qu’on la retrouve dans un aéroport international où passent 12 millions de touristes. »

Thierry Marx réagit – Joint par téléphone, le chef étoilé est tombé des nues. Il n’était pas au courant que ses sandwiches portaient le nom de « pan bagnat », et compte bien le faire changer.  « Je comprends toujours l’émoi des personnes qui souhaitent protéger une appellation d’origine contrôlée, et le patrimoine culinaire français, explique-t-il. Je vais œuvrer en ce sens pour qu’on puisse modifier ça. »

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Mmmm interessant (33%)
  • Inquiétant (33%)
  • Je suis fan (17%)
  • Amusant décalé (17%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *