Michelin France 2018 – À la recherche des femmes Chefs – Un mois pour sortir du bois !

08 février 2018  0  Chefs & Actualités F&S LIVE
 

signature-food-and-sens Le palmarès du Guide Michelin France 2018 à laissé pas mal d’internautes sur leur faim, énervés mêmes, sur la scène une soixantaine de de chefs, et seulement 3 femmes ( donc 2 chefs ), alors des voix se sont élevées pour dénoncer cette absence de femmes dans les sélections successives des guides Michelin.

La journaliste Estérelle Payany a même lancé un appel sur  Facebook de – A La recherche des Femmes Chefs – pour référencer 100 femmes chefs en France et présenter ensuite la liste à tout les guides.

Quant au Parabère Forum que réuni plus de 25 000 femmes, l’information est relayée, de même que la mise en accusation du chef américain Mario Batali pour harcèlement de ses employés féminins, affaire qui fait grand bruits aux USA.

Sujet donc sensible, que la présence des femmes dans la profession de chef, il sera difficile d’arriver à une parité, où alors il faudrait que beaucoup plus de femmes s’engagent dans ce métier et pour l’instant ce n’est pas le cas, même dans les écoles hôtelières les garçons sont en majorité. 

Les inspecteurs du guide Michelin font ils des différences lorsqu’ils jugent l’assiette d’un ou d’une chef ? … On a du mal à le croire, ils jugent le talent, la créativité, l’expérience, le goût… Que cela débouche ou non sur des étoiles, est ce vraiment su sexisme ? On peine tout de même à le penser.

Par contre dans les métiers de la pâtisserie, on a le plaisir de voir de plus en plus de femmes s’engager dans cette branche, et de nombreuses sortir du lot et devenir des têtes d’affiches au même titre que les hommes, on pense notamment à Claire Heitzler, Nina Métayer, Christelle Brua, … Idem dans les métiers de la sommellerie où les femmes sont de plus en plus présentes.

On remarquera tout de même que lors du cocktail qui a suivi la soirée, ses sont deux femmes qui présentèrent leurs cuisines féminines et engagées, les chefs du Lubéron Reine et Nadia Sammut.

PARABERE INSTAGRAM

 

Shame on you @michelinguide ! Yesterday the 2 female chefs 👩🏻‍🍳👩🏻‍🍳 of 2 of the French restaurants awarded with one Michelin star were not named on the stage, not included in the diaporama and not included in the press release. These two female chefs are Kwen Liew and Mi Ra Kim, co-chefs, co-owners and co-founders with their partners male chefs. Hey Michelin! They do they *same* job as their partners male chefs. They deserve the same credit, right? The only new thing at @michelinguide are the sponsors (😂), and its an evidence that none is concerned by gender balance (check theirs boards): @metro_france @sanpellegrino_official @lavazzaofficial @valrhonafrance @delifrancefr … Shame on you! #empoweringwomen #planet5050 #pararabereforum #paraberenetwork #paraberewoman

Une publication partagée par Parabere Forum (@parabereforum) le

Quand à l’opération parisienne CHEESE DAY, la publication de Parabere se demande si c’est une équipe de foot qui participe à cette opération de promotion des fromages, puisque 100% des chefs participants sont des hommes !

À lire ci-dessosu l’article du magazine Femina 

FEMINA – Sexiste, le Guide Michelin ? Pour les food-féministes, cela ne fait pas l’ombre d’un doute, puisque cette année encore, les femmes sont remarquablement absentes des tables étoilées. Mais une contre-attaque est en marche.

 

« SHAME ON YOU ! » : voici les mots qui barrent, sur le compte Instagram du Parabere Forum* -un mouvement qui promeut la place des femmes dans la gastronomie-, la photo de la cérémonie du Guide Michelin, qui remettait lundi ses étoiles 2018. Pourquoi ce coup de gueule, qui se répand comme une traînée de poudre sur les réseaux sociaux ? Sans doute parce que cette année, la goutte d’eau fait déborder un vase bien plein. Jugez-en : sur les 66 étoiles décernées cette année, seules deux femmes chefs sont concernées. Au « détail » près qu’elles ne figurent pas sur la liste officielle, seuls leurs compagnons y apparaissent… au prétexte qu’ils tiennent leurs établissements en couple ! Une attitude d’un autre siècle, d’où l’explosion de colère des « food-féministes », qu’elles soient chefs, journalistes, activistes ou observatrices.

Pour la réalisatrice et productrice Vérane Frediani, qui a signé le très beau film À la recherche des femmes chefs, sorti en juillet 2017 –et qui sera disponible en DVD le 6 mars prochain-, les hostilités sont déclarées. « J’ai longtemps voulu croire que le Guide Michelin ne faisait pas exprès de mettre les femmes de côté, mais aujourd’hui, je ne peux que constater que c’est forcément leur volonté. Je pense qu’ils ne visitent que des restaurants ayant les moyens de faire de la communication, ce qui n’est pas forcément le cas des femmes chefs qui se lancent. J’aimerais voir la liste des tables inspectées, car je crains qu’ils ne fassent pas bien leur travail. Et pour le démontrer, j’ai lancé avec la journaliste culinaire Estérelle Payany un appel nommé 1 mois pour sortir du bois sur la page Facebook À la recherche des femmes chefs pour recenser les femmes chefs dans toute la France. En 24 heures, une centaine d’entre elles se sont inscrites, et cela continue ! Bien évidemment, si des chefs hommes ont envie de nous faire connaître certaines de leurs consoeurs, ils sont les bienvenus. Lorsque nous aurons récolté un maximum de noms, nous allons éditer un guide avec les noms et les informations concernant ces femmes chefs, et nous l’enverrons à tous les guides gastronomiques traditionnels existants. En espérant que le Michelin finira par le regarder… »

En attendant, nous adressons toutes nos félicitations aux deux « cheffes » nouvellement étoilées mais non répertoriées sur la liste du Michelin : Mi-Ra Thuillant, qui cuisine à quatre mains avec son mari Charles, à l’Essentiel (Deauville), et Kwen Liew, co-chef avec son compagnon Ryunosuke Naito, chez Pertinence (Paris). Et nous sommes impatientes de voir récompensées à leur juste talent toutes les autres ! Impossible de les citer exhaustivement ici, mais nous soutenons cette liste, et vous tiendrons informés de son avancement. À suivre, donc…

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Inquiétant (100%)
  • Je suis fan (0%)
  • Mmmm interessant (0%)
  • Amusant décalé (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *