LUR, un peu de terre basque à Mexico City – La table des chefs Mikel Alonso & Gérard Belver

13 avril 2018  0  Chefs & Actualités
 

signature-food-and-sens MEXICO CITY – Découverte d’une belle adresse dans le quartier chic de Mexico, Polanco, longues avenues tranquilles, immeubles résidentiels, ambassades, avec Delia Romo de Divin Gourmand… Restaurant LUR du chef Mikel Alonso & Gérard Belver – LUR signifie – terre – dans la vieille langue basque, un concept qui mêlent avec harmonie les plats traditionnels espagnols et mexicains – un métissage réussi.

Mikel Alonzo est un des heureux fondateurs du restaurant Biko – l’un des meilleurs restaurants au monde, classé à la 31 ème place dans le 50 Best Restaurants Latin Americana’s –

Discrétion dès l’entrée pas de lumières aveuglantes, non de la douceur, d’ailleurs le mot douceur va se conjuguer tout au long de la soirée, dans l’ambiance, dans les plats, douceur qui va si bien aux visages des femmes.

Dès l’entrée un arbre accueille respectueusement les visiteurs en quête de belle cuisine. Un arbre qui semble flotter, accroché à la rampe des escaliers qui mènent à l’étage où vit la salle du restaurant.

Ambiance harmonieuse, beaucoup de bois, un planchers d’Oaxacan, du verre pour laisser entrer naturellement la lumière, de l’acier pour le côté industriel. Des meubles et des tables de bois de tzalam, des tissus bleus, doux pour la vue et l’atmosphère, l’ambiance est confortable, décontractée et élégante. On s’y sent tout de suite merveilleusement bien, presque comme chez soi. Quant au personnel de salle qui glisse sur le parquet, chuchote sans être avare de sourire, pendant qu’en cuisine se joue une originale partition signée du chef. 

Pour commencer, nous choisissons de découvrir un vin mexicain, heureux choix. Que le spectacle commence. Nous avons laissé le chef choisir pour nous , pour nous étonner, pour vivre la surprise et la magie d’une cuisine qui, comme le dit le chef Mikel Alonso, joue entre modernité et tradition généreusement, simplement.

Premier plat, vert, frais et tendre comme le printemps, doux comme « Agua chile » original, saveurs multiples qui se mêlent qui claquent joliment, pomme verte, callo media luna mariné, jícama, tubercule qui ne vit qu’au Mexique,  concombre, chile serrano, jus de citron et tomate verte, oignon germé et fines lamelles de  pomme rouge. Le Mexique dans l’assiette.

 

Ci-dessous : Saumon (du Chili) à la Norvegienne, mariné dans un jus d’agrumes

La Sopa de Frijol. Au début, sans le bouillon, puis après avec le bouillon de haricots, préparés avec des haricots noirs d’Oaxaca récoltés dans l’année, tomate, oignon, poro, carotte, feuille sainte, poivre, genévrier, ail, chipotle Chili tatemado, maïs noir, servi avec tortilla frite, avocat et romarin. Ce bouillon de haricots est une merveille. les haricots s’entendent fort bien avec le fromage d’Ocosingo,l’ora santa, l’oignon, la tortilla, le piment serrano et l’avocat. Un plat de famille, la soupe de haricots, comme du chocolat fondu, onctueuse et douce joue avec l’acidité du fromage frais. Et si en même temps vous croquez ces fines tranches de piment serrano, vous brulerez de plaisir.

Piquillos, un produit typique dans la cuisine basque espagnole.

La pêche du jour, le pampano,  aux palourdes. Asperges. Sauce verte basque.

Crème catalane frite, glace à la cannelle, huile essentielle de mangue

Soupe de noix de coco, pistache et sauce à la mangue, pain de mangue caramélisé, glace à la vanille

LUR – Av. Presidente Masaryk 86
Polanco – Mexico City – Mexique

FACEBOOK TWITTER
VOTRE CLASSEMENT
  • Je suis fan (0%)
  • Mmmm interessant (0%)
  • Amusant décalé (0%)
  • Inquiétant (0%)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *